Affinity Photo – le nouveau Photoshop ?… et mini concours

Depuis la nuit des temps (ou presque !), Photoshop est le maître incontesté de la retouche photo. En effet, cela fait près de 30 ans que les versions se succèdent avec sans cesse de nouvelles possibilités. L’une des évolutions majeures est la création de calques permettant les retouches par couche. En 2002 est arrivé le plugin/module Camera Raw (qui deviendra ensuite le moteur de Lightroom). Bref Photoshop est devenu incontournable dans le monde de la retouche photo. Il est certainement d’ailleurs l’un des logiciels les plus piratés après la suite Office. Il faut dire que les licences ont longtemps été hors de prix pour une utilisation non-professionnelle. De là à penser que son éditeur Adobe a laissé faire pour rendre Photoshop indispensable…

Continuer la lecture de « Affinity Photo – le nouveau Photoshop ?… et mini concours »

Des packs de Styles pour Capture One: une bonne idée?

Vous le savez, depuis plusieurs mois, Capture One est devenu mon logiciel de dématriçage RAW favori. La qualité des images obtenues avec Capture One dépasse celle que l’on obtient avec Lightroom. La version 8 du logiciel était déjà excellente mais PhaseOne vient encore de faire progresser son logiciel avec la version 9 tout juste sortie. Je n’ai pas encore eu le temps de la tester en profondeur mais les améliorations apportées vont toutes dans le sens d’une meilleure finesse de traitement : saturation, luminosité entre autre, donnent de résultats encore plus équilibré. Les outils de retouche locale se perfectionnent également. Le photographe exigeant a donc à sa disposition un outil puissant. Et pendant ce temps, Lightroom fait du sur place avec ses petits gadgets (reconnaissance faciale par exemple). Je vous proposerai bientôt un petit test avec des exemples en images pour vous montrer les progrès réalisés !
En attendant, un article que j’ai commencé il y a un moment mais que j’ai dû différer un peu, ayant pris du retard sur d’autres articles encore plus anciens 🙁

Continuer la lecture de « Des packs de Styles pour Capture One: une bonne idée? »

[Test logiciel] Capture One Pro 8

Il y a quelques mois, j’avais testé DxO Optics Pro. Aujourd’hui, c’est au tour de Capture One Pro de passer sur le banc d’essai. Alors que c’est un produit couramment utilisé par les professionnels de la photo (notamment ceux qui utilisent du matériel Phase One – l’éditeur de ce logiciel), il reste relativement confidentiel auprès du grand public.

Je l’avais déjà essayé il y a quelques années (version 6 si ma mémoire est bonne) mais sans grande conviction. A l’époque, Lightroom, son grand rival, sortait du lot: une ergonomie tip-top, rapide, puissant. Capture One était une grosse usine à gaz qui me refroidissait.

Puis, il y a quelques mois, la version 8 est sortie: plus complète, avec, entre autres, un moteur de dématriçage plus pointu, l’ajout de grain, des améliorations de l’outil clarté, une meilleure gestion du bruit numérique… Je me suis repenché sur ce logiciel et après plusieurs semaines d’utilisation, je vous propose de faire plus ample connaissance avec lui. Plutôt que de passer en revue toutes les fonctionnalités, je préfère vous expliquer pourquoi j’aime travailler avec Capture One… et pourquoi je regrette parfois Lightroom.

Capture d'écran 2015-06-21 10.25.34

Continuer la lecture de « [Test logiciel] Capture One Pro 8 »

[Test] Joomeo, plateforme de stockage et de partage de photos en ligne

Il y a quelques semaines, j’ai été contacté par Joomeo pour tester leur produit. En deux mots, il s’agit d’un service de stockage et de partage dans la veine des Dropbox et autres OneDrive avec la particularité de pouvoir commander directement des tirages ou des produits photo.

Je vous propose aujourd’hui un petit retour sur ce service!

L’offre:

Partons du point de départ! Joomeo propose 3 offres différentes que vous pouvez découvrir sur l’image ci-dessous.

Joomeo-offre

Comme vous pouvez le constater, l’offre 1, gratuite, s’apparente plutôt à une offre “test” car avec un plafond de téléchargement de 150mo/mois, on ne met pas grand chose en ligne.

L’offre 2 est intéressante pour des photographes amateurs qui utilisent le format JPG, avec un téléchargement illimité. Par contre, oubliez la vidéo: à l’heure du 4k qui apparait sur nos smartphone, le plafond de 30mo par vidéo est rapidement atteint.

L’offre 3 est la plus interessante:jpg, png, gif, tiff, raw, pdf, avi, mov, mpg, mp4 sont lu directement sur la platforme et l’upload illimité vous permet en théorie de sauvegarder toute votre phototèque (je n’ai pas trouvé de “petits caractères” limitant le stockage…). Cette offre retiendra l’attention des photographes professionnels ou experts essentiellement, surtout grâce à la compatibilité avec le format RAW.

Un détail intéressant: si vous ne renouvellez pas votre abonnement, vous basculez en offre 1 mais vous avez toujours accès à tout le contenu préalablement stocké.

Les tarifs:

  • l’offre 1 – Basic est gratuite… mais finalement sans intérêt.
  • l’offre 2 – Focus est facturée 29,95€ par an (c’est possible aussi de payer au mois mais pour le double du prix)
  • l’offre 3 – Dynamic est facturée 59,95€ par an (c’est également possible de payer au mois)

Paradoxalement, c’est l’offre n°3 qui est la plus intéressante finalement, même si elle coûte deux fois plus chère que l’offre 2. Les limitations de cette dernière seront toutefois compatibles avec une utilisation “amateur”.

Est-ce bon marché ou cher? Dans l’absolu, c’est bon marché: l’offre la plus chère revient à 5€ par mois: pour sauvegarder des données aussi précieuses que des photos, c’est tout à fait accessible, surtout pour de l’illimité. Je conseille toujours de faire des back-up en local mais aussi “dans le cloud” de ses images. Un vol, un incendie ou bêtement un crash de disque dur et vous perdez tout votre travail.

Les fonctionnalités:

L’interface no1 est le navigateur: vous vous connectez à votre espace personnel et vous pouvez ensuite uploader des photos soit à l’unité, soit par lot. Visuellement, c’est plutôt agréable, les photos peuvent être ranger dans une arborescence, comme sur votre PC. L’affichage des photos en JPG est rapide et le passage d’une photo à une autre est fluide, c’est un bon point. On peut visualiser les exifs des photos. Idem pour les RAWs qui s’affichent quasiment instantanément et qui sont bien “interprétés”.

La galerie Joomeo
La galerie Joomeo

Il est également possible de partager une ou plusieurs photo, par mail, par diaporama, sur les réseaux sociaux… Tout y est et c’est tant mieux en 2015! Il est possible de “cloisonner” ses partages, utile par exemple pour partager des photos avec des clients ou des amis.

Affichage d'une photo au format RAW
Affichage d’une photo au format RAW

Pour gérer sa photothèque, il existe des applications iOS, Android, Windows Phone, OSX, Windows et Linux. Les versions “desktop” sont vraiment complètes et permettent une gestion efficace de l’upload notamment: en cas d’interruption le chargement reprend là où il en était. Un excellent point! On trouve aussi des plugin Aperture (qui est abandonné par Apple par contre…), iPhoto (disparu aussi depuis quelques jours) et Lightroom.

Pour finir, il est possible d’imprimer des photos et autres produits directement depuis le site. N’ayant pas testé ce service je ne me prononcerai pas dessus.

Conclusion:

Il faut le reconnaitre, Joomeo est un excellent service: l’offre est complète et répond aux besoins de ceux qui veulent stocker leur photos. Le tarif est somme toute raisonnable pour du vrai illimité. Il manque tout de même quelques informations importantes pour le client:

  • Où sont sauvegardées les données (France, Europe, USA…)? En ces temps agités, c’est utile de le savoir…
  • Est-ce que les données sont sécurisées? Backups chez Joomeo?
  • J’ai reçu un mail de confirmation d’inscription avec mon mot de passe en clair… est-ce bien raisonnable?

Sinon… attention, et c’est valable pour tous les stockages de ce type, regardez bien les caractéristiques de votre connexion internet. Si vous êtes comme moi, en ADSL, perdu au fond de la campagne, oubliez l’offre 3 “Dynamic”. Avec des RAW qui font souvent plus de 20mo, il est impossible de charger un lot d’images dans un temps raisonnable. Même pour des JPG plein format, c’est inutilisable sans avoir la fibre optique chez soi. Ou alors, juste pour stocker quelques images de temps en temps. Personnellement, j’attends donc une vraie connexion pour utiliser Joomeo en “production”. Pour l’instant, je fonctionne avec un NAS et des back-up sur disques durs.

Et la concurrence?

Hormis les américains comme Dropbox, Onedrive, Amazon entre autres, il n’y a pas vraiment de concurrence en France. Tous ces services, même s’ils permettent d’héberger d’autres types de données, souffrent de limitations en terme de stockage: Alors qu’on commence à voir de plus en plus de cartes mémoires de 64go, on se demande bien ce que l’on peut faire avec un compte Dropbox de 5 Go???

Peut-être faudra-t’il surveiller de près Amazon et son offre de stockage illimité de photo (RAW compris) qui serait facturée dans les 12€/an? Evidemment, c’est Amazon avec tous les risques que cela comporte en termes de protection des données… Mais nous aurons peut-être bientôt les mêmes craintes concernant les données hébergées en France d’ici quelques jours avec la nouvelle loi sur le renseignement….

Joomeo est donc clairement la meilleure offre à ce jour: il reste encore des progrès à faire concernant la communication sur la protection/sécurisation des données.. et ce sera une vraie réussite!

Et vous, chers visiteurs, quelle solution de stockage et de partage de photos utilisez-vous?

[Test Logiciel] DxO OpticsPro 10

En préambule de cet article, je rappellerai simplement qu’en 2014, tout possesseur de reflex numérique devrait sérieusement envisager de travailler au format RAW. Je vous renvoie à la lecture de mon article qui traitait des avantages/inconvénients du format RAW. Force est de constater que les défauts sont insignifiant par rapport aux avantages que procure le « négatif numérique ». En plus, la plupart des boitiers modernes propose d’enregistrer les photos au format RAW+JPG. Les cartes mémoires ne coûtant plus rien de nos jours, choisissez cette méthode. Un fichier JPG pour pouvoir l’utiliser tout de suite et un fichier RAW si un développement numérique d’impose.
Pour travailler sur un fichier RAW, il faut utiliser un dématriceur (ou derawtiseur… ou tout autre nom équivalent !). Actuellement 3 ténors se partagent le marché :

  • DxoLabs avec DxO Optics Pro (version 10.2 à ce jour)
  • Adobe avec Lightroom (Version 5.7 à ce jour) (ou Camera RAW dans Photoshop)
  • PhaseOne avec Capture One (Version 8 à ce jour)

Continuer la lecture de « [Test Logiciel] DxO OpticsPro 10 »

[Test logiciel] DxO Optics Pro 8

Contrairement à ce que pensent beaucoup de photographes amateurs ou de non-photographes, traiter ses photos sur ordinateur est une étape indispensable et normale dans la pratique de la photographie! Je suis utilisateur de Adobe Lightroom depuis sa sortie, et je n’avais jamais vraiment testé son principal concurrent, Dxo Optics (aujourd’hui dans sa version 8). C’est maintenant chose faite puisque j’ai pu essayer ce logiciel pendant plusieurs semaines et en particulier avec le Nikon D600, puisque jusqu’à ces derniers jours, c’était le seul logiciel de dématriçage RAW (développement des fichiers bruts de l’appareil photo) qui supporte ce boîtier!

Continuer la lecture de « [Test logiciel] DxO Optics Pro 8 »

Snapseed, l’outil ultime pour retoucher ses photos sur iOS?

Edité par Nik Software (racheté il y a quelques jours par Google), Snapseed est certainement l’éditeur de photo le plus puissant disponible sous iOS (iPhone/iPad). Ce n’est pas un hasard, Nik Software est l’un des leader de la retouche photo avec ses plugins pour Photoshop et Lightroom par exemple.

Snapseed, disponible sur l’appstore propose une interface toute simple avec la partie du haut réservée à la photo et des icones en bas de l’écran pour accéder aux différents réglages:

20120920-105226.jpg

Des réglages pointus

Automatic: ajuste automatiquement les réglages pour optimiser l’image (pas très efficace au demeurant)

Selective adjust: ajoute des u-points (la marque de fabrique de Nik Software) pour des réglages précis de saturation/contraste/lumisité. La retouche locale facile et efficace!

Tune image: corrige la Luminosité/Ambiance/Contraste/Saturation/Balance des blancs: Pour des réglages très bien dosés sur l’ensemble de l’image

20120920-105552.jpg

Straighten: fait pivoter l’image avec l’avantage du recadrage automatique: indispensable pour les horizons penchés.

Crop: recadre les images dans des proportions libres ou contraintes (1:1, 16:9…)

20120920-105654.jpg

Detail: augmente la netteté. Snapseed est sans conteste la meilleure application dans ce domaine, avec une loupe pour doser précisément cet outil! Parfait!

20120920-105754.jpg

Black & White: convertit l’image en noir et blanc: outre les préréglages disponibles (Neutral, Contrast, Bright…) Snapseed propose des filtres de couleur pour modifier le rendu en noir et blanc: on reconnaît bien là le savoir-faire de Nik Software

Vintage: donne un air “vieille photo” avec des effets sepia, traitement croisé… Plus ou moins efficace selon l’image de départ.

Drama: “augmente” la dynamique de la photo en éclaircissant les zones sombres de l’image. Une fonction très bien faite, typée HDR

Grunge: comme son nom l’indique, donne un effet “crade” à la photo. Certainement la fonction la moins bien réussie de cette application… les images obtenues sont vraiment moches!

Center Focus: crée artificiellement une zone de flou dans la photo, pratique pour les photos de type macro ou estomper l’arrière plan dans un portrait.

Frames: ajoute une bordure. Une fonction anecdotique compte tenu du peu de possibilités offertes

Tilt-Shift: donne un effet maquette à la photo en version linéaire ou eliptique. On peut également doser la transition flou/net. Une fonction réussie!

Voici un petit avant/après pour vous faire une idée de la qualité de cet outil:

20120920-110153.jpg
Avant

20120920-110207.jpg
Après

Snapseed, un must-have

Comme vous pouvez le constater Snapseed est extrèmement complet pour réaliser des retouches classiques sur vos photos. Les amateurs de filtre à la Instagram seront déçu mais Snapseed n’est définitivement pas fait pour ça. Pour le reste, les retouches sont de très haut vol, quasiment au niveau des meilleurs logiciels de retouche sur Mac ou PC. Un must-have donc, d’autant plus que le rachat par Google de l’éditeur ne donne aucune garantie quant à survie à moyen terme! Certes, il faut débourser 2.39€ mais Snapseed le vaut bien! A noter qu’il est parfois gratuit quelques heures ou quelques jours de temps en temps 😉