Pourquoi je quitte Canon pour Fuji ?

Ceux qui me suivent sur Twitter sont déjà au courant : j’ai pris la décision de changer de marque de matériel. Après 13 ans passés en compagnie de la « marque rouge », je rejoins le monde de la monture X.

fuji

Pourquoi Fuji ? Pourquoi maintenant ?

J’ai « découvert » Fuji il y a quelques années maintenant. Cette marque réputée pour ses optiques et ses pellicules s’est lancée dans le format hybride en 2010 avec le X100 premier du nom. Le coup de maître a été de mélanger un design rétro (qui rappelle les appareils argentiques mythiques) avec une technologie de pointe (le fameux capteur X-Trans à la matrice pseudo-aléatoire permettant de se passer de filtre passe-bas).

Fin 2012, Fuji me confiait un X-Pro1 et un X-E1 , leurs premiers hybrides à objectifs interchangeables pour un test. J’avais été emballé ! Quelques mois plus tard, je prenais en main le X100s, la nouvelle déclinaison du X100. Là encore, j’étais sous le charme. Des appareils agréables à utiliser (malgré des menus un peu brouillons), une qualité d’image au top, une excellente gestion des haut-iso, le tout dans des boitiers compacts et bien finis.

Depuis, je n’y ai pas retouché. Mon parc de matériel photographique s’est étoffé autour de la marque Canon, je suis passé au plein format avec le Canon EOS 6D et j’ai acheté plusieurs objectifs (Canon, Sigma, Tamron). Du bon matériel, sans aucune hésitation. J’ai des préférences (ah, mon Canon EF 100mm f/2.8 L IS USM….) mais j’ai un matériel cohérent, complet qui répond à mes besoins et exigences.

Jusqu’à aujourd’hui.

En 2014, j’ai acheté le Sony RX100 III, un compact haut de gamme, qui tient dans la poche, et qui, avec son capteur 1 pouce et son objectif lumineux donne de bien belles images. Et je me suis rendu compte que mis à part dans le cadre de projet photo précis, je n’utilisais quasiment plus mon matériel Canon. Ce petit appareil me suffit, la plupart du temps, quand je suis en balade, en vacances, en famille.

J’aime bien mon reflex, il produit des images d’excellentequalités mais souvent je dois me « forcer » un peu pour l’emmener avec moi quand je sors. Je me rends aussi compte que j’ai moins de plaisir à l’utiliser… il est parfait mais ne me séduit plus.

Pour autant, mon petit Sony ne réponds pas à toutes mes attentes. C’est un compact avec un petit capteur et ça reste un handicap en situation de basse luminosité, le zoom maxi correspond à un 70mm, le mini à 24… C’est parfois frustrant… et pas de plaisir particulier non plus à l’utiliser. C’est un outil, point.

Et que ce soit avec le Canon ou avec le Sony, je dois passer du temps en post-production. Les fichiers JPG issus de ces deux appareils ne sont pas assez bons pour moi. Le passage dans C1 ou Lr est indispensable… même pour des photos de vacances…

Alors, je me souviens avec nostalgie du mois passé avec le X-Pro1 et le X-E1, leur colorimétrie exemplaire, le traitement propre des défauts optiques en interne, la compacité, le charme esthétique d’un joli boitier bien fini, le poids mesuré…

Et je regarde les images de Fujistes : Gérald Geromini, Christophe Garnier… et tant d’autres…. Et je me dis qu’ils ne font pas de moins bonnes photos depuis qu’ils ont switché. An contraire, on ressent, dans leur photo et leur témoignage sur le web, ce plaisir à travailler avec un bel appareil, compact et construit autour des fonctions essentielles.

J’apprends aussi que les progrès en termes d’autofocus sont considérables (il est vrai que les premiers appareils Fuji X étaient un peu “mous”).

Le poids du matériel est devenu important aussi! J’aime me promener avec un appareil photo et trimballer mon Canon 6D avec son 24-70 f/2.8 pèse son poids…

Ma décision est prise: je change de crèmerie. Point de “fight” ici, Canon, Nikon, Sony, Fuji et autres fabriquent tous d’excellents appareils photo et si je change ce n’est pas parce que mon 6D était devenu mauvais (j’aurais pu prendre un 5D mkIV) mais plutôt parce qu’il ne correspondait plus à mes besoins. Le reflex garde encore une longueur d’avance pour la photo de sport ou animalière mais ce sont deux disciplines que je pratique peu. Passer sur un appareil hybride est donc aisé pour moi.

Reste le nerf de la guerre: switcher a un coût. Mais je vais aussi profiter de l’occasion pour m’équiper plus light. Zoom de base, ultra-grand angle, un équivalent 35mm, un équivalent 85mm et peut-être un objectif macro quand il sortira. Je vais aussi faire du ménage dans mon matériel Strobist. J’ai 5 flashs… ce qui en fait probablement quelques unités en trop 😛

Voilà. Je pense ne pas être le seul à avoir sauté le pas. J’étais un canoniste comblé, je serai probablement un fujiste comblé aussi.

Rendez-vous dans quelques semaines pour mes premières impressions sur le Fuji X-T2 😉

Et pour ceux que cela intéresserait, il y aura donc pas mal de matos Canon a vendre dans les prochaines semaines!

13 réponses
  1. Martial
    Martial dit :

    Bonjour Marc,

    Je suis impatient de voir les photos que tu vas réaliser avec ton Fuji et la qualité des images.

    Sinon, c’est bientôt Noël, alors si tu ne sais pas quoi faire de ton matériel Canon ou du moins ton 6D, je suis prêt à le recevoir en cadeau ?

    Martial

    Répondre
  2. ary
    ary dit :

    voila la réponse a mes interrogations suscites par ton commentaire tout a l’heure sur Facebook.
    C’est bien de pouvoir identifier ses besoins et de trouver le matos adéquats.

    Répondre
  3. Photomatth
    Photomatth dit :

    Je me retrouve pas mal dans tes propos.
    Je ne fais pas beaucoup de photos de sport, mais je ne me l’interdirai pas non plus, je me “contenterai” de mon X-T2 et je me ferai mon propre avis sur la question. Parce que je pense qu’on lit trop que Fuji n’est pas fait pour l’animalier et le sport, sans que ces avis soient suivis de tests en situation réelle.
    Il y a peu on disait encore que Fuji n’était pas fait pour des conditions difficiles en mariage, mais certains s’en sortent (moi, je ne m’en plains pas, mon X-T1 s’en sortait très bien face à mon Canon 5D III).
    Je serais donc ravi que tu nous fasses ton propre retour sur l’animalier et le sport (comparé au 6D) si tu le peux.

    Bon switch / Bienvenue / Bonnes photos !

    Répondre
    • Marc
      Marc dit :

      Pour te répondre et répondre aussi à Pyrros, je me base sur les retours de nos confrères photographes pour cet aspect sport/animalier. Comme ce n’est pas du tout ma spécialité, j’aurai de la peine à donner des éléments précis. mais je ferai un retour sur la partie AF de ce boitier!
      Marc Articles récents..Pourquoi je quitte Canon pour Fuji ?My Profile

      Répondre
  4. Salvi
    Salvi dit :

    Comme je me retrouve en te lisant.
    Canoniste bien équipé, je suis passé chez Fuji pour toutes les raisons que tu cites.
    D’abord à petits pas avec un X-T10, mon X-T2 est commandé depuis avant-hier !
    Salvi Articles récents..Wake upMy Profile

    Répondre
  5. Alain
    Alain dit :

    Hello,

    Pour moi je n’ai pas eu le même sentiment pour fuji. Pourtant Fuji à été très sympathique avec moi en me prêtant divers objectifs et boîtiers.
    J’ai fini par prendre un x100t mais j’ai vite vu que cela ne me correspondait pas. Un workflow plus lourd en RAF car lightroom ne maitrise pas le dematricage.
    Une colorimétrie que je n’aime pas. Une réactivité moyenne (au début) un af moyen (au début) des jpg un peu lissé et manquant de dynamique au soleil.
    Une batterie un peu juste…
    Un viseur oled juste désagréable pour moi je m’y fait pas chacun ses goûts.. et switcher c’est cher.
    Reste des optiques vraiment bonne mais dommage qui lui manque un équivalent 24-70 f4 is et 70-200 f4 is léger…
    Bref pour moi, fuji c’est pas encore maintenAnt. Chacun ses goûts 😉 mais je sais que fuji n’a pas fini de nous étonner

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Répondre à Marc Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge