[Test terrain] Sony RX100 III

Plus le temps passe, plus je me dis que des regards croisés sur un produit à tester sont plus pertinents que mon seul avis. Alors pour ce test du compact Sony RX100 III, j’ai repris la même formule que pour mon test du Canon EOS 6D. J’ai lancé un appel sur Twitter, et en quelques minutes, j’avais deux propriétaires de cet appareil photo, prêts à donner leur avis éclairé!

Sans plus attendre, voici ce fameux test terrain, sous la forme d’une interview avec Nicolas Hoizey et Michel Hennin que je remercie ici chaleureusement pour leur collaboration!

sony-rx100m3-leak-1

Bonjour à tous! Pouvez-vous présenter en quelques mots?

Michel: Quadra geek, je suis fan de technologie qui me simplifie la vie ! Passionné de culture et de techno, on peut suivre mes passions sur hqlture.com

Michel Hennin

Michel Hennin

Nicolas: Passionné de photo depuis ma jeunesse (je suis aussi quadra, dites-donc), je suis passé par les reflex argentiques avant de venir au numérique, d’abord par un compact puis par différents reflex. Je suis aussi très technophile et particulièrement passionné par le Web. Mes photos sont visibles sur mon profil 500px. Je suis par ailleurs depuis cette année membre du Club Photo de Draveil, une première pour moi, et l’occasion d’échanger plus souvent sur nos pratiques.

Marc: Quadragénaire depuis 3 mois, auteur de ce blog je suis photographe depuis une dizaine d’année maintenant et pro depuis quelques mois.

Comment définiriez-vous votre niveau en photographie? Quels sont vos centres d’intérêts photographiques?

Michel: Après avoir quitté l’univers Reflex grâce à mon OMD, je suis un photographe amateur qui délaisse souvent le mode Auto pour shooter l’architecture ou l’art en général. Je ne suis donc pas un pro, mais un amateur connaisseur!

Nicolas: Avec déjà plus de 20 ans de pratique, je maîtrise plutôt bien mes appareils en termes techniques. J’utilise presque systématiquement le mode priorité ouverture, ne passant en mode priorité vitesse que si cela est vraiment nécessaire, et en manuel pour les poses longues. Côté centres d’intérêts, je suis assez éclectique. Je pratique beaucoup le paysage et la macro nature (petits animaux notamment), mais je suis très intéressé par le portrait, que ma grande timidité m’a empêché d’explorer vraiment jusqu’à présent. Le paysage et la macro ne nécessitent pas de contacts humains, c’est plus facile. J’ai pu participer à un workshop portrait en juin dernier, ce qui m’a bien motivé pour enfin me lancer.

Nicolas Hoizey - 125 iso f/2.8

Nicolas Hoizey – 125 iso f/2.8

Marc: Difficile de se juger mais on va dire que je maîtrise suffisamment la photographie pour pouvoir donner des cours et vendre mon savoir-faire. Quant à mes centres d’intérêts, ce serait en n°1 les portraits (surtout au flash), en n°2 la photo de paysage (notamment panoramique) et en n°3 la photo macro. Mais je suis assez éclectique et je passe volontiers d’une discipline à une autre 😉

Depuis quand possédez-vous le Sony RX100 III et pourquoi l’avez-vous acheté?

Michel: Possesseur du RX100 I, puis II, j’attendais le RX 100 III et son viseur avec impatience. Acheté dès sa disponibilité en France, c’est mon bloc note favori depuis des mois. Je possède un OMD-E5 avec de nombreuses focales fixes qui me permet de faire face à toutes les difficultés. Quant au RX100, c’est un pocket qui m’accompagne quotidiennement dans ma besace pour shooter en toute liberté et toutes conditions , ce qu’un smartphone ne peut encore faire aujourd’hui.

Ayant possédé les deux autres versions, mon choix fut rapide tant les qualités de ce compact à petit prix (ndlr : par rapport à ses qualités) sont évidentes. Le seul APN qui me ferait certainement changer serait un RX1 avec viseur. On est plus dans la meme gamme de prix mais un plein format avec une taille compact représente le Graal pour moi!

Nicolas: j’ai acheté le RX100 mark 3 dès sa sortie, épaté d’enfin trouver un viseur dans un appareil si qualitatif et pourtant si compact. J’avais cherché pendant déjà pas mal de temps un appareil qui puisse m’accompagner en permanence (testant notamment le Panasonic DMC-GM1 pour Phototrend), étant souvent frustré de ne pas avoir d’appareil disponible devant un sujet intéressant. Je me voyais mal trimbaler mon 5D mark 2 à longueur de temps, ayant déjà bien souffert de l’emporter en randonnée.

Marc: je l’ai acheté il y a deux mois. Je possède un Canon EOS 6D et une multitude d’optiques dont je suis très satisfait mais tout ce beau matériel a un défaut: le poids et l’encombrement qui va avec. J’utilise mon iPhone pour la photo “mobile “ mais la qualité d’image reste basique même si on peut faire de jolis clichés avec quand il y a assez de lumière. J’étais donc à la recherche d’un boîtier compact mais qui soit capable de fournir des photos de bonne qualité avec la possibilité de travailler en manuel ou semi-automatique ainsi qu’un format RAW.

J’ai hésité avec d’autres appareils:

  • le Fuji X30: j’adore Fuji, la qualité d’’image, la colorimétrie sont excellentes et le matériel est très bien fini. Mais la plus courte focale 28mm a eu raison de mon enthousiasme… C’est une erreur de Fuji: en 2014, on doit pouvoir proposer 24 mm sur tous les boîtiers “avancés”
  • Le Fuji X100S ou X100T: mon chouchou, je l’avais testé il y a quelques temps mais j’avais envie d’un zoom. La focale fixe en 35mm (eq 24×36) limite la prise de vue, notamment pour les photos de vacances par exemple. Sans compter le prix, très élevé (même si justifié par la qualité du boîtier)
  • Canon G7X: j’ai longuement hésité… mais l’absence de viseur m’a refroidi. Je l’utilise peu mais quand on en a besoin (soleil sur l’écran) ça manque.
  • Lumix LX100: un des challengers aussi! Un super capteur, des molettes de réglage à la Fuji, mais il était un peu trop gros pour mes besoins et son prix est trop élevé.

Quels sont les points forts de cet appareil?

Michel: De nombreux points forts font de cet APN l’un des plus complets et performants de sa catégorie. Si je ne devais retenir que 3 points forts en plus de sa taille qui reste un facteur différenciant :

  1. Un viseur électronique qui apporte un vrai plus dans la construction de la photo. Cela reste vital pour moi. Si celui ci n’est pas exempt de défauts, il a le mérite d’exister et de shooter en toutes circonstances.
  2. Son nouvel objectif encore plus lumineux. Si il a perdu en focale, il a gagné en en ouverture et en grand angle. J’utilise surtout le 35 et le 50 mais le grand angle est un vrai confort dans certaines circonstances.
  3. Une bague sur l’objectif…
A f/1.8 la qualité d'image est au rendez-vous!

A f/1.8 la qualité d’image est au rendez-vous!

Crop dans un coin - f/1.8

Crop dans un coin – f/1.8

Nicolas: Mes 3 critères de choix principaux pour le choix de cet appareil étaient :

  1. que la qualité soit notable bien entendu,
  2. qu’il y ai un viseur pour permettre la prise de vue en toutes circonstances, ayant été très frustré sur ce point par mon test du GM1,
  3. mais aussi que ma nouvelle acquisition puisse tenir dans une poche. Et je parle d’une poche de jean, pas d’une grande poche de veste. L’idée étant de pouvoir l’avoir sur moi en permanence, même l’été.

Je ne connais toujours pas d’autre appareil répondant à ces critères.

Dans les autres points forts, on peut effectivement citer le grand angle à 24mm, trop rare, la bague qui permet les mises au point très précises (surtout en macro) avec son zoom et le focus peaking, et l’écran orientable pour les prises de vues en plongée ou contre plongée.

Marc: Considéré comme l’un des meilleurs de sa catégorie, ce RX100 3ème du nom ne manque pas de qualités!

J’en retiendrai 6:

  1. son encombrement: il n’usurpe pas le qualificatif de compact. Il tient vraiment dans la poche. Il est même tellement petit qu’il manque un peu de volume pour le tenir bien en main. J’ai des doigts assez fin et ce n’est pas un gros problème pour moi mais les photographes aux grandes mains peuvent être gêné
  2. son capteur de 1 pouce. Ce n’est pas de l’APS -C et encore moins du plein format mais pour un compact, c’est une taille très raisonnable qui permet d’obtenir des images pleines de détail avec des hauts-iso bien maîtrisés.
  3. Son objectif lumineux et au range classique: f /1.8 à 24mm jusqu’à f/2.8 à 70m (en équivalent 24×36 évidemment). Comme un appareil reflex équipe d’un 24-70mm bien lumineux. Il a perdu quelques millimètres par rapport au RX100II à la plus longue focale mais gagné en grand angle (28-100mm). Parfait pour moi, j’aime les zoom classiques.
  4. Son viseur électronique: même si j’aime beaucoup prendre des photos en visant par l’écran (on ose des points de vue plus originaux qu’avec l’œil collé au viseur), il faut bien avouer qu’en plein soleil, c’est indispensable d’avoir un bon viseur : et celui du RX100 III est superbe. Pas de moiré, de rafraichissement trop lent ou de couleurs étranges : enfin un EVF utilisable (mieux que celui du Fuji X-E1 par exemple).
  5. La vidéo : elle est très convaincante, notamment la stabilisation intégrée. Ce n’est pas un Steadycam mais c’est un bon point pour cet appareil. La mise au point continue est également bien gérée même si elle « pompe » un peu quand la lumière est trop faible. Quant à la qualité d’image, c’est excellent, les couleurs fidèles, le piqué très « propre ». On peut enregistrer les vidéos dans 3 formats : mp4, XAVC et AVCHD (pas de 4K par contre). Un mode 100 ou 120 im/s en vidéo 1080i serait appréciable
  6. Le filtre ND : Très pratique à pleine ouverture, pour palier un obturateur qui plafonne à 1/4000, ou en vidéo quand la quantité de lumière est trop importante et qu’on veut ouvrir beaucoup.
  7. Et pour finir, un petit bonus qui n’est pas très connu: PhaseOne fournit gratuitement au possesseur d’appareil photo Sony une version bridée mais très utile de Capture One, l’un des tout meilleur logiciel de dématriçage RAW!!

A regarder en 1080p et en plein écran!

Et ses points faibles?

Michel:

  • Un écran non tactile et peu orientable. Avec la généralisation des smartphones et tablettes, nos doigts se déplacent automatiquement sur les écrans. C’est devenu un geste naturel et cela manque cruellement sur ce Sony.
  • Une ouverture du viseur fragile et peu pratique qui a la mauvaise idée d”eteindre l’APN quand on le ferme. Quel est l’ingénieur chez sony qui considère que l’on utilise plus son appareil si le viseur est fermé ??? Car bien sur, un ingénieur a toujours raison et cette fonctionnalité n’est pas débrayable !! Cela serait trop facile 🙂
  • Une gestion de la vidéo limitée qui est vraiment frustrante tant les qualités photos sont présentes. La partie Vidéo mériterait d’etre revue car les options proposées sont très minimalistes alors que le hardware pourrait vraissemblablement supporter davantages d’options.
  • Un flash basique et pas d’alternative
Marc Charbonnier - photo proxy 24mm f/2 iso 400

Marc Charbonnier – photo proxy 24mm f/2 iso 400

Marc Charbonnier - photo proxy 24mm f/2 iso 400 (crop 100%)

Marc Charbonnier – photo proxy 24mm f/2 iso 400 (crop 100%)

Nicolas: Le principal défaut que je lui ai trouvé dès le début, c’est qu’il est très compact et dense, donc qu’il glissait facilement de ma main droite, si la gauche ne pouvait pas le soutenir. L’ajout de la « poignée » proposée en option par Sony a bien amélioré la prise en main, et on peut sans doute compter comme défaut le fait que ce grip ne soit pas fourni en standard. Le bouton vidéo devient du coup lui aussi utilisable d’une seule main, même si je l’aurais préféré sur le haut du boîtier.

Un défaut qui m’agace à chaque fois, c’est l’extinction du boîtier dès que l’on referme le viseur, comme si l’on ne pouvait pas envisager de prendre une photo avec l’écran après. J’aimerais que ce soit désactivable.

Un autre défaut est l’ouverture maximale qui n’est de f/1.8 quasiment qu’au 24mm, passant très vite à moins ouvert, quand d’autres appareils attendent plus longtemps avant de fermer.

Un dernier défaut pour pinailler un peu est l’absence de blocage pour la roue de sélection de mode, qui tourne souvent toute seule quand je mets ou retire le boîtier de ma poche. Je n’ai pas toujours —pour l’instant— le réflexe de vérifier avant de prendre une photo.

Pour finir sur les sujets qui fâchent (un peu), je trouve que Sony fait preuve d’un peu de mesquinerie étant donné le prix de l’appareil en ne fournissant pas le grip donc, mais aussi des fonctions intéressantes vendues sous forme d’applications supplémentaires, dont le timelapse vendu 10€.

Marc: Comme tout produit de ce type, il y a toujours quelques défauts. L’appareil photo parfait n’existe pas, tout est question de compromis !

  • Une interface un peu brouillonne : je suis un habitué des menus Canon et j’ai toujours de la peine à changer de crèmerie dans ce domaine. Les fonctions/réglages sont tellement nombreux qu’on s’y perd un peu au début. On aurait aimé des molettes vitesse/ouverture directement sur le boitier. Certes on peut attribuer la roue arrière et la bague d’objectif à ces fonctions mais c’est moins ergonomique qu’une molette sur le dessus, à la Fuji. Mais bon, le faible encombrement est à ce prix
  • Fragilité de l’ensemble : ce Sony est très bien construit : matériaux nobles, belle finition, assemblage parfait mais j’ai toujours peur de le faire tomber ! L’écran orientable est probablement assez fragile aussi.
  • L’absence de griffe porte flash ! Certes le petit flash rétractable peut dépanner pour un fill-in… et de beaux yeux rouges… mais une griffe porte-flash auraient été bienvenue.
  • Le viseur qui éteint l’appareil quand on le replie… Une erreur de programmation ? J’espère qu’un nouveau firmware viendra corriger le problème.
  • Impossible de fixer une vitesse d’obturation minimale quand on utilise les iso “auto”. L’appareil se base sur la règle 1/focale pour déterminer la vitesse mais j’aime bien garder la main sur ce paramètre.
  • Pas de chargeur ! On est pingre chez Sony. Même si on peut recharger directement la batterie en branchant l’appareil sur une prise USB, comme un téléphone, c’est tout de même pratique de pouvoir recharger une batterie de rechange pendant qu’on utilise l’appareil. Surtout que ce RX100 III consomme pompe rapidement la batterie.

Sur le plan de l’ergonomie, que penser du RX100m3?

Michel: Possesseur des trois générations, j’ai eu le temps de m’habituer à cette interface qui pourrait sembler compliquée a priori mais qui s’adapte en fait à toutes les situations assez facilement si tant est que l’on y consacre un peu de temps au début. Le tactile reste un manque pour certaines fonctions simples et je doute que personne ne s’évertue à appuyer OK sur l’écran quand le bouton apparaît !!!

sony-rx100m3-leak-3

Nicolas: Au delà du point de la prise en main déjà cité, parcourir tous les menus et les comprendre n’est pas une mince affaire, mais il y a suffisamment de réglages possible pour adapter l’ergonomie à ses propres souhaits, je suis plutôt satisfait du boîtier sur ce sujet. Bien sûr, quelques réglages plus directs via des boutons dédiés seraient un plus, mais cela nécessiterait plus de place. Certains regrettent que l’écran ne soit pas tactile, mais je suis plutôt content qu’il ne le soit pas, je n’ai jamais vu d’écran tactile vraiment pertinent sur un APN.

Marc: C’est peut-être le point faible pour de nombreux photographes ! Si vous avez des paluches de bucherons, vous pourriez trouver ce RX100 III bien compliqué à utiliser. Il faut reconnaitre qu’il ne tient pas facilement en main. Personnellement, je mets toujours la dragonne au poignet avant de l’utiliser. Avec ses angles droits et l’absence de poignée, on a toujours peur de la faire tomber ! Il existe une poignée en option ceci dit.

Concernant les réglages, c’est évidemment perfectible, même si la bague autour de l’objectif est très pratique. Les boutons sont tous petits… et les menus un peu longs à parcourir… Mais on ne peut pas tout avoir. La compacité impose des sacrifices !

Et sur le plan des fonctionnalités, que retenez-vous d’essentiel?

Michel: L’essentiel pour moi est d’avoir un appareil compact où toutes les fonctions vitales sont accessibles aisément et intuitivement. La touche Fn qui tombe sous le pouce, la bague que l’on actionne naturellement et le viseur qui reprend toutes les infos utiles à la prise de vue.

Michel Hennin

Michel Hennin

Nicolas: L’essentiel est qu’il soit toujours à portée de main pour m’éviter de rater une photo intéressante, sans pour autant se limiter qualitativement à ce qu’un smartphone sait faire, et sur ce point le contrat est rempli, je suis ravi !

Marc: J’ai choisi ce boitier pour sa polyvalence : Modes manuel/priorité à l’ouverture/à la vitesse, RAW, rafale, mise au point rapide pour un compact, wifi… Il est très complet. Il y a même quelques modes « créatifs ». Si on n’en abuse pas, c’est toujours plaisant à utiliser 😉
Il me manquerait juste une fonction time-lapse. En 2014, ça devrait être inclus dans tous les appareils haut de gamme ! Il semblerait qu’on puisse tout de même faire des time-lapse via une application à télécharger mais payante… !!! De là à penser que le responsable des chargeurs de batterie s’occupe aussi du time-lapse chez Sony…

Que diriez-vous de la gestion des hautes sensibilités?

Michel: Ce RX100 m’accompagne régulièrement dans les musées et c’est un vrai bonheur d’avoir un APN si petit qui gère aussi bien les faibles luminosités. Il faut rester vigilant malgré tout mais le résultat est bluffant eut égard la taille de ce Sony.

Nicolas: Les photos prises aux plus hautes sensibilités sont bien évidemment bruitées, mais le bruit est relativement agréable, et on peut difficilement attendre d’un capteur si petit qu’il fasse aussi bien que ses grands frères, notamment full frame. Je les utilise donc en connaissance de cause, pour réussir des photos en faible lumière sans trop baisser la vitesse. Si je sais à l’avance que je vais avoir besoin de prendre des photos en faible lumière, je prends de toute façon mon 5D mark 2.

Nicolas Hoizey - 4000iso f/8

Nicolas Hoizey – 4000iso f/8

Marc: avant de répondre précisément, je dirai qu’il faut garder en mémoire que le Sony est équipé d’un capteur 1 pouces donc nettement plus petit qu’un capteur au format APS-C et à fortiori d’un capteur plein format. On ne peut donc pas attendre des miracles dans les hautes sensibilités. Selon moi, on peut utiliser facilement 800 iso et occasionnellement 1600 iso. Au-delà, le bruit numérique mange tous les détails. Ça peut passer pour un format web ou un petit tirage mais c’est vraiment du dépannage.

1600isof2.8.8ok

Marc Charbonnier 1600iso f/2.8

L’un des points faibles des compacts est l’autofocus. Que pensez-vous de l’AF du Sony RX100III?

Michel: J’utilise mon bloc note pour des portraits et des paysages principalement. Je ne maltraite donc pas son autofocus 🙂 Je ne l’ai donc jamais pris en défaut et c’est donc une qualité !

Nicolas: Sans jamais avoir fait de tests précis sur ce point, je n’ai pas ressenti de frustration particulière depuis que je l’ai, donc je suis satisfait. Comme sur reflex, je suis configuré en mise au point au centre, cela aide peut-être.

Marc: Je ferai le même genre de réponse que pour la gestion des hauts-iso. Cet appareil est juste un compact et non pas un reflex haut de gamme. L’AF est donc logiquement moins performant. Ceci étant dit, je le trouve d’un très bon niveau. Je ne fais pas de mesure de laboratoire mais je n’ai encore pas raté de photos à cause de l’AF.

Le Sony RX100III est-il un appareil pour débutant ou pour expert?

Michel: Cet appareil comblera tous les types de photographes. Le débutant saura se satisfaire des modes automatiques performants et des modes semi-automatiques. Il manquera uniquement la gestion des filtres pour parfaire la panoplie Débutant. L’expert et l’utilisateur averti trouveront quant à eux tout les réglages manuels pour user de leur créativité. J’adore utiliser le mode “MR” qui permet en un clic d’avoir accès à un pré-réglage complet. En une seconde, on a les paramètres souhaités pour shooter. C’est génial. Si on ajoute la fonction Fn , on trouve facilement les outils pour shooter rapidement. Le seul bémol serait l’absence de verrouillage des molettes qui vous fera pester de temps à autre.

Nicolas: C’est plutôt un appareil destiné à des photographes avertis, qui utiliseront les modes A/S/M plutôt que les automatismes et ne seront pas trop perdus dans les très nombreuses options disponibles. Un photographe amateur mettra de toute façon difficilement une telle somme dans un APN, à moins de vouloir effectivement progresser en connaissance technique de la photographie.

Marc: Expert ! Sans aucun doute. Pourquoi mettre aussi cher dans un compact, avec ses modes manuel et semi-auto quand on débute ? Pour le prix, je conseillerai plutôt un reflex d’entrée de gamme : il sera beaucoup plus adapté pour l’apprentissage de la photo, plus évolutif et sa qualité d’image sera excellente.

Pour un expert/pro qui veut un appareil qui tient dans la poche sans sacrifier les réglages ou la qualité d’image, ce Sony RX100 III est juste parfait !

Marc Charbonnier - 125iso f/1.8 - L'avantage de la grande ouverture!

Marc Charbonnier – 125iso f/1.8 – L’avantage de la grande ouverture!

Est-ce qu’il peut remplacer un appareil reflex?

Michel: Je ne pense pas que l’on puisse raisonnablement se poser cette question. On serait vite limité par notre créativité car un compact, aussi performant soit il, nécessite des compromis alors que le reflex (ndlr : si on accepte le sac à dos !) permet toutes les fantaisies. Je reste persuadé que cet arbitrage peut se faire entre certains hybrides et certains reflex. C’est le choix que j’ai fait en supprimant mon reflex Canon et en le remplaçant par un OMD qui me satisfait pleinement.

Nicolas: Non, clairement pas. Il a beau avoir un viseur, il ne vaut vraiment pas un vrai viseur optique de reflex. Il n’en a pas la réactivité, la qualité d’image, la sensibilité, ni la panoplie d’usages des objectifs interchangeables.

Nicolas Hoizey - 125iso f/4.5

Nicolas Hoizey – 125iso f/4.5

Marc: non ! ce n’est pas comparable. Autant je pourrais passer à du reflex à l’hybride, autant un compact ne remplacera jamais un reflex. Ce sera un excellent compagnon de tous les jours mais il est inadapté pour travailler ou pour certains types de photo (studio, sport, animalier…)

Les photos en JPG sont-elles exploitables directement ou vaut-il mieux passer par les RAW?

Michel: Honnetement, je n’utilise pas les RAW sur ce Sony. Ce petit APN me sert au quotidien pour des photos rapides et réussies. Au début, j’utilisais RAW/JPG mais je me suis vite rendu compte que la qualité des jpgs me suffisait largement.

Nicolas: Dans la plupart des cas, les JPG sont vraiment de bonne qualité. Mais je reste fidèle au RAW de toute façon, pour être sûr de toujours garder le contrôle en cas de besoin.

Marc: Je ferai une réponse de normand. Oui et non ! Pour partager sur les réseaux sociaux, ou remplir un album photo, le JPG convient très bien. Les réglages internes permettent de jouer sur la saturation, netteté, luminosité, balance de blancs, amélioration du bruit numérique… les corrections optiques sont efficaces.
Les RAW seront bienvenus dans les conditions de luminosité un peu limite, les haut iso, les images très contrastées…
Pour ma part, je suis toujours en RAW + JPG. Même si je ne travaille pas toujours à partir des RAW, C’est trop bête de s’en passer. On peut s’en mordre les doigts si on doit retoucher un « chef d’œuvre » 😛

Marc Charbonnier - 1250iso f/1.8 traité dans Lightroom 5.6

Marc Charbonnier – 1250iso f/1.8 traité dans Lightroom 5.6

A près de 700€, Sony RX100 III est-il trop cher?

Michel: La notion de prix est toujours relative ! Dans la mesure où ce compact reste unique dans sa catégorie, son positionnement est donc valable. Bien sur, on préférait le trouver moins cher et c’est maintenant possible de le trouver à moins de 600€ sur le net.

DSC00300

Michel Hennin

Nicolas: Je ne pense pas, il est destiné à un public qui peut investir cette somme dans un appareil aussi riche et qualitatif.

Marc: 700€ c’est une somme. Mais à ce jour c’est l’un des meilleurs compacts sur le marché et cette sophistication a un prix, notamment au regard de sa taille. C’est un peu cher tout de même… le prix baisse un peu compte tenu de la concurrence de Panasonic et de Canon mais c’est clairement un produit de « luxe »

Test de la stabilisation: filmer en marchant

Que demanderiez-vous à Sony pour la prochaine génération de RX100?

Michel: La prochaine génération devra obligatoirement améliorée la gestion de la vidéo en offrant un HD en 120 fps serait parfait . Cela nous autoriserait des ralentis impeccables. Coté photo, si on doit rêver, le top serait d’avoir une ouverture à 1.8 sur le 35mm. Et enfin coté technique, un écran tactile devient indispensable tant nos habitudes ont évolué avec nos smartphones et autres tablettes. Et bien évidement, il faudrait que tout ces petits plus rentrent dans la taille du boîtier actuel 🙂

Nicolas: Je ne compte pas acheter deux générations de suite, mais pour ceux qui hésitent encore, ce serait bien que Sony arrive à mettre un 24-100mm f/1.8-2.8 tout en réduisant encore un peu l’épaisseur… on peut rêver… 😉

Parmi les fonctionnalités qui commencent à se généraliser sur les compacts plus grand public et quelques reflex, j’aimerais beaucoup avoir un GPS intégré sur mon compact expert, étant grand utilisateur de géolocalisation de mes photos.

Marc: le retour de la griffe porte flash, la possibilité d’utiliser les modes créatifs même en RAW, un EVF qui n’éteigne pas l’appareil quand on l’escamote. Et si vraiment les opticiens de Zeiss font des miracles : un objectif plus lumineux à 70mm !

Conclusion :

Nos 3 points de vue sont similaires ! Je n’ai pas regardé ce qu’ont écrit mes camarades de test lors de la rédaction et j’ai été surpris de la convergence de nos avis !

Que retenir de cet appareil? En premier lieu, c’est un excellent appareil, Autant le dire tout de suite, il n’a pas tellement de concurrence en dehors du Canon G7X ou du Lumix LX100. Il présente des caractéristique intéressante: capteur, ouverture, compacité, AF raisonnablement efficace, mode vidéo abouti. Bref, tout ce qu’on attend d’un compact en 2014.

Il n’est pas exempt de défauts bien sûr, mais ce sont la plupart du temps des défauts qui sont le fruit d’un choix du constructeur: ergonomie perfectible?… due à sa compacité, manque de boutons sur le boitier? … même raison. Fragilité? L’écran orientable est souvent demandé par les clients…. Bref, pour la plupart des défaut, on trouve une bonne raison.

Finalement, ce qui compte le plus c’est peut-être le plaisir que l’on ressent à l’utilisation. Pour moi, il remplit complètement sa fonction, je l’ai toujours avec moi et pour de la photo au quotidien, avec les enfants, en week-end. Il est parfait! Et quand j’ai un projet qui nécessite le top de la qualité j’ai mon reflex, avec lequel je ne suis pas limité du tout et qui me procure des images parfaites!

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires, voire à donner votre avis si vous possédez cet appareil!

Sony RX100 III

Sony RX100 III
8.34

Qualité de fabrication

9/10

    Ergonomie

    8/10

      Qualité des photos

      9/10

        Qualité des vidéos

        9/10

          Rapport qualité prix

          8/10

            Pros

            • Excellent objectif, lumineux
            • Un viseur électronique performant
            • Encombrement réduit
            • Le filtre ND incorporé

            Cons

            • Le viseur qui éteint l'appareil quand on le rentre
            • L'absence de griffe porte-flash
            • Ecran non tactile
            • Pas de chargeur de batterie
            14 réponses
            1. Marc
              Marc dit :

              Hello,

              Intéressant vos retours 🙂
              J’ai essayé rapidement le Rx 100 III hier et je n’ai pas eu le temps de chercher dans les menus une option.
              Quand on utilise le viseur électronique, la revue des photos se fait également dans le viseur. Est-il possible de paramétrer l’appareil pour viser avec le viseur, mais revoir les photos sur l’écran (et sans avoir avoir à jouer avec les menus, juste en appuyant sur la touche de revue).

              Joyeuses fêtes !
              Marc

              Répondre
              • Marc Charbonnier
                Marc Charbonnier dit :

                Merci!
                En fait, c’est tout simple:
                – soit tu garde ton oeil sur le viseur et l’image prise s’affiche dans le viseur
                – soit tu ôtes ton oeil et l’image s’affiche alors sur l’écran

                ça répond à ta question? 😉

                Répondre
            2. Philippe
              Philippe dit :

              Bonjour
              Peut on utiliser le rx100 3 sans se servir du tout de l evf SVP?
              Car ce pb d extinction de l appareil quand on ferme l evf me deplait profondément.
              Merci beaucoup
              Philippe

              Répondre
            3. Francisco
              Francisco dit :

              Bonjour, je découvre avec satisfaction votre blog.
              Juste un petit “truc” sur le problème du viseur qui éteint l’appareil quand on le rentre, en appuyant simultanément sur le bouton on/off, le boitier ne s’éteint pas.

              Répondre
            4. Jean Thonon
              Jean Thonon dit :

              Superbe pour sa taille. Qualité de construction et des matériaux au rendez vous.
              Le seul sur le marché suffisamment compact pour le trimballer partout et donnant des clichés réellement exploitables en A3+.
              Juste ce viseur qui coupe l’alimentation qui devrait être paramétrable.
              Un équivalent en utilisation du Minox 35 ou du Zeiss muni d’un Sonar pour ceux qui ont connu.
              Avec bien plus de possibilités.
              Je ne regrette en rien cet achat. J’avais hésité avec le Panasonic LX 100, mais trop volumineux pour un 12 mpx.
              En dehors de ce compact, j’utilise un Fujifilm X Pro-1 avec ses optiques lumineuses, son viseur optique qui devient Evf en une seconde, ses bagues de diaphragme et de vitesse, un régal.

              Jean.

              Répondre
            5. POTTIER FABRICE
              POTTIER FABRICE dit :

              bonjour et merci bcp pour ce test .
              Cet appareil me plait vraiment mais serait il suffisant pour des photos de paysages.
              un objectif de 24-70mm suffit il ,merci

              Répondre
            6. Aymeric
              Aymeric dit :

              Bonjour,

              Je l’ai depuis quelques jours seulement donc je ne l’ai pas encore suffisamment mis à l’épreuve pour avoir un jugement tranché mais les quelques clichés faits jusqu’ici sont très bons. J’ai notamment été très impressionné par le rendu sur de la photo urbaine de nuit à main levé, où la légèreté de l’appareil est un avantage par rapport à mon reflex.
              Côté fabrication, je suis moyennement convaincu par la molette de sélection (pouce droit) ainsi que le bouton central. Ils semblent un peu cheap et d’ailleurs la pression vers le bas bloque alors que les autres directions “cliquent”…bref, j’ai déjà envie de le démonter pour voir ce qui coince.
              Une question aux experts des paramétrages : je l’utilise surtout en priorité ouverture et j’aimerais pouvoir contrôler l’ouverture sur la bague et les iso sur la molette. Je n’ai réussi qu’à faire l’inverse jusque là (iso sur bague et ouverture sur molette)…quelqu’un saurait-il m’aider ?

              Merci et bonnes photos !

              Répondre
            7. Christian Laurent
              Christian Laurent dit :

              Bonjour, je suis néophyte et ai acheté une SonyRX100 IV étant doné que j’ai laissé tomber mon ancien appareil photo. Je découvre ici et là des informations intéressantes et trouve que cet appareil est un vrai condensé de technologie….Cependant sa petite taille, ses nombreux réglages ainsi que le mode d’emploi en Français pas toujours très explicite ou clair (je suis néophyte je le rappelle) me donne du souci. Principalement au niveau de la “slow motion” je vais partir en vacances dans 15 jours et malgré mes essais, je ne parviens pas à obtenir un ralenti d’image comme la video du verre de Sony. Quelq’un aurait il le temps et la gentillesse de m’aider à trouver les réglages pour enregistrer la vidéo et pour la faire défiler afin d’avoir cet effet. Peut-être est-ce simple..mais je bloque…

              Merci d’avance à ceux ou celles qui voudront bien me donner un petit coup de pouce..
              Bonne journée
              Christian

              Répondre

            Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

            1. […] Numériques : le Sony RX100 Mark III et le Canon G7X. J’ai recoupé ces sources avec le blog d’un passionné de photo. Ne me restait plus qu’à aller voir en magasin ces deux finalistes et avoir un coup […]

            2. […] en savoir un peu plus sur les caractéristiques de ce petit compact Sony, vous en trouverez ici le test terrain complet effectué par Marc […]

            Répondre

            Se joindre à la discussion ?
            Vous êtes libre de contribuer !

            Laisser un commentaire

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

            CommentLuv badge