[La critique photo] Grande aigrette blanche

Comme je l’avais annoncé il y a quelques semaines sur mon blog, voici une nouvelle rubrique, qui voit enfin le jour ce vendredi: La critique photo!

Quel est le principe de [La critique photo]?

– un photographe amateur ou pro m’envoie l’une de ses photos (ou une série éventuellement) accompagnées de 10 explications concernant les aspects techniques et artistiques de cette photo
– Je la publie sur ce blog ainsi que les précisions apportées par l’auteur
– les internautes sont invité à critiquer la photo dans les commentaires.
– Dans l’article, je ne mentionne pas tout de suite le nom de l’auteur. Il apparaitra probablement assez vite dans les commentaires s’il le souhaite. Au bout d’une semaine, je “dévoilerai” tout de même son identité et l’adresse de son site/blog s’il en possède un 😉

Quel est le but de cette critique?

Pour le photographe: partager son travail avec les autres, recevoir des avis “objectifs” (plus objectifs que de ceux de ses proches en principe) sur sa photo et j’espère progresser encore un peu plus!
Pour les internautes: découvrir un photographe, s’entrainer à “lire une image”, donner son point de vue, proposer des améliorations, poser des questions sur la technique…

Mais attention! Il y a quelques règles à respecter, sous peine de voir son commentaire purement et simplement effacé:

– pas de commentaire du style: “Sympa la photo” ou “Bien, mais ça c’est nul”, ou encore “pour ton portrait d’enfant j’aurai plutôt pris un garçon qu’une fille” ou tout autre commentaire qui n’apporte rien à personne!
– prendre le temps d’expliquer: vous avez le droit de ne pas aimer une photo mais dans ce cas dites pourquoi… et proposer éventuellement une amélioration (mais pas de faire une photo différente!). Idem si vous aimez la photo, dites pourquoi: la composition, les couleurs, la lumière, le concept, l’émotion qui transparait…
– pas de commentaires péremptoires du genre: “ça fait 30 ans que je fais de la photo studio, et que je pense que tu devrais faire comme ça…”. Parmi tous les photographes qui proposeront une image à la critique, certains sont des pros confirmés et d’autres sont des amateurs débutant. Chacun d’entre eux prendra un risque en se confrontant à votre regard… donc un mot d’ordre: le respect!

Allez, on commence avec une photo d’une Grande Aigrette Blanche!

photo grande aigrette blanche

  1. Titre: Grande Aigrette Blanche
  2. Date de prise de vue: septembre 2012
  3. Lieu de prise de vue : Thoiry (Ain)
  4. Matériel utilisé : Canon EOS 1Dx et 400mm f/2,8 L IS USM II
  5. Exifs : Ouverture f/4.0 – Durée d’exposition : 1/500s – ISO : 1000 – Mode de mesure : Spot – Exposition : priorité ouverture
  6. Retouche en post-production: La base, correction de la courbe, petite accentuation web, colorimétrie et contraste
  7. L’idée de départ : Mon idée de départ est ce qui me fait « douter » de mon image. Je me suis volontairement placé devant de la verdure pour la noyer dans la PDC et créé ces taches de « bokeh ». J’aimais bien l’idée de ces taches vertes, mais je ne sais pas si ça fonctionne, si ça apporte un côté original, ou si au contraire cela fini par trop déranger la lecture de cette image.
  8. L’avis du photographe sur sa photo: J’aime bien l’attitude de l’oiseau, la lumière particulière, mais j’ai de gros doutes quant au bokeh et les taches vertes… Je n’arrive pas à savoir si je dois trouver ça bien ou non, d’autant que quand je regarde l’image, parfois j’aime et parfois je n’aime pas …
  9. Ce qu’il aurait pu améliorer : Changer d’angle, pour un éviter les hautes herbes et avoir un rendu plus traditionnel.
  10. Commentaire du photographe: Je suis content de participer, et d’avoir un avis extérieur sur cette image qui me fait me poser beaucoup de questions. D’autant plus que j’ai envie de faire une série du genre, mais sans savoir si c’est bien ou non !

Chers amis visiteurs, à vous de jouer! Que pensez-vous de cette photo? Et si vous aussi, vous souhaitez proposer une image à la critique, contactez-moi via le formulaire de contact!

29 réponses
  1. AlaCarteStudio
    AlaCarteStudio dit :

    Bon, je me lance!
    Tout d’abord, je dis bravo pour cette photo qui est techniquement parfaite. J’entends par là : la composition, la mise au point, la faible profondeur de champs qui détache parfaitement le sujet de la nature environnante, etc… Je suis fan du choix de l’arrière plan sombre sur lequel l’oiseau se détache à merveille!
    En photo, il est souvent très judicieux d’avoir l’élément principal comme partie la plus claire de la photo. Cela améliore la lisibilité de l’image. C’est absolument le cas ici, donc parfait!

    La post-prod est très réussie en ce qui concerne le contraste, la couleur etc… J’aurais juste un peu lissé le grain visible dans les feuilles car cela n’aurait pas affecté la netteté sur l’oiseau., mais bon… Je chipote…

    En ce qui concerne le coeur du sujet (l’avant plan), et bien c’est effectivement c’est ce que j’ai remarqué en premier en voyant la photo. A première vue, je me suis tout de suite dit “dommage” et ce avant de lire les commentaires de l’auteur, je précise.

    Puis j’ai lu, j’ai compris ce que l’auteur a voulu faire, je me suis dit que cela avait effectivement été très bien réfléchit (le cou, la tête et le bec de l’oiseau s’articulent parfaitement autour des zones sans feuilles vertes! Chapeau!) et j’ai presque changé d’avis!

    Mais au final, je crois que, en photo, la première émotion est souvent la bonne. Et dans ce cas, je trouve que l’avant plan flou détourne l’oeil du sujet principal et nous distrait un peu.

    Je pense aussi (mais je me trompe peut-être) que quelqu’un qui n’est pas photographe ne comprendra pas de suite qu’il s’agit de l’avant plan flou et se demanda peut-être pendant quelques secondes d’ou viennent ces “taches vertes”.

    Bon en même temps, et pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais été très fan du front bokeh et je trouve qu’il est souvent beaucoup moins beau que le back bokeh sur la plupart des objectifs. C’est donc une règle que j’essaye d’appliquer le plus souvent: pas d’avant plan fou!!! Je suis donc un peu biaisé sur ce sujet.

    D’ailleurs, je suis certain que d’autres personnes auront un avis complètement différent du mien! Heureusement, tout cela reste très subjectif et il n’y a pas de vérité absolue!!!!

    En tout cas, c’est une certainement une bonne idée de l’avoir tenté le coup, c’est une très belle photo. Mais si l’auteur en a pris une deuxième sans l’avant plan, je serait tout de même curieux de la voir!
    AlaCarteStudio Articles récents..Secrets d’éclairageMy Profile

    Répondre
    • Photographe Mystère
      Photographe Mystère dit :

      Je te remercie pour ton retour, et c’est bien toutes ces questions que je me suis posées.

      Ce fut difficile d’y apporter une réponse, et tu m’éclaires un peu sur certains points qui me perturbaient.

      Je vais attendre le reste des commentaires, mais le tien est très pertinent.

      Sinon, désolé, pas de prise de vu sous un meilleur angle, quand j’ai voulu la faire, l’oiseau m’a repéré et n’a pas demandé son reste!

      Répondre
      • AlaCarteStudio
        AlaCarteStudio dit :

        Dommage pour la deuxième photo, mais bon, j’essayerai de bien dormir cette nuit tout de même 😉

        Content que mon commentaire t’ai éclairé en tout cas!

        N’étant ABSOLUMENT pas doué en photo animalière, je me pose quelques petites questions, histoire de mieux comprendre comment on parvient à ce résultat.

        En fait, j’ai l’impression qu’il s’agit, à la base, d’un cadrage horizontal ou vertical mais beaucoup plus large, genre +/- la moitié de l’image, avec l’oiseau au très proche du centre de l’image. C’est la la taille du grain qui me fait dire cela. En plein format, devrait être plus petit à 1000 ISO sur un 1dx il me semble… Autre élément, la mesure spot… Mais peut-être était-elle programmée pour mesurer la lumière sur le collimateur sélectionné?

        Mais du coup, sur quelle partie de la photo la mise au point a-t-elle été faite? Je pensais à la tête, mais qu’en est-il exactement?

        Si oui, collimateur sur la tête et spot central sur le corps (ce qui expliquerait la tête bien blanche et le corps en nuances de gris) ou collimateur et spot sur la tête et correction de l’exposition en PT?

        Enfin, quid de mon explication du choix de f/4 en réponse à FLORIAN COMMAILLE?

        Encore une fois, le but n’est pas du tout de chercher pas la petite bête. Je suis simplement admiratif de la technique mise en oeuvre sur cette photo (l’animalier m’est complètement étranger) et je cherche à comprendre… 😉

        Merci d’avance
        AlaCarteStudio Articles récents..[Test] Mini comparaison entre la LumiQuest Softbox LTP et le Rogue FlashBenderMy Profile

        Répondre
  2. Thomas Benezeth
    Thomas Benezeth dit :

    Je me lance aussi, mais je vais être plus concis ^^

    Je suis finalement du même avis que l’auteur du cliché: je l’apprécie dans son ensemble, son post traitement, mais le flou en premier plan me gène beaucoup !!!

    Voici mes raisons: il y a un bel animal blanc, qui se dégage de l’arrière plan sombre. Mais les branchages que tu as utilisé pour faire ce flou, ces pseudos taches, apporte des zones sombres sur l’animal, je trouve ça dommage. Surtout cette “tache” noir que l’on voit sur le haut de son aile droite.

    Donc clairement, comme l’auteur le dit lui même, j’aurai simplement changé d’angle, tourner un peu autour de l’animal pour essayer de ne plus avoir ces branches.

    Côté positif, j’aime beaucoup la lumière qui arrive sur la tête de l’animal et sur les feuillages verts. Belle PDC et très bonne mise au point !

    Par contre, concernant les données EXIFS: l’animal me parait plutôt immobile, je me demande donc pourquoi avoir des ISO sur 1000 alors qu’on pourrai déjà baisser la vitesse (je me trompe peut être, l’animal était peut être en mouvement).

    @Marc j’aime bien cette nouvelle rubrique, je me laisserai surement tenter 🙂
    Thomas Benezeth Articles récents..[1/2] Reportage photo au Salon de l’Agriculture 2013: les animauxMy Profile

    Répondre
    • Photographe Mystère
      Photographe Mystère dit :

      Merci pour ton retour, qui semble aller dans le même sens que ceux des autres.

      Ce qui confirme un peu mon doute.

      Pour les ISO 1’000, ils sont là pour assurer au moins 1/500s histoire de ne pas rater l’oiseau s’il décide de bouger et de s’envoler.

      Il ne faut pas croire que ce genre de zozios reste tranquille sans bouger pendant des heures. Le moindre bruit les fait partir.

      Pour te dire, quand il s’est envolé, malgré les 1’000 ISO, aucune photos n’étaient nette. Pas de problème de mise au point, mais en passant dans la zone sombre, la vitesse est drastiquement descendue et il y avait du flou bougé.

      Répondre
  3. Florian Commaille
    Florian Commaille dit :

    Allez, à mon tour.

    Je ferai la même remarque que mes prédécesseurs, à savoir que le choix de se mettre derrière la verdure, au premier plan, aurait été plus judicieux si des “tâches” n’apparaissaient pas sur les plumes blanches de l’oiseau. Celles-ci gênent quelque peu la lecture de l’image avec ce bel animal. De mon point de vue, je l’aurai même complètement éliminé avec un cadrage si serré sur cette aigrette.

    Cependant, les couleurs sont bien gérées, le travail en PT bien maitrisé, et la PDC intéressante (même si en ouvrant à 2.8, l’arrière-plan aurait été encore un peu + “flouté”, ce qui m’aurait surement un peu + plu).

    Le fait que le vert de l’arrière plan détoure la tête du bestiau est un gros plus également, qui met bien en valeur la majestuosité de l’animal dans cette pose d’attente.

    C’est une belle photo je trouve 😉

    Répondre
    • AlaCarteStudio
      AlaCarteStudio dit :

      Je trouve pour ma part que l’auteur a bien fait de choisir f/4 à la place de f/2.8, même si c’était techniquement possible sur cet objectif.

      Je m’explique: même sur un joli cailloux comme celui là (proche de la perfection à f/2.8), fermer d’un cran permet souvent d’améliorer encore un peu la finesse des détails. Dans cet exemple, le niveau de détail autour des yeux, sur le corps et même au niveau des pattes est tout simplement exceptionnel (sans compter que, vu la taille du “grain visible” à 1000 ISO sur 1dx, je soupçonne un crop relativement “costaud”).

      De plus ce grand oiseau n’est probablement pas dans un plan complètement || au plan du capteur et, à 2.8, vu la taille de l’animal, la PDC limitée aurait peut-être légèrement flouté le bas de l’oiseau (en imaginant que l’auteur a effectué sa mise au point sur la tête – voir les yeux – comme je le pense).

      Enfin, je crois qu’à cette distance, l’amélioration de la qualité du bokeh n’aurait pas été énorme par rapport au risque de perte de netteté sur une partie de l’animal.

      Bref, je dirais que, par sécurité, j’aurais fait le même choix! Mais, bon, je ne suis absolument pas spécialiste en photo animalière, donc j’extrapole peut-être un peu trop!
      AlaCarteStudio Articles récents..Secrets d’éclairageMy Profile

      Répondre
      • Florian Commaille
        Florian Commaille dit :

        C’est pas bête ça comme réflexion, je n’y avait pas pensé au parallélisme du plan … Effectivement, il y avait un petit risque (réel) de flouté les pattes de l’aigrette … Merci pour ton intervention 😉

        Répondre
  4. Seb
    Seb dit :

    J’ai un avis partagé concernant cette photo.
    Techniquement, elle est top, avec une belle proximité pour cet échassier qui se laisse très difficilement approcher (à propos, c’était en affut ou billebaude ?)
    Je trouve l’idée du bokeh façon “cliché volé camouflé dans un buisson” sympa… Mais je trouve dommage d’avoir positionné ces branches sur ou à proximité immédiate de l’aigrette. J’aurai préféré avoir ce type de bokeh autour de l’animal ( par exemple dans le coin en bas à droite de l’image). Positionné directement sur l’oiseau, ça perturbe la lecture…
    En tout cas, bravo pour cette belle proximité 😉
    Just my 2 cents…
    Seb Articles récents..D’hiver et variéesMy Profile

    Répondre
  5. Marc Charbonnier
    Marc Charbonnier dit :

    merci à vous 2 pour votre contribution intéressante à cette critique!
    Je vous rejoins aussi… et finalement je rejoins aussi l’auteur. La photo est parfaitement maitrisée sur le plan technique et le matos utilisé étant le must du must, on obtient une photo de haut-vol!
    La tentative d’intégrer un “premier plan” flou est une bonne idée au départ, souvent utilisée en macro “nature” (le petit coquelicot dans un champs de blé) mais pour ce type d’image je crains que ça ne fonctionne pas…
    Comme le dit alacartestudio, je pense que seuls les photographes avertis sauront que les taches vertes sont des branches situées en dehors de la zone de netteté. Les autres se diront que l’objectif et/ou le capteur devaient être sales ou que le photographe était un rigolo qui n’a pas fait gaffe qu’un arbuste lui gâchait la vue…

    Peut-être que ça marcherait mieux en contre-plongée, avec un premier plan un peu plus net? On imaginerait alors le photographe couché dans l’herbe humide, rampant pour approcher de l’oiseau sauvage…. Je ne sais pas… Ou alors avec plus d’indication sur le premier plan? Des feuilles floues mais rattachées à des branches qui seraient nettes? Mais c’est chaud à construire…

    Et pour les 1000 iso, je ne suis pas surpris. Même avec un IS, un peu de marge de manoeuvre n’est pas du luxe, d’autant plus que le 1Dx gère les hauts-iso à la perfection. Sans compter que la photo a visiblement été prise dans un endroit sombre. Donc pour assurer ses arrières, mieux vaut garder une sensibilité assez haute pour ne pas risquer le flou de bouger catastrophique pour ce type de photo si d’aventure la scène s’avèrait moins lumineuse que prévue 😉

    Sinon, Thomas, tu peux participer à cette rubrique. Je t’envoie un mail pour expliquer la démarche 😉
    Marc Charbonnier Articles récents..[La critique photo] Grande aigrette blancheMy Profile

    Répondre
  6. Sarah
    Sarah dit :

    Je connais bien cette photo, je l’ai vu imprimée en A2+ et elle est très belle.

    Je l’aime pour plusieurs raisons, car je sais qui est l’auteur, même si les exif trahissent le photographe :mrgreen:

    J’aime l’impression que la photo a été prise en cachette, derrière les fourré, comme on voit dans certain film.

    J’aime aussi la couleur, et la lumière qui font bien ressortir cet oiseau.

    Mais ce que j’aime le plus, c’est de ce dire que le photographe à quand même décidé d’essayer quelque chose, alors que la plupart d’entre nous en voyant un tel oiseau notre seul relfex serait de faire la photo peut-être même sans réfléchir.

    Une belle photo que j’aime beaucoup et que je verrais très bien dans ma chambre 😉
    Sarah Articles récents..Un mois en Argentique II (défi)My Profile

    Répondre
  7. Laurence
    Laurence dit :

    Bonjour !

    Je n’ai pas tout lu en détail les commentaires de mes petits camarades et donc je m’excuse si je redis la même chose qu’eux. Je ne vais pas me pencher sur l’aspect technique det compo qui sont parfaits à mon avis.

    Bien entendu, cette histoire de bokeh en premier plan nous perturbe tous un peu. Pour ma part, elle me gêne non pas parce qu’elle vient chevaucher l’oiseau, mais parce que je crois qu’on ne voit pas assez justement le feuillage. Peut-être qu’avec une profondeur de champs plus étendue (donc un diaphragme plus fermé), on aurait eu d’avantage cette impression de “chasse au trésor”, de découvrir notre oiseau à travers les branchages. Ici, ce ne sont pas des branches que l’on voit mais des taches. Je ne sais pas si je me fais bien comprendre …

    En tout cas, bravo à l’auteur !! Elle n’en reste pas moins une photo très attrayante !
    Laurence Articles récents..POT-POURRI DE NEIGEMy Profile

    Répondre
  8. Aurélien Calonne
    Aurélien Calonne dit :

    Bon mon commentaire va rejoindre les précédents.

    Très belle photo niveau composition, contraste, couleur, rien à redire de ce coté là, j’aurais juste peut-être ajouté un poil de vignettage sur le bas de la photo pour diriger encore plus le regards.

    Pour le feuillage je trouve cela une bonne idée et on a bien du coup cette sensation de camouflage et d’observation de l’oiseau caché sous des branches, ça nous transporte sur le lieu de prise de vue. Le seul petit élément qui me gêne est le feuillage juste à coté de la tête de la aigrette qui détourne du coup notre regards de celle-ci et perturbe la lecture de la photo. Donc oui il aurait fallu jouer un peu plus de ce bokeh en se décalant de quelque cm et shooter genre en rafale. Mais bon c’est de la photo animalière et pour m’y être essayé je sais que ce n’est pas si évident.
    Aurélien Calonne Articles récents..Ambiances nocturnes par BrassaïMy Profile

    Répondre
    • Critidos
      Critidos dit :

      Pareil: c’est un détail mais autant je trouve sympa l’idée de laisser du feuillage devant le sujet, autant je trouve que sans le feuillage en superposition de la tête, cette photo aurait eu un petit plus.

      Pour le reste, elle est incontestablement bien composée, et bien traitée.

      Répondre
  9. josh
    josh dit :

    Je n’ai pas encore apporté mon avis à cette photo. Je ne suis pas un grand fan de photo d’oiseaux, c’est déjà mal barré. Mais là, le contraste entre le volatile clair et le fond assez sombre fait que je suis visuellement attiré par cette image. Et le feuillage flouté en premier plan, parfait! A mes yeux ça ajoute un intérêt visuel à la photo sans pour autant trop la charger, ça ajoute de la profondeur à l’image et de la texture. J’ADORE! Bravo!
    josh Articles récents..No Music No Life: WARMy Profile

    Répondre
  10. Sugegorria
    Sugegorria dit :

    Bonjour.

    Le feuillage en premier plan peut être déroutant mais la pdc le masque bien et il n’est présent sur la tête donc ça passe. Pour le reste, le format portrait fait honneur au comportement de l’espèce, ça représente plutôt bien la grande Aigrette je trouve.
    Le petit coté “instant volé” est sympa aussi !
    Sugegorria Articles récents..Quelle lampe choisir pour prospecter ?My Profile

    Répondre
  11. Marc Charbonnier
    Marc Charbonnier dit :

    Bon, comme 1 semaine s’est écoulée et que les critiques sont suffisament pertinentes… je peux enfin dévoiler le nom de l’auteur (même si certains le connaissaient déjà suite à ma gaffe sur Twitter..)
    Il s’agit de Franky, alias Darth de http://darth.ch/blog!

    Un grand bravo à lui pour sa photo et pour avoir pris le risque de la soumettre au regard des autres 😉
    Bravo et merci aussi à tous les commentateurs qui ont respecté à la lettre les consignes, pour un échange positif et constructif!
    Marc Charbonnier Articles récents..[La critique photo] Grande aigrette blancheMy Profile

    Répondre
  12. nathou
    nathou dit :

    J’avoue que je suis un brin mitigé quand à ton image et plus particulièrement quant au flou de premier plan puisque c’est lui qui nous intéresse maintenant… Je pense que c’est une idée à creusé mais que il aurait parut bien moins choquant si il ne dépassait pas un peu sur le “visage” de l’oiseau. Ce problème mis à part bien évidement ta photo est techniquement irréprochable, la PDC est exactement comme je l’aurais imaginais bravo et la MAP est au poil 😀
    nathou Articles récents..Interview de notre OuiOui de la photoMy Profile

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] la photo animalière proposée par Darth la semaine dernière, changeons complètement d’univers avec une photo de hockey sur glace […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge