[Cycle Strobist] Un cours photo studio pour se former

Formateur:
Franky Giannilivigni
Price:
340 CHF

Reviewed by:
Rating:
5
On 13 février 2013
Last modified:13 octobre 2013

Summary:

Un excellent cours pour débuter sereinement dans la photo studio!

Dans l’article précédent, nous avons vu qu’il existe une littérature de qualité, en version papier ou électronique, pour apprendre les bases de la photographie strobist. J’ai donc passé de nombreuses heures à lire et relire les différents ouvrages évoqués et c’est la tête pleine de théorie et de conseils de pro que je me suis lancé dans la pratique. Mes premiers essais au flash déporté ne furent pas forcément brillant: le passage de la théorie, forcément parfaite, à la pratique , forcément ponctuée de doutes et d’échecs, était plus chaotique que ce que j’avais prévu.

Heureusement, mon ami Franky, alias Darth sur le web, a eu la gentillesse de me convier à assister à son cours Initiation à la photo studio, qui s’est déroulé mi-janvier sur Genève. Outre le plaisir que j’ai à côtoyer Franky, ce cours était l’occasion pour moi de passer de la théorie pure (mes livres) à la théorie appliquée (une formation) et de découvrir sur le terrain la technique de prise de vue en studio.

Il m’est alors venu l’idée d’intégrer cette expérience dans mon [Cycle Strobist] pour illustrer l’intérêt de se former, de prendre des cours. Même si la photo studio et le strobisme diffèrent, principalement au niveau du matériel employé, la technique reste fondamentalement la même: remplacer l’éclairage naturel par un éclairage artificiel (le strobisme permettant également de mixer lumière artificielle et lumière naturelle). Ce changement de type d’éclairage, s’il parait simple sur le papier demande tout de même un savoir-faire certain pour obtenir des résultats satisfaisants.

Je vous propose donc un petit compte-rendu de cette journée de formation. Je vais essayer d’être le plus objectif possible… malgré le fait que je connais et apprécie beaucoup le prof!

Le cours théorique

5 participants étaient présents (en plus de moi), mais le cours est prévu pour 6 personnes au maximum. Il s’est déroulé au centre ville de Genève (Plainpalais) à quelques arrêts de tram de la gare ferroviaire. Un bon emplacement donc, y compris pour les gens qui ne sont pas de Genève. La salle louée par Franky, au dernier étage d’un immeuble est lumineuse (parfaite pour la partie théorique) et agréable. Elle est suffisamment vaste pour se sentir à l’aise et suffisamment petite… pour se sentir rassuré.

Cours Photo Studio-1

Pour la partie théorique, les participants sont assis derrière une table, de l’eau est à disposition pour se désaltérer et ils font face à Franky qui anime la première partie du cours. Le “prof” est à l’aise dans cet exercice, parle distinctement et interpelle régulièrement l’auditoire. Il utilise un iPad mini comme support de cours et a eu la bonne idée de ne pas projeter un Powerpoint qui endormirait à coup sûr les stagiaires! Il manquerait peut-être un petit plan de l’exposé pour permettre à chacun de se repérer dans l’avancement de la partie théorique (mais un résumé du cours avec les éléments essentiels ainsi que les conseils pour maquiller sont fournis après le cours aux stagiaires)

Cours Photo Studio-2

Sur le fond, l’exposé est complet selon moi. On passe en revue les bases de l’éclairage au flash sans entrer dans des détails sans importance pour des débutants en photo studio. Franky se concentre sur l’essentiel et cite les sources des supports qu’il utilise! Mention spéciale à notre ami commun Julien Bonjour et ses modèles-zombies qui rendent la “Loi du carré inverse” limpide. Je ne pourrais pas dire avec précision si l’ensemble du cours est accessible à un débutant mais je sais que si un point n’est pas clair ou mal compris, Franky maîtrise suffisamment son sujet pour simplifier les explications.

On pourra peut-être regretter qu’il ne présente pas quelques images pour illustrer son propos. C’est à dessein, j’imagine, pour ne pas trop “formater” les stagiaires avant la mise en pratique mais pour les vrais débutants cela pourrait aider à la compréhension.

Le temps passe vite… c’est bon signe. Un peu trop vite peut-être puisque nous avons pris du retard 😉 Néanmoins, j’ai le sentiment que l’essentiel a été dit. Tout le monde est impatient de pouvoir passer à la pratique.

La pause dîner (pour les suisses) / déjeuner (pour les français)!

Chez les Giannilivigni, on travaille en famille! Franky donne le cours, son frère Stéphane assure la partie informatique, sa sœur Cindy donne le cours de maquillage (et joue au modèle à l’occasion) et la maman prépare le repas pour tout le monde 😉 Bref, on se sent comme à la maison, le repas est simple mais bon et copieux, l’ambiance est très sympa. Évidemment, la discussion tourne principalement autour de la photographie. On est entre passionnés alors forcément on a un beau centre d’intérêt en commun!

Cours Photo Studio-3

Le temps passe vite. On reprend le cours un peu en retard… Et c’est Cindy qui propose un cours de maquillage spécial “photo studio” avec la complicité de Sara, la jeune femme qui sera notre modèle. Je n’ai pas tout suivi dans le détail… trop occupé à papoter hébergement web avec Stéphane! J’aurai peut-être dû, le maquillage est certainement la partie la plus compliquée dans la photo studio 😉 Petite parenthèse concernant le modèle: une vraie pro, jolie, grande et sympathique. Elle est en train de refaire son book alors je ne peux pas vous donner un lien vers ses photos mais dès qu’il est prêt je le rajouterai ici.

Le matériel mis à disposition

Si chaque participant vient avec son appareil photo et un objectif standard, tout le reste du matériel est mis à disposition par Franky. Ceux qui le connaissent savent qu’il est amateur de matériel de qualité… donc pas de compromis sur ce point: Flash Elinchrome 600 joules, softbox octogonale, déclencheurs radio… Franky a même réussi à se faire prêter un moyen format numérique par Phaseone, le 645DF + IQ180 (80 millions de pixels), un petit bijou qui coûte un deux bras mais qui donne des images d’une douceur exceptionnelle.

Cours Photo Studio-11

Est-ce utile d’avoir un tel matériel à disposition?

Oui et non;-)

Oui parce que vous avez tout pour réussir vos photos: conditions de travail idéales, modèles pro, matériel au top. Donc vous pouvez vous concentrer uniquement sur les réglages et la prise de vue.

Non, parce que tout ce matériel coûte très cher et que vous n’aurez probablement jamais la même chose chez vous. Vous serez probablement frustré quand il s’agira de réaliser votre premier shooting en solo!

Mais si on y réfléchit bien, maitriser les bases est le but de ce cours. A vous ensuite de faire preuve d’ingéniosité pour vous fabriquer un bon réflecteur, utiliser le mur blanc qui est à côté de vous et pourquoi pas d’investir dans un ou deux flashs studio, parapluies, softbox. Attention cependant à ne pas acheter trop “Low-Cost”. Selon l’expérience de Franky et Stéphane, un kit studio pas cher sera pénalisé par le prix prohibitif des lampes de rechange. Vérifiez bien ce point avant de vous équiper!

Le shooting

Franky a prévu de nous faire travailler le Low-Key (photo dont la tonalité dominante se situe dans les valeurs sombres) et le high-key (photo dont la tonalité dominante se situe dans les valeurs claires). D’après lui, ce sont les deux styles les plus difficiles à bien maitriser donc si on y parvient le reste est “facile”. Je n’avais pas vu les choses comme ça mais son raisonnement se tient. Ces 2 styles demandent effectivement une grande maitrise quant à la puissance des différents éclairages: trop ou pas assez fort et la photo est ratée.

Cours Photo Studio avec Darth from Smallworlds on Vimeo.

Après nous avoir expliqué ce qu’il attend, Franky forme 2 groupes. A tour de rôle, les 2 équipes doivent: diriger le modèle, placer les sources de lumières, régler la puissance de chacune d’entre elles et déclencher. Une fois la scène mise en place, chaque stagiaire prend quelques photos, change éventuellement un réglage ou la position de Sara puis passe le déclencheur radio à son collègue stagiaire. Pour finir, les stagiaires donnent leur carte mémoire à Stéphane qui les sauvegarde sur un PC pour pouvoir les visualiser sur l’écran.

Cours Photo Studio-15

Résultat des courses: les femmes, moins “expérimentées” et “équipées” que les hommes ont remporté le défi haut la main ! Elles ont plus vite trouvé le bon placement des lumières et effectué les réglages adéquats. Comme quoi, pas besoin de faire de la photo depuis 10 ans ou de posséder un Canon 5D mkIII pour se lancer dans la photo studio.

Sur le plan pédagogique, Franky nous a laissé faire… et nous planter parfois. Ensuite, il nous a expliqué quelles étaient nos erreurs et comment les éviter, la plupart du temps ne cherchant pas midi à 14h. Mieux vaut privilégier un plan d’éclairage simple et éprouvé pour obtenir une belle image.

Au final, après plusieurs essais, nous avons tous réussi à obtenir une ou deux jolies photos, photos que nous avons ensuite rapidement “améliorées” dans Lightroom sur les conseils de Franky. Petit rappel: retoucher ses images ce n’est pas “mal” 😉 Il faut faire le maximum pour obtenir une photo bien exposée à la prise de vue mais certaines corrections sont indispensables pour donner “vie” à une image!

Cours Photo Studio-14

Conclusion

Pour conclure, je répondrai à 2 questions: est-ce utile de se former? Que penser de la formation dispensée par Franky?

Oui, il est utile de se former: dans les livres on apprend les bases voire beaucoup plus comme dans le livre de Syl Arena dont je parlais dans l’article précédent. On a vite l’impression de (presque) tout savoir mais au moment de shooter, on se rend compte qu’il n’en est rien. Tout est dans notre tête mais “mélangé”. Un cours avec un formateur compétent permet de remettre de l’ordre, de trier parmi les milliers d’informations dont vous disposez pour ne garder que l’essentiel, les 2,3 petites choses qui feront de vous un photographe de studio.

Bien sûr, il serait illusoire de penser qu’en sortant d’un cours d’une journée vous allez devenir un as de la photo studio mais vous partirez sur de bonnes bases. Le travail, l’expérience et le talent feront le reste 😉

La formation est un enrichissement sur le plan humain également. On partage avec le formateur, on rencontre d’autres photographes passionnés avec qui on échange. C’est toujours un élément important dans un cours.

Dernière chose: tant qu’on a pas utilisé un flash… on ne connait pas la lumière artificielle. Celle qui est décrite dans les livres nous échappe. Il faut la voir “en vrai” pour la comprendre. Et même si l’éclair dure un 1/1000 de seconde, on le sent. David Hobby, le créateur du Strobist dit même que plus on utilise le flash plus on le voit réellement, avec l’aide de la persistance rétinienne. Alors évidemment on peut faire tout ça chez soi, mais le formateur permet aussi d’analyser et de corriger cette lumière.

Quant au cours proposé par Darth, qu’en penser?

En lisant cet article, je suppose que vous avez déjà compris que j’étais enchanté par ce cours tant au niveau du contenu que de sa forme. A l’issue de cette formation, j’étais clairement plus compétent qu’avant d’y participer. J’ai un regret à formuler qui, je pense, sera partagé par les stagiaires: le manque de temps. Si la partie théorique était suffisante pour un initiation, la partie pratique était trop courte à mon goût. Il est vrai que nous avons trainé un peu à table mais la bonne ambiance nous a fait oublier l’horaire. Certes nous avons eu le temps de faire 2 shootings chacun mais je suis sûr que nous aurions tous volontiers prolongé la journée d’une heure ou deux, le temps de se sentir vraiment à l’aise. Je me demande si un cours Photo studio “avancé” ne serait pas une bonne formule à proposer pour ceux qui souhaitent aller plus loin après avoir pratiqué un peu.

Cet article n’est absolument pas une pub pour le cours de Franky (je n’ai pas encore reçu de pot de vin!) mais il n’en reste pas moins que je suis convaincu qu’il est de très bonne qualité et pourra répondre aux attentes de nombreux photographes qui souhaitent débuter dans la photo de studio. A titre personnel, j’ai beaucoup appris et cela me donne confiance en moi pour mes shootings à venir. J’ai compris et retenu les quelques éléments essentiels pour obtenir une belle photo.

A ceux qui voudraient se former je les encourage vivement à s’ inscrire à son cours ou pour ceux qui sont trop loin de Genève à regarder ce que proposent d’autres formateurs. N’hésitez pas à demander des précisions sur le contenu du cours, l’expérience et les réalisations du photographe-formateur, le nombre de stagiaires…

Pour finir, j’ai demandé à la sympathique Lucie Haralambis, photographe amateure et blogueuse que j’ai rencontré IRL à cette occasion de nous faire part de son avis sur le cours de Franky! Je lui laisse la parole!

[divider_title title=”L’interview”]

Tu as participé au cours de Franky en janvier. Etait-ce ton premier cours photo?

Non j’ai déjà suivi des formations photos, mais c’était la première fois avec Franky, et la première fois pour la photo studio.

Qu’est ce qui t’a motivée pour t’inscrire?

Le club photo dont je suis membre possède un studio photo. Cependant je n’avais aucune expérience dans cette pratique et je voulais en savoir plus sur la gestion de la lumière, plus précisément des flashs et la direction du modèle. J’étais déjà lectrice du blog de Franky, raison pour laquelle j’ai choisi ses cours.

Qu’as tu pensé de ce cours en termes d’organisation et de contenu?

J’ai apprécié la manière de consacrer la matinée à la partie théorique, ce qui nous a permis de prendre des notes et poser les premières questions. Le repas de midi permet de faire plus ample connaissance avec les autres participants, ce qui est un avantage pour la communication lorsqu’il s’agit de travailler en groupe l’après-midi pour la partie pratique. On se connait mieux et on dialogue mieux.Le fait d’avoir une maquilleuse et de voir comment maquiller un modèle du début à la fin est aussi très intéressant. Si vous êtes une fille, vous ressortez avec plein de bon conseils pour vous-même également 😉

Est-ce que cette journée de formation t’a permis de progresser dans ta pratique de la photo? Si oui, de quelle manière?

Pour l’instant je n’ai pas encore eu l’occasion de pratiquer à nouveau la photo en studio. Mais ça ne devrait plus tarder, je devais encore m’équiper de quelques accessoires. Durant le cours Franky nous donne des astuces et des conseils qui sont utiles dans la pratique photo de tous les jours, en plus du studio.

Pourrais-tu préciser quel a été le moment le plus enrichissant pour toi?

Pour la partie pratique, Franky a laissé les deux groupes se débrouiller pour parvenir au résultat souhaité. Si au début on se sent un peu perdus, on se rend vite compte que c’est très formateur. En effet, on tente des choses qu l’on aurait pas essayées avec toutes les instructions du formateur. On développe mieux notre réflexion et du coup on retient mieux les choses, et cela évite aussi de faire les mêmes erreurs une prochaine fois. Le petit côté challenge entre les deux équipes était aussi amusant.

Si tu devais proposer une amélioration à Franky, quelle serait-elle?

Difficile à répondre. On peut toujours s’améliorer, comme dans tout évidemment. Mais comme le stage a répondu à mes attentes, pour moi c’était très bien. Allez pour chercher la petite bête, c’est vrai qu’on était limite dans le temps, mais ça n’est pas vraiment de sa faute si on a tous un peu trainé à midi. En même temps l’ambiance était si bonne qu’on a pas vu le temps passer. Du coup l’après-midi a passée vite durant les exercices pratiques.

Conseillerais-tu cette formation à quelqu’un? Penses-tu qu’elle s’adresse à tout le monde?

Si on s’intéresse à la photo studio ou au portrait en général, c’est une très bonne occasion de travailler avec une équipe de professionnels (photographe, assistant, maquilleuse et bien sûr modèle) et tout le matériel qui va avec. Dans le cours il y avait des débutants en photo et des plus avancés, donc oui le cours s’adresse à tout le monde car finalement on débutait plus ou moins tous en photo studio.

Un dernier mot à propos de ce cours photo studio?

En plus d’apprendre plein de choses, on passe vraiment une bonne journée. Et puis ce n’est pas tous les jours qu’on peut avoir entre ses mains un moyen format, puisqu’il l’avait en test à ce moment-là.

[divider_line]

Je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour un nouvel article du [Cycle Strobist] consacré aux flashs cobra!

[divider_title title=”La galerie de photos”]

Un excellent cours pour débuter sereinement dans la photo studio!
22 réponses
  1. Darth
    Darth dit :

    Très sympathique compte rendu!

    Je te remercie pour cet article qui se dévore avec beaucoup de plaisir.

    J’annoncerais que nous avons revu le “planning” du cours, qui commence maintenant 30 minutes plus tôt, pour au final offrir une heure complète de plus de pratique!

    Ainsi, même si les gens trainent un peu à table, on aura plus que largement de quoi faire.

    Bien, que quand on est dans un tel cours, on a toujours l’impression que c’est trop court ^^
    Darth Articles récents..Test terrain: Nikon D800E (D800)My Profile

    Répondre
  2. ary
    ary dit :

    tres bon compte rendu, merci Marc.
    Pour avoir été formateur plusieurs année, je suis bien place pour mesurer le plus énorme d’une formation presentielle, que peut donner au savoir des stagiaires. A mon avis ni les livre, ni internet, ni les vidéos ne peuvent remplacer le contact direct d’un formateur avec ses stagiaire qui adapte constamment son discours avec ceux-ci. Reste a en avoir les moyen…
    Quand a la gestion du temps, pour moi c’était une obsession a l’époque, je déjeunais aussi avec mes stagiaires et avec un demi oeil sur la montre en permanence… 😉
    ary Articles récents..J’ai craqué ! premier contact avec l’objectif Canon EF 50mm f/1.8 IIMy Profile

    Répondre
    • Darth
      Darth dit :

      Habituellement, je suis une horloge Suisse (il faut au moins ça).

      Mais j’avoue que lors de ce cours en particulier, l’ambiance était tel qu’on a un peu déborder, et un peu de retard sur le repas de midi se répercute rapidement sur la reste de la journée.

      Pour éviter ce problème de “trop bonne ambiance” le cours commence maintenant 30 minutes pus tôt, et avec un agenda mieux organiser on gagne 1h de shooting!
      Darth Articles récents..Test terrain: Nikon D800E (D800)My Profile

      Répondre
  3. Thomas Benezeth
    Thomas Benezeth dit :

    Excellent ce compte rendu, chapeau Marc pour le boulot 🙂

    Darth à l’air d’être un bon formateur effectivement. Je connais aussi un peu la formation (pas en photo, plutôt dans l’industrie), et le repas du midi est toujours fatal ! Que ce soit en terme de temps perdu (retard) ou de lourdeur du repas 😉 il faut manger léger !

    J’ai une question pour Darth: depuis combien de temps tu propose des formations ?
    Thomas Benezeth Articles récents..Portraits volés dans ParisMy Profile

    Répondre
    • Darth
      Darth dit :

      Comme je l’ai dis plus haut, c’est surtout l’ambiance très exceptionnel lors de ce cours qui à un peu perturbé tout ça.

      Le repas est léger, tout est prévu pour ça, mais bon, Marc à amené du vin (ce que je ne sers pas habituellement, pour éviter qu’on soit trop “joyeux”) du coup, ça à forcément un impacte sur le cours… Même si moi je n’ai rien pris (le prof ce doit de rester sobre).

      Cela fait deux ans maintenant que je suis habilité à donner des cours.

      J’entends par là que j’ai eu une formation pour apprendre à former les gens.
      Darth Articles récents..Test terrain: Nikon D800E (D800)My Profile

      Répondre
  4. Lucie
    Lucie dit :

    Tu as très bien resurmé la journée je trouve. C’est vrai que si on veut se lancer dans la photo studio ou dans strobisme comme c’est ton cas, ou tout simplement en apprendre d’avantage et par curiosité comme c’est le mien, rien de mieux qu’un cours pratique (conseil valable pour tous type de photo enfait). J’encourage donc ceux qui auraient encore des doutes à se lancer, et si vous êtes de la région, je ne peux que vous conseiller celui de Franky. (message subliminal à Darth : Il me semble que j’ai pas reçu la doc 😉 )
    Lucie Articles récents..Projet 52/06 – Par le petit bout de la lorgnetteMy Profile

    Répondre
    • Marc Charbonnier
      Marc Charbonnier dit :

      Je laisse Darth répondre plus en détail mais je dirai plutôt oui. On bosse avec la lumière donc on est au coeur de la photographie. Tout les aspects lié à la propagation de la lumière, aux ombres sont valables même si tu photographie quelqu’un en lumière naturelle, près d’une fenêtre avec juste un reflecteur pour déboucher les ombres… Et on prend vite goût aux portraits, crois moi!

      Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Dans le cadre de mon projet strobist, découvrez mon avis sur le cours initiation photo studio de Darth et l'intérêt de se former pour progresser en photographie  […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge