[La boite à photo] La photographie en hiver – La Synthèse

Il y a une semaine débutait une nouvelle édition de “La boite à photo” placée sous le signe de l’hiver! Pour de nombreux photographes, l’hiver marque un profond changement dans la pratique de la photographie. 14 photographes du groupe se sont donc creusés les méninges pour vous concocter de passionnants articles sur le sujet 🙂

La tâche était difficile, le sujet pouvant s’avérer “bateau” et le nombre d’articles prévus pouvait laisser penser qu’il y aurait beaucoup de redites à le lecture des différents billets. Or il n’en est rien 😉 Évidemment, on peut difficilement passer à côté du froid et de la neige mais le sujet est bien plus vaste qu’on pouvait l’imaginer au départ. Je dois préciser que c’est moi qui avait proposé ce sujet à mes petits camarades tout en me proposant pour coordonner cette édition. Honnêtement, je n’avais pas trop d’inquiétude quand même. Tous les photographes blogueurs qui participent à ce projet sont compétents et passionnés… et ce n’est pas un thème comme l’hiver qui allait leur donner du fil à retordre…Pas trop de risque donc! Bon, j’avais proposé au groupe d’accueillir Laurence (avec l’appui d’Anne-Laure Jacquart qui avait déjà proposé sa participation) et Sébastien. Même si je n’avais aucun doute sur leur aptitudes en tant que photographes et blogueurs, ça mettait quand même une petite pression sur mes épaules… Pression qui n’avait pas lieu d’être puisqu’ils ont, l’un et l’autre à leur manière, fait une entrée remarquable dans l’aventure!

Ceux qui suivent de près le travail de tous ces photographes blogueurs reconnaîtront certainement la “patte” de chacun, le style, le ton, l’approche, la sensibilité, l’humour, bref, tout ce qui fait leur singularité et c’est ce qui donne tout son charme à cette collaboration. Nous avons tous un parcours différents, certains sont pros, d’autres amateurs mais pourtant nous avons tous travaillé ensemble avec un objectif commun, celui de partager notre expérience et nos connaissances avec tous les internautes qui suivent notre projet. Cela me conforte dans l’idée que le débat amateurs/pros qui fait couler de l’encre ces temps-ci peut-être dépassé, ne serait-ce qu’à travers ce type d’initiative.

Alors, que retenir, sur le fond, de cette 4ème édition de la boite à photos?

Il y a clairement plusieurs camps 😉 Les frileux, de bonne foi comme Julien et Sébastien, ou de mauvaise foi comme moi trouveront de bonnes raisons de profiter de l’hiver pour rester au chaud chez eux… ou pas. Ne pas aller dehors faire de la photo ne signifie pas nécessairement rester sans rien faire à astiquer son matériel en attendant le retour des beaux jours. Pour Sébastien, la maison est un lieu dans lequel le photographe peut tout à fait laisser libre cours à son imagination et à sa créativité, que ce soit prenant des photos de gouttes ou de fumée par exemple.
20121126-113443.jpg
(C) Sébastien Fanget

Julien propose même si vous avez un peu de place et le matériel adéquat de monter un petit studio photo chez vous. En fait il s’agit de toutes ces techniques photos qu’on délaisse parce qu’il faut un peu de temps de préparation et surtout de nombreux essais avant de réussir quelque chose. Un week-end pluvieux se profile? Idéal! On a du temps devant nous… on peut expérimenter à loisir sans culpabiliser de rester dedans. Mais rester chez soi c’est aussi l’occasion de lire quelques livres de photos, techniques ou artistiques… Et si vraiment on veut mettre le nez dehors, musées et expositions sont une très bonne manière de progresser en photographie.

Et ceux qui ne sont pas (trop) frileux, que font-ils en hiver? Eh bien, leur instinct de photographe prend le dessus! Ils n’ont pas peur de se mouiller un peu, d’avoir un peu froid aux doigts et de braver les dangers de l’hiver. Alors, bien sûr, comme le rappelle Gregory, Aurélie ou Antoine, il faut prendre soin de son matos en hiver, le préparer avant la sortie. A moins de disposer d’un caisson de plongée, la plupart des boîtiers reflex craignent passablement l’humidité. On pense en priorité au froid, mais le chaud pose également problème en raison du risque de condensation! Gérer le passage chaud-froid puis froid-chaud est donc essentiel pour la photographie hivernale. Par ailleurs, on prendra soin, comme rappelé dans plusieurs articles de garder les batteries de rechange sur soi (poche de pantalon ou de veste) pour les maintenir en bon état de fonctionnement. Enfin, on n’oubliera pas de prendre soin du photographe, habits chauds et de quoi se sustenter de rigueur!

Voilà, le matériel est prêt! Il ne reste plus qu’à se lancer dans le grand froid polaire! Pour ceux qui aurait une petite hésitation au moment de franchir la porte, Franky propose de faire le plein de “pensées positives”: en s’inspirant des belles images d’autres photographes, en prenant soin de bien se préparer et en ayant un objectif clair en tête…

Une fois dehors, il est grand tant de passer à l’action! Contrairement aux idées reçues, l’hiver est d’une grande richesse pour les photographes. Tous les “inconvénients” de cette saison peuvent devenir des atouts! Comme nous le démontre Laurent, la pluie par exemple permet de réaliser de superbes effets créatifs (reflets, filé de gouttes…). Il en est de même avec la nuit. La période des fêtes (qui dure plusieurs mois maintenant!!!) nous offre un spectacle permanent avec ses lumières, guirlandes, bougies, animations.
20121126-113558.jpg
(C)Laurence Chellali

Pourquoi ne pas en profiter pour sortir une focale à grand ouverture et ramener des photos avec de sublimes bokeh ou faire un mini reportage urbain comme le propose Alexandra. Une ville, le soir, en hiver devient un spectacle vivant… profitons-en!

Plusieurs blogueurs ont rendu hommage à la lumière d’hiver comme Laurence, par exemple. Qu’elle soit naturelle ou artificielle, elle est toujours ce qui donne de l’âme à nos photos. En hiver, la lumière devient souvent rasante, le zenith étant nettement plus bas qu’en été. C’est l’occation rêvée de faire des contre-jour, de jouer avec les ombres, la transparence… Soyez créatifs et audacieux!
Même les photographes animaliers comme Régis, se réjouissent de cette lumière, surtout associée à la neige. En hiver, on dispose d’un réflecteur géant qui permet de déboucher les ombres à la perfection. Pensez-y! Cédric nous propose de profiter au maximum de tout ce “blanc” pour dynamiser les images, jouer avec la surexposition ou “refroidir” la température de couleurs de nos photos. Et si l’hiver était finalement l’une des meilleures saisons pour aller chasser (avec un appareil photo!!) le gibier?
20121126-113742.jpg
(C) Cédric Girard

L’hiver, ce n’est pas que la neige… Les nuages peuvent devenir des alliés de poids comme le rappelle Aymeric. Les ciels les plus changeant se rencontre en hiver. N’avez-vous jamais vu de ciel d’hiver tout noir, percé par un soleil rasant? C’est sublime!!

En hiver, on peut également aller plus loin dans la créativité en jouant avec le flou, comme nous le suggère Anne-Laure. Les variations autour de de cette approche sont quasi infinies et le résultat pourrait vous surprendre. Alors qu’habituellement, on chasse le flou avec détermination, il peut magnifier une photo à la perfection en réalisant un filé, une léger déplacement du boitier en pose longue…
20121126-113842.jpg
(C) Anne-Laure Jacquart

Les autres saisons, avec leurs sujets “tous trouvés” nous écartent parfois de certaines techniques photos. Pourquoi ne pas profiter de l’hiver pour prendre des risques et refaire quelques essais de flous, de gouttes ou de macro de textures?

Cette 4ème édition de la boite à photo est, selon moi, une réussite. Ces 14 billets, chacun à leur manière, ont permis de cerner un peu mieux la photographie en hiver et pourront donner des pistes à tous les photographes qui attendent l’hiver avec un certaine appréhension…

Et si l’hiver était la saison qui nous poussait le plus à oser, inventer et créer?

Je profite de ce billet pour remercier Laurent Breillat qui a eu l’idée lumineuse de lancer ce projet et qui a su en faire une véritable aventure collaborative. Il n’est pas devenu le chef d’une espèce de groupe fermé autour de lui… Il l’a, au contraire, laissé voler de ses propres ailes. Nul doute que cela permettra à chacun de se sentir à l’aise dans ce projet et stimulera la créativité de chacun 😉 Bravo Laurent!

16 réponses
  1. Laurence
    Laurence dit :

    Bravo Marc !!!

    C’est un superbe résumé vraiment très très très bien fait !!! Et tout comme Sébastien, merci à vous de votre confiance pour ma petite contribution à ce projet fort fort sympathique et instructuf 🙂

    Répondre
  2. Benezeth thomas
    Benezeth thomas dit :

    Très belle synthèse !
    Très bonne idée également ce projet collaboratif, je vous lis tous régulièrement et j’attend souvent vos articles avec impatience.
    Continuez, grâce à vous j’apprend beaucoup !
    Benezeth thomas Articles récents..Une meteo qui donne envieMy Profile

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] [La boite à photo] La photographie en hiver – La Synthèse | Marc Charbonnier La synthèse de la Boite à Photos sur le thème "hiver" par Marc Charbonnier. Je ne vous mets au final que ce lien, vous pourrez retrouver tous les articles des différents blogueurs dans cette synthèse sympathique qu'a fait Marc  […]

  2. […] (plus de 3000 mots), il faut compter plusieurs heures de travail… et de plaisir! Idem pour la Boite à Photos, lire 14 articles et rédiger une synthèse un tant soit peu intéressante à lire est chronophage. […]

  3. […] Il y a une semaine débutait une nouvelle édition de La boite à photo placée sous le signe de l'hiver! Pour de nombreux photographes, l'hiver marque un (RT @LaBoiteAPhotos: Découvrez la synthèse de #laboiteaphotos!  […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Répondre à Marc Charbonnier Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge