Test: le casque audio Focal Spirit One

Comme je l’ai déjà dit sur ce blog, j’aime passionnément la photo mais aussi la musique. Et même si j’en joue très peu en ce moment, j’en écoute énormément, en voiture ou au travail. Sur ce nouveau blog, je parle de photo bien sûr, mais j’avais aussi envie de lancer une rubrique intitulée “Ca n’a rien à voir”, pour parler de temps en temps d’autre chose que de photo. Rassurez-vous, l’immense majorité des articles sera quand même consacré à la photographies 😉

Pour inaugurer cette rubrique, je vous propose donc un petit test maison orienté musique! Et plus particulièrement un test de casque audio, le Focal Spirit One.

Avant de commencer, permettez-moi un petit retour en arrière. Depuis que je suis en âge d’avoir un Walkman, puis un lecteur MP3, j’ai dû consommer plus d’une dizaine de casques audio. Quand j’étais enfant, je ne prêtais pas vraiment attention à la qualité de ces écouteurs et je me retrouvais donc souvent avec un casque de piètre qualité. Il faut dire qu’à l’époque des K7 audio, le son qui sortait du baladeur était lui même très moyen! Mes 1ers lecteurs MP3 m’ont donné accès au son en qualité numérique, mais je n’étais pas plus attentif à la qualité des casques. Le plus souvent, je me contentais du casque fourni avec, des écouteurs auriculaires médiocres. Certes, j’utilisais parfois le Sennheiser paternel mais pas sur mon Walkman!

Pourtant je suis fan du son! Quand je jouais régulièrement de la guitare électrique, j’aimais le plaisir procuré par le réglage de l’ampli pour trouver LE son. J’aimais surtout voir s’allumer la lampe du préampli, attendre qu’elle chauffe et déguster la rondeur du son qui s’échappait du haut-parleur de qualité de mon ampli Marshall…

Mais lorsque je mettais un casque audio sur la tête j’étais bizarrement moins exigeant. Et c’est en écrivant mon article sur l’oeil du photographe, dans lequel je parlais de ma propension à écouter les différents instruments de musique plutôt que l’ensemble formé par le groupe ou l’orchestre, que je me suis dit que je ne pouvais pas me satisfaire de la médiocrité de mon casque audio actuel: celui fourni avec mon iphone4. Non seulement, il est peu confortable, les écouteurs ayant une fâcheuse tendance à ne pas rester dans mon oreille mais leur qualité musicale est très, très discutable. Je dois quand même préciser que j’ai acheté il y a un an, un casque “auriculaire” (qui se met dans l’oreille mais pas dans le conduit auditif) AKG K314P, dont la qualité audio était nettement plus qualitative que ceux d’Apple. Malheureusement, le confort n’est pas au rendez-vous, en tout cas avec la forme du pavillon de mes oreilles, ce qui fait que je les utilise très peu.

Après ces “errements auditifs”, je me suis intéressé de plus près aux casques que l’on trouve sur le marché:

– J’ai éliminé les casques “auriculaires ” pour leur qualité toujours limitée
– J’ai également mis de coté les casques intra-auriculaire car je n’aime pas trop la sensation d’oreille bouchée que cela procure. Entendre son coeur battre ou ses pas ne me plaît pas vraiment 😉
– J’ai renoncé à tous les casques à plus de 250 euros: je suis mélomane mais je n’écoute pas non plus des CD de haute qualité ou des fichiers FLAC (compression sans perte de qualité) toute la journée
– J’ai fait l’impasse sur les casques incluant un système de réduction de bruit de l’environnement. La qualité audio peut en pâtir et cette option augmente considérablement le coût du casque.
– Et enfin, j’ai éliminé les casques hi-fi présentant une impédance élevée. Même si leur qualité audio est souvent très bonne, lorsqu’on les branche à un iPod ou autre appareil nomade, le son est très faible en raison du manque de puissance délivrée par la sortie casque du lecteur mp3

Par contre j’ai privilégié les casques avec un rendu neutre (pas avec de basses boostées par exemple) du fait de l’éclectisme de ma bibliothèque musicale, qui va de la musique de chambre au métal en passant par la musique symphonique, le jazz, l’opéra, le blues et le rock, avec une pointe de pop). Dernier élément pour choisir: une télécommande compatible iPhone/iPod est un plus!

Il me restait donc tous les casques supra-auriculaires (posés sur l’oreille) et circum-auriculaires (englobant l’oreille) à moins de 250 euros, présentant un rendu neutre avec une impédance moyenne ou faible, sans réducteur de bruit.

Comme je n’allais pas essayer tous les casques du marché, j’ai fait une présélection en me basant sur des tests dénichés sur Internet. Après enquête, mon choix était le suivant:

– Philips M1
– Sennheiser HD 25
– Sennheiser HD 598
Focal Spirit One

Je n’ai pas trouvé le HD 598 pour l’essayer. Le Philips M1 avait un son nickel mais n’était peut-être pas assez isolé pour moi. Et quand au Sennheiser HD 25, le son est également top mais l’ergonomie un peu moins plaisante (double fil, pas de télécommande..). J’ai essayé d’autres modèles des marques AKG, Marshall, Beats mais sans être convaincu, surtout par Beats (Studio), qui, en plus de coûter un bras, sont de bien médiocres casques sur le plan audio, avec des basses ultra-présentes qui écrasent tout le reste du spectre audio. Tout juste bon à écouter de la techno!

Finalement, mon choix final s’est porté sur le Focal Spirit One. Voici pourquoi!

Packaging:

Le casque est livré dans une housse semi-rigide, avec un adaptateur avion, un adaptateur 6.35mm, une mini-rallonge pour les problèmes de compatibilité avec les appareils non Apple et un petit sac en tissu. Il ne manque rien ( à part peut-être un cordon un peu plus long) c’est parfait!

Note: 3/3 points

Qualité de fabrication:

Les Focal Spirit One sont globalement de bonne facture avec un mélange de plastique et de métal (visiblement de l’aluminium). Les parties en métal pourraient être un peu mieux finies: la télécommande n’est pas parfaitement ajustée… On n’est pas chez Apple visiblement 😉 Les coussinets sont souples en une matière synthétique simili-cuir et la membrane rouge qui protège le haut-parleur est du plus bel effet. Le cordon est en tissu, ce qui évite qu’il ne s’emmêle et les fiches plaquées or, pour une meilleur qualité de connexion. L’adaptateur 6.35mm semble de qualité moyenne ainsi que la petite rallonge pour les appareils sans télécommande. Enfin, et c’est un vrai plus, le cordon est entièrement amovible, ce qui permet de le remplacer en cas de problème ou pour en utiliser un plus long par exemple.

Note: 3/4

Confort:

Comme tous les casques fermés, il faut aimer la sensation d’être isolé du monde extérieur. A volume raisonnable, on entend tout de même la voix d’une personne située à 1 m de soi. Sinon, le casque serre fort au début. Il semblerait qu’avec le temps, il serre moins les oreilles et les éventuelles branches de lunettes. A l’usage, on est content de l’enlever après 1h30-2h d’écoute. Mais comme je pense qu’il faut toujours faire des pauses pour reposer un peu ses tympans c’est un faux défaut. Autre caractéristique importante, les écouteurs ne sont pas très grands… ce qui fait que ce casque convient mieux aux personnes qui ont de petite oreilles. Les autres pourront ressentir de l’inconfort, ce casque circum-aural se transformant alors presque en casque supra-aural, renforçant ainsi la sensation de “serrage” du casque.
Enfin, côté poids, il pèse 225g, ce qui est très raisonnable au regard de sa taille.

Note: 2/3

Qualité audio:

Pour qui vient des écouteurs low-cost d’Apple ou autres, c’est la claque! Le brouhaha de certains morceaux s’envole et laisse place à une multitude de sonorités. Des instruments disparus reviennent sur le devant de la scène… Bref, tout s’illumine. C’est comme si un myope retrouvait ses lunettes perdues 😉 Je ne suis pas un technicien de l’audio et je n’ai pas l’équipement pour tester la restitution de toutes les fréquences mais c’est indéniable, on a l’impression que la musique “s’élargit”, elle nous entoure sans que les basses ou les aigüs ne prennent le dessus. Les voix des chanteurs, en général dans les médiums, sont claires, les aigüs cristallins et les basses rondes et douces à souhait. On peut distinguer en même temps la grosse caisse et la charleston, profiter du violoncelle de Rostropovitch, puis du violon de Yehudi menuhin, s’égarer vers le métal lourd de Godsmack et finir en beauté avec les vocalises d’Anne Netrebko.

Le rendement élevé de ce casque ne permet toutefois pas d’écouter la musique à un volume très élevé, du fait des limitations par l’UE de la puissance de sortie des baladeurs (protection des tympans). Volume à fond sur mon iPod Classic, le niveau sonore reste raisonnable. Les amateurs de sons décoiffants et assourdissants seront certainement déçus par ce casque. Les audiophiles raisonnables seront rassurés de voir leurs tympans épargnés.

En tout cas, une fois qu’on a goûté à un bon casque, revenir au casque de l’iPhone est un supplice. C’est comme sortir quitter son reflex pour prendre des photos avec un vieux compact!

Voici la liste des morceaux utilisés pour le test:
– Ben Harper: Welcome to the Cruel World
– Keith Jarret: Köln Concert
– Godsmack: The Oracle
– AC/DC: Live
– Lynyrd skynyrd: Endangered Species
– Rostropovitch: Suites de Bach pour Violoncelle
– Rolando Villazon- Anna Netrebko: Duets

Note: 9/10

Conclusion:

Avec une note finale de 18/20, ce casque est, selon moi, un excellent produit. Compte-tenu de mes besoins et de mes goûts musicaux, je ne pouvais pas trouver meilleur compagnon à mon iPod, en tout cas dans cette gamme de prix. Il faut compter environ 200€ (hors offre promotionnelle). C’est un peu cher pour certaines bourses, mais c’est comme un objectif en photographie. On peut changer de boîtier ou d’iPod souvent mais un casque est fait pour durer, si on en prend soin. Focal est une marque française, réputée dans le monde de la hifi, son incursion dans le monde des casques audio est une réussite. La qualité de fabrication est bonne et surtout le rendu audio est excellent: vous allez redécouvrir vos morceaux.

Pour finir je voudrais préciser deux choses:
– il faut absolument tester un casque avant de l’acheter: selon vos goûts musicaux, la forme de vos oreilles, la puissance de votre lecteur MP3… votre choix sera certainement différent du mien!
– avoir un bon casque pour écouter des MP3 encodés en basse qualité est une hérésie. Pensez à encoder vos morceaux dans la plus haute qualité possible (320 kbps par exemple) voire en format non destructeur comme le FLAC.

Spécifications techniques

Impédance: 32 Ohms

Sensibilité: 104 dB SPL / 1 mW @ 1 kHz

Réponse en fréquence: 6 Hz – 22 kHz

Capsule: 40 mm Mylar/Titane

Poids: 225 g

Longueur cordon:1,2

7 réponses
  1. Michel
    Michel dit :

    J’ai lu avec grand intérêt ton article sur le Focal S1, les critères que tu as retenus pour choisir un casque correspondant grandement aux miens. J’envisage d’acquérir ce modèle, mais suis freiné par les nombreux commentaires, lus dans différents forums, concernant sa fiabilité (solidité, qualité des matériaux, usure prématurée). Peux-tu faire un retour à ce sujet, après quelques mois d’utilisation ? Merci !

    Répondre
    • Marc Charbonnier
      Marc Charbonnier dit :

      Bonjour Michel!

      On s’est parlé au téléphone mais je réponds ici pour que tout le monde puisse en profiter: plusieurs mois après je suis toujours aussi enthousiaste. Je n’ai pas noté d’usure particulière de ce casque. Il faut préciser que je ne l’utilise pas en node “nomade”. Il est donc toujours bien rangé dans sa housse quand je ne l’ai pas sur les oreilles.

      Si un problème devait survenir, je suggère d’écrire directement à Focal et je pense que la marque procèderait à un échange.

      Si je constate une dégradation du produit, j’en parlerai ici de toute façon 😉

      Répondre
  2. Jules
    Jules dit :

    Super test pour un super casque ^^
    C’est après avoir lu ce test (parmi d’autres) et après l’avoir essayé que je me suis décidé. C’est effectivement un excellent casque, français qui plus est 😀
    J’avais d’ailleurs les mêmes critères que vous et presque les mêmes choix de casques avant de l’acheter…

    PS : ça se voit que vous faites de la photo ! Celles du test sont magnifiques, bien plus belles que toutes celles que j’ai pu voir dans les autres tests (parfois sur de grands sites pourtant) !

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Le casque audio Focal Spirit One est l'un des meilleurs casques nomades: découvrez pourquoi dans un test terrain…  […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge