[Test] Le sac Lowepro Flipside 300

Il y a quelques mois, j’ai remplacé mon vieillissant sac à dos photo Lowepro Orion Trekker par un sac Lowepro flipside 300. Même si j’étais satisfait de mon premier sac, mon nouvel appareil (Canon 7d) et mon nouveau télé-objectif ne rentraient plus dedans.

Après avoir fait des recherches sur Internet, essayé quelques sacs dans des magasins photo (vous savez ceux où tout est cher 😉 ) . J’ai regardé un sac Hama mais sans trouver mon compte, ou bien le sac Vanguard – UP-Rise 45 (très bien mais je n’ai pas pu l’essayer), ou le Tamrac Zuma 9… Finalement, mon choix s’est porté sur le Lowepro Flipside 200.

Je suis un client convaincu par cette marque : solide, bien construite… et garantie à vie. Tous les produits Lowepro que j’ai eus en main m’ont donné entière satisfaction.

J’ai pris le modèle « 300 ». Cette taille est parfaite pour y loger un boitier expert/pro comme mon Canon EOS 7D équipé du Tamron 17-50 2.8 VC. Je n’ai pas (encore) de grip mais je pense qu’il rentrerait également. J’y loge aussi mon Canon EOS 70-200mm F/4L IS USM, un Canon 50mm 1.8, un flash Canon Speedlite 430 EXII et tout le petit matériel nécessaire pour faire de la photo (chargeur, télécommande…)

Les séparations amovibles et scratchées à l’intérieur du sac permettent de personnaliser les rangements à sa guise.

Ce sac présente surtout une caractéristique qui était essentielle pour moi : l’ouverture dans le dos du sac. J’aime voyager et pas forcément perdu au fin fond d’une forêt. Se promener sur les Ramblas à Barcelone avec un sac qui s’ouvre sur le dessus est extrêmement stressant… on a toujours l’impression que son matos va se volatiliser d’un moment à un autre.

Avec ce sac Lowepro, on se balade l’esprit tranquille en ville même dans des lieux très touristiques où les pickpockets sont légion. Pour prendre son matériel, il suffit de faire passer son sac devant, la ceinture ventrale étant bouclée (d’où le nom « Flipside »). Pas besoin de le poser au sol, le sac tient à l’horizontale. Bon, je n’ai pas testé avec un objectif de 3 kg mais au cas où, il est toujours possible de le déposer par terre.

saclowepro2 saclowepro1

Sur le dos, il sait se faire oublier : sa taille raisonnable, sa forme étroite, son dos et ses bretelles bien rembourrées assurent un très bon confort de portage. Je suis assez sensible du dos et je n’ai pas ressenti de douleur particulière même après plusieurs heures de marche.

S’il n’est pas prévu pour être utilisé sous la pluie (caractéristique réservée aux modèles AW – All Wheather chez Lowepro), ce sac est tout de même fabriqué dans un tissu hydrofuge qui résistera très bien à une petite averse.

Ce sac Lowepro a d’autres avantages à faire valoir : une ceinture de poitrine pour un bon maintien du sac sur les épaules, une pochette interne zippée pour les petits accessoires, un astucieux système pour fixer un trépied sur le sac (bon, on peut se le faire piquer du coup !) et une poche latérale pour prendre une petite bouteille d’eau avec soi.

Je n’aurai qu’un seul reproche à lui faire : la petite poche latérale dans laquelle on ne peut rien mettre à part un jeu de piles et une ou deux lingettes pour nettoyer les objectifs… Dommage ! Certes, le sac aurait été un peu plus large et probablement moins bien « proportionné » mais là, cette poche est vraiment anecdotique !

Conclusion : un excellent sac pour le photographe expert qui veut voyager léger et transporter son matériel en toute sécurité. Pratique, compact, ergonomique, le tout à un prix raisonnable (entre 70€ et 80€) : essayez-le, vous serez surpris !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge