10 conseils pour bien filmer avec son reflex – 2ème partie

Dans la première partie de l’article, nous avons vu qu’il fallait préparer le tournage, stabiliser son appareil, soigner la lumière, régler la netteté et penser au son. Aujourd’hui, je vous propose les 5 derniers conseils pour réussir vos vidéos avec votre reflex!

Voici le programme du jour 😉

6. Faites les bon réglages sur le boitier
7. Changez d’objectif
8. Variez les angles et les plans
9. Faites plusieurs prises
10. Inspirez-vous du cinéma

6. Faites les bons réglages sur votre boitier

Ce point est crucial ! Tous les reflex récents offrent des fonctions plus ou moins avancées pour la vidéo :

  • La plupart du temps vous pouvez choisir :
  • La taille de la vidéo : 720p(HD) ou 1080p (Full HD)
  • Le Frame Rate : nombre d’images à la seconde (24 – 25 – 29.97 – 50 – 60…)
  • Sensibilité ISO, vitesse d’obturation, ouverture comme pour la photo.

Mais aussi divers réglages de couleurs, contraste, luminosité

Vous voyez donc qu’avec tous ces paramètres, il existe de multiples combinaisons possibles.
Fondamentalement, il n’existe pas de bons ou mauvais réglages. Comme en photo, tout dépend de ce que vous voulez faire.

La taille de la vidéo : idéalement le 1080p est préférable, l’image étant mieux définie. Mais certains réglages sont alors impossibles à l’heure actuelle (50 i/s par exemple) sur la majorité des appareils. Un réglage à 720p est alors un bon compromis. Notez aussi que filmer en 1080p demande plus de mémoires qu’en 720p

Le Frame Rate : Au cinéma, le nombre d’images par seconde, qui était au début de 16 ou 18 images par seconde, est actuellement à 24. À la télévision, le système européen PAL (ou SÉCAM en France) est de 25 images par seconde. Aux États-Unis et au Japon, la norme NTSC est de 30 images par seconde. Choisissez votre Frame Rate en fonction du support de diffusion.
La question se pose par contre de filmer avec un 50 ou 60 i/s. Ces modes ont un avantage important. Ils limitent considérablement la dégradation de l’image (artéfacts) lors des mouvements panoramiques rapides ou lorsqu’un sujet se déplace rapidement… Filmer avec un frame rate élevé permet aussi de faire de plus jolis ralentis en ramenant la vitesse de lecture à 25 ou 30 i/s.

Vous pourrez de toute façon mélanger des rushs ayant des Frame Rate différents, les logiciels actuels de montage gérant très bien cela.

Sensibilité iso/vitesse d’obturation/ouverture : ce trio revêt la même importance qu’en photographie. C’est toujours un savant compromis pour obtenir la meilleure image possible. Comme en photo, plus on monte dans les iso, plus l’image est « bruitée ». Mais en vidéo on a une autre contrainte. On ne peut pas choisir une vitesse d’obturation inférieure au Frame Rate. Ainsi si vous êtes sur 50 i/s vous ne pouvez pas régler votre boitier en dessous de 1/50ème, l’idéal étant de le régler sur le double : 1/100 s’il y a beaucoup de mouvement sur votre film.

Voici une petite vidéo pour illustrer la différence de rendu en  1/24 ou 1/48

7. Changez d’objectif

On n’oublie souvent ce point ! La plupart du temps, on laisse son transtandard vissé sur le boitier pour le coté pratique du zoom. Pourtant, n’hésitez pas à sortir votre 50mm 1.8 pour sa courte profondeur de champ, ou votre téléobjectif 70-200 pour la douceur de son bokeh. Si vous avez aussi un ultra grand-angle, n’oubliez pas de l’utiliser pour les vues d’ensemble ou pour tourner des plans dans des espaces exigus. Si vous avez un capteur full-frame et que vous cherchez une focale intéressante et pas trop cher jetez un œil sur le samyang 14mm pour 350€ vous avez un grand angle sympa qui ouvre à 2.8. Pour un effet plus marqué, on peut s’orienter sur le samyang 8mm pour environ 280€… mais c’est un fisheye, avec une déformation très prononcée !

Et votre objectif macro ? Idéal pour un gros plan sur un visage ou sur un détail !

Changer d’objectif d’un plan à l’autre rendra votre film plus dynamique !

8. Variez les angles et les plans

C’est un peu le même principe que le changement d’objectif dont nous parlions dans le point précédent. Varier les angles dynamise votre vidéo, surtout si vous changez également d’objectifs. Plongée, contre-plongée, plan serré, plan américain, panoramique, travelling… autant de manière de filmer qui donneront une touche professionnelle à votre réalisation.

Attention cependant à ne pas abuser des « effets » produits par ces différents changements d’angles et de plans : n’oubliez pas que certains grands cinéastes (Hitchcok, Tarantino, Scorsese…) filment sous forme de plan-séquence (un plan correspond à une scène dans une unité de temps et de lien) avec brio ! Nul besoin de mettre un effet « bullet time » à la Matrix pour réussir votre film !

Pas convaincu ? Regardez plutôt cette sélection : http://www.topito.com/top-10-des-plans-sequences-cultes-du-cinema

9. Faites plusieurs prises

Sans refaire les scènes des dizaines de fois comme certains réalisateurs perfectionnistes, vous pouvez très bien faire plusieurs prises pour ne choisir que la meilleure. Profitez-en, nous ne sommes plus à l’époque de la pellicule qu’il ne fallait pas gaspiller. La carte mémoire de votre appareil ne vous facture pas le temps de tournage.

Donnez-vous toutefois des repères : visionner 20 versions de la même scène peut vite devenir un cauchemar si vous ne vous souvenez plus pourquoi vous aviez refait une prise. Effacer tout de suite les versions « ratées » et ne gardez que celles que dont vous n’êtes pas sûr.

10. Inspirez-vous du cinéma

Une fois que vous vous serez lancé activement dans la réalisation vidéo, vous ne pourrez plus aller au cinéma comme avant ! Tous les films (ciné ou télé) sont des sujets d’étude pour le vidéaste que vous êtes… qu’ils soient bons ou mauvais d’ailleurs.

Depuis que je m’intéresse à la vidéo, j’ai beaucoup de peine à regarder le film comme un “tout”… Je regarde en permanence la lumière (où est-elle disposée ? quelle est la teinte dominante, quelles transitions ?) les mouvements de caméra, la gestion de la profondeur de champs…

Ne vous gâchez pas le plaisir d’être pris dans l’histoire mais soyez attentif… gardez l’œil ouvert sur la manière dont le film est réalisé… vous pourriez bien y trouver de l’inspiration !

4 réponses
  1. Gilles
    Gilles dit :

    Bonsoir,

    Je souhaite faire des films sur les fourmis pour diffuser dans mon musée et je cherche des conseils sur le matériel le mieux adapté.
    J’ai un zoom macro 100 mm canon et je voulais acheter un appareil photo canon eos pouvant filmer.

    Quels sont les conseils que vous pouvez me donner sur le matériel.

    merci

    Répondre
  2. Violon eric
    Violon eric dit :

    Je troue que les panoramiques, avec le D800 Nikon, en 1080 25p, ne sont pas fluide sur pied, ils saccadent légèrement. Je souhaiterais savoir ‘où cela vient !
    Merci si vous avez une réponse.
    Cordialement
    Eric Violon

    Répondre
  3. Pierre
    Pierre dit :

    j’ai acheté un D3100 je trouve que c’est franchement nul, lorsque je film de nuit avec peu de lumière des bandes noires traversent l’écran en permanence, même mon iphone 4 n’a pas ce défaut, comment y remedier ? merci

    Répondre
  4. callari
    callari dit :

    Monsieur,
    J’ai deux appareils dont un bridge expert Panasonic FZ1000 et un reflex Sony Alpha 77 II
    Le vendeur Fnac m’a vanté la qualité de vidéo chez Sony qui aurait valeur d’un bon camescope !
    Toutefois j’ai filmé avec les deux en mode automatique et je me suis aperçu que dès que je mets en mode film et Movie pour lancer l’enregistrement, l’écran du Panasonic me confirme la bonne luminosité alors que sur le Sony, mon film est sombre !
    Et le visionnage m’a confirmé ce que je voyais sur l’écran !
    Qu’a donc le Panasonic que le Sony n’a pas ?
    Comment puis je régler dès le départ la luminosité pour qu’elle soit meilleure sachant que je dois filmer un mariage prochainement ?
    Sur quel mode filmeriez vous sachant que je ne connais pas encore les réglages et les modes PSAM

    merci

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge