Un voyage dans le Grand Nord?

En cette fin d’année, vous êtes peut-être à la recherche de “beaux livres” à offrir 😉 Je vous propose aujourd’hui un petit voyage dans le grand nord avec d’un coté le livre de Nicolas Vannier et de l’autre celui de Ghislain Bardout et Emmanuelle Périé.

Alors que Nicolas Vannier a sillonné la région du pôle depuis 30 ans, à ski, à pied ou en traineau, seul ou en famille, Ghislain Bardout et Emmanuelle Périé ont monté une expédition de 45 jours à la découverte des fonds sous-marins. De quoi avoir un très bon aperçu de toute la région!

Livresfin2011-7.jpg

Livresfin2011-9.jpg

Ces aventuriers des temps modernes ont récemment publié leurs ouvrages aux Éditions du Chêne: 2 livres magnifiques relatant leur périples, anecdotes, péripétie, découvertes et autres moments forts de leurs aventures dans ce monde si particulier que l’est le grand nord.

Livresfin2011-10.jpg Livresfin2011-11.jpg

Comme nombre de leurs confrères, ces hommes et femmes sont souvent les meilleurs témoins des profonds changements qui affectent le monde polaire. Si le réchauffement climatique se manifeste sous la forme de tempêtes et autres périodes de sécheresse chez nous, il est visiblement encore plus destructeur dans le grand nord: disparition de la banquise, migration de certains animaux, risque de disparition de certaines espèces…

Livresfin2011-18.jpg Livresfin2011-19.jpg

Le  livre de Ghislain Bardout et Emmanuelle Périé prend la forme d’un journal de bord. On vit intensément tous les évènement avec eux… on frisonne presque lorsque la température descend en dessous de -50° C°… cela donne presque envie de se réchauffer comme eux dans de l’eau à -1.8° C.

L’ouvrage de Nicolas Vannier se présente sous la forme d’un récit, par grands thèmes: “avec les chiens”, “chevauchée sauvages”, “famille des neiges”… Là encore, on imagine aisément l’intensité de tous ces instants passés dans le Grand Nord, ce milieu hostile qui pousse l’homme à se contenter de l’essentiel et à le savourer jour après jour!

Livresfin2011-20.jpg

Côté photo, c’est un régal. Entre les immenses étendues blanches de la surface et les profondeurs bleutées sous la banquise, c’est un monde bicolore qui s’offre à nos yeux. En tant que photographe, on comprend tout de suite la difficulté des prises de vues sous-marines.

Livresfin2011-12.jpg

Bref, deux (très) beaux livres à offrir ou à se faire offrir!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge