[Livre] Profession photographe indépendant (4e édition) Éric Delamarre (Mini Concours)

Le dernière chronique livre publiée ici était consacrée au livre de Lumi Poullaouec « Clic! Le manuel des petits photographes ». Admettons que parmi tous ces petits photographes, certains deviennent passionnés de photo et qu’une fois arrivé à l’âge adulte, ils veuillent en faire leur métier… Eh bien, s’ils résident et travaillent en France, ils auront bien besoin du livre que je vous présente aujourd’hui: Profession photographe indépendant par Eric Delmarre aux Editions Eyrolles (4ème édition)

ProfessionPhotographe1

Malgré le choc de simplification attendu, force est de constater que la législation française sur le plan administratif et fiscal, regorge de subtilités, cas particuliers et autres spécialités typiquement française qui font qu’on a presque envie de faire des études de droits avant de se lancer dans la photographie pro.

Preuve en est avec ce livre de 334 pages dont un bon tiers parle exclusivement de tous ce que vous aurez à remplir comme paperasse quand vous aurez franchi le pas. Et encore, avant, vous devrez comprendre en quoi c’est différent de vendre des tirages numérotés ou de couvrir un mariage. Il vous faudra encore choisir le statut de votre entreprise. Bref, vous n’êtes pas au bout de vos peines.

De là à penser qu’un grand nombre de photographe travaillent « au black » pour ne pas sombrer dans les méandres administratifs à la française… je vous laisse seul juge

Contenu du livre

Comme on peut s’y attendre, ce livre est une bible du parfait photographe pro qui veut y voir plus clair. Comme toujours avec ce genre d’ouvrage, il est conseillé d’acheter la dernier édition (la 4ème à ce jour) pour espérer avoir les bonnes informations (car, oui, comme vous pouvez vous en douter, entre l’écriture et la parution d’un livre, tout peut changer. Un nouveau ministre de l’économie pourrait bien avoir l’idée saugrenue de compliquer encore les choses).

Voici le sommaire:

  • Démarches administratives
    • Opter ou non pour la TVA ?
    • Activité complémentaire ou salariée, comment déclarer mes revenus d’auteur ?
    • Tous photographes, mais statuts différents ! Comment choisir ?
    • Comment faire pour déclarer mon activité ?
    • Comment déclarer des BNC ?
  • Estimer et céder des droits de reproduction et de représentation
    • Droits d’auteur et oeuvres de l’esprit… Limites et protection
    • Estimer les droits d’auteur
  • Vivre de son métier !
    • Prospection et rapports commerciaux
    • Gérer son activité pour en limiter les coûts
    • Fixer le prix d’une photo
    • Élaborer, rédiger et négocier le devis
    • La facturation
    • Travailler pour un client étranger
    • Exercer sous deux statuts
  • Annexes (juridiques, comptables, commerciales…)

Comme vous pouvez le constater, le livre est très complet!

ProfessionPhotographe3

De ce point de vue, c’est une réussite. Bien qu’austère comme tous les ouvrages juridiques, il n’en reste pas moins clair sur bien des points. Il ne vous dispensera pas d’un appel ou d’un mail à l’une ou l’autre des administrations qui gèrent ce foutoir, mais au moins vous aurez quelques arguments à faire valoir auprès de votre interlocuteur qui ne comprend généralement pas plus que vous comment cela fonctionne.

A qui s’adresse ce livre?

A tous les photographes exerçant en France ou projetant de le faire. Il ne faut pas sous-estimer cette partie du travail de photographe pro. Même si vous n’êtes pas soumis à plusieurs statuts ou lois différentes, cela reste complexe quand on se lance. Posséder un ouvrage complet, de référence est indispensable.

Conclusion

Profession photographe indépendant est le livre que j’aurai aimé ne jamais recevoir! Son existence même montre l’absurdité du système mais il n’en est que plus utile. Je prie mes lecteurs de m’excuser pour cette chronique aux airs de « coup de gueule » mais pour avoir exercé en tant que pro en Suisse pendant quelques temps, je puis vous assurer que c’est possible de faire beaucoup plus simple: une inscription au registre du commerce, une tenue de compte (recettes/charges), une déclaration des bénéfices aux impôts l’année suivante et éventuellement le prélèvement des charges sociales habituelles (au nombre de 3!) et le tour est joué. Et quelque chose me dit que la Suisse ne s’en sort pas si mal en termes de PIB, de taux de chômage et d’assainissement des finances publiques.

ProfessionPhotographe2

En attendant que les choses changent, je ne peux que vous conseiller l’achat de cet ouvrage, qui deviendra vite votre livre de chevet si vous vous destinez au beau métier de photographe.

Et comme d’habitude, je vous invite à laisser un petit commentaire indiquant si ce livre vous intéresse et pourquoi. Le 7 octobre 2016, je tirerai au sort un des commentateurs, qui recevra un exemplaire de ce livre directement chez lui (livraison en France Métropolitaine). Un grand merci aux éditions Eyrolles pour ce partenariat.

 

Profession photographe indépendant

26,00
Profession photographe indépendant
7.75

Contenu

9/10

    Facilité de compréhension

    7/10

      Illustrations

      6/10

        Prix

        9/10

          Pros

          • Très complet
          • Mise à jour récente

          Cons

          • Un peu complexe
          10 réponses
          1. Graphub
            Graphub dit :

            Je suis très intéressé par ce livre car en ce moment je me pose beaucoup de question sur mon avenir professionnel et étant passionné par la photographie, et pourquoi pas tenter une reconversion en tant que photographe indépendant en auto-entrepreneur.

            Répondre
          2. Pascal
            Pascal dit :

            ce livre m’intéresse: je souhaiterais essayer de « professionnaliser » une partie mon activité photographique. J’espère que ce livre pourra répondre au statut à adopter et informer sur les différents protocoles administratifs.

            Répondre
          3. Mathieu
            Mathieu dit :

            Merci de m’avoir fait découvrir cet ouvrage qui semble fort intéressant pour se lancer en tant que photographe pro, ou pas 😉
            Car je suppose qu’à la lecture des contraintes juridiques cela doit refroidir un peu.
            Ceci dit mieux vaut le savoir avant d’où mon intérêt pour ce livre.
            En tout cas super de penser à tes lecteurs avec ce concours.

            Répondre
          4. Laurence
            Laurence dit :

            Merci déjà de m’avoir faire connaître ce livre. Je participe car j’ai bien besoin de comprendre les rouages juridiques des statuts…
            Merci également de mettre en jeu un exemplaire de l’ouvrage !

            Répondre
          5. Aurélie B
            Aurélie B dit :

            Bonjour,
            Passionnée par la photo, ce livre pourrait répondre à certaines de mes interrogations au sujet d’une éventuelle activité professionnelle.
            Merci pour cet article et ce concours.

            Répondre
          6. RECLOUX
            RECLOUX dit :

            F- 66190 Collioure, ce mardi 20 septembre 2016 CEST 20:25 GMT+2

            Cher confrère,

            je voulais simplement vous demander si votre livre était écrit par rapport à la France, ou la Suisse ?

            Bien cordialement !

            Jean-Luc RECLOUX Artiste Photographe (voir Google)

            7/7 de 08:30 à 24:00 Fixe : 0 973 133 991 Mobile : +33 ( 0 ) 7 62 338 308

            Répondre
          7. Sacc*
            Sacc* dit :

            Un bel ouvrage bien utile lorsqu’on se lance en tant que professionnel, car créatif ne rime pas avec administratif 🙂 Merci pour votre implication et vos conseils, que je souhaiterai pouvoir décortiquer en recevant ce livre !

            Répondre

          Répondre

          Se joindre à la discussion ?
          Vous êtes libre de contribuer !

          Laisser un commentaire

          Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

          CommentLuv badge