[Test] Studio Jiminy, la formation photo en ligne 2.0?

J’ai récemment été contacté par Ylan De Raspide, l’un des fondateurs (avec Sylvain Ceccaldi) du site Studio Jiminy qui m’a gentiment proposé de tester le concept ! J’avais suivi de loin l’émergence de Studio Jiminy et je dois avouer que c’est avec beaucoup de curiosité que j’ai fait la découverte de ce site. La présence de Richard Vantielcke (dont le travail sur l’autoportrait m’enthousiasme depuis des années) au « générique » en mai m’a doublement motivé.

studiojiminy-rue

Studio Jiminy c’est quoi ?

Selon Ylan De Raspide, (un ancien de chez Pearson) Studio Jiminy est une « maison d’édition multimédia ». L’idée principale est de proposer du contenu à la mode 2.0 à destination des photographes amateurs ou en demande de formation. Nous ne sommes plus seulement des lecteurs mais aussi des spectateurs ou des auditeurs et tous ces canaux de communication peuvent permettre la diffusion d’informations multiformes. C’est là toute l’ingéniosité du concept. Certes, cela fait longtemps que les tutos vidéo existent mais ils se limitent souvent à une simple vidéo Youtube. Les livres sont d’excellentes sources d’information mais le format papier ne permet pas toujours de profiter de tout ce que l’auteur aurait voulu dire. Bref, l’idée de réunir tous ces médias en un seul lieu est vraiment une bonne idée.

Le site fonctionne par « Episodes » : chaque mois, un nouveau thème est abordé, piloté par un photographe reconnu. Par exemple, pour le mois d’avril c’est Bernard Jolivalt qui inaugure le site avec le thème de la photo de rue. On peut ainsi le suivre (il y a même une carte du parcours!) dans plusieurs quartiers de Paris et on partage le savoir-faire de l’artiste « comme si on y était ».

ruecarte

L’ensemble des chapitres, essentiellement sous forme de vidéos (sur une base Vimeo, en HD), est agréable à suivre et essentiellement centré sur la production de belles images, la technique n’étant qu’un moyen et non pas un but. Il est également possible de poser des questions à l’auteur du mois, les réponses étant présentées sous la forme de podcasts audio, là encore très agréable à suivre mais cela doit probablement dépendre un peu du talent du photographe à transmettre verbalement ses points de vue et son savoir-faire ;-). A suivre de près dans les prochains épisodes donc.

Comment en bénéficier ?

Evidemment, Ylan et son équipe doivent pouvoir retirer quelques bénéfices pécuniaires de leur projet. Il n’est donc possible de consulter Studio Jiminy qu’en payant un abonnement :

Il faut compter 60€ pour 3 mois et 150€ pour 12 mois (tarifs « offre de lancement)

offresjiminy

L’abonnement permet d’accéder à tous les contenus disponibles au moment de la conclusion du contrat et jusqu’à expiration.

 

Ce que j’en pense :

Le concept est bien abouti et c’est prometteur, le premier épisode sur la photo de rue est très intéressant et je me réjouis de découvrir celui de Richard Vantielcke dans quelques heures.
Sont-ce des formations ? Sur ce point, je suis un peu plus perplexe. Etant formateur moi-même dans plusieurs domaines, j’ai de la peine à voir ce type de site comme un espace de formation classique, l’interaction entre le « maitre » et les « élèves » étant forcément limitée. Je verrai plus Studio Jiminy comme une sorte de « masterclass photographique » : chaque mois un nouvel intervenant, expert dans son domaine, partage sa conception de la photo, sa pratique avec le plus grand nombre. Le concept de masterclass ne permet pas véritablement de se former mais donne l’occasion, la plupart du temps, de franchir un cap dans sa pratique. Ainsi dans cet épisode, Bernard Jolivalt aborde la question de la retouche sous différent aspects et livre sa vision de la photo de rue et les limites qu’il se fixe dans ce domaine. En soi, cela ne m’aidera pas à faire de meilleures photos… mais son discours m’invite à réfléchir à mes propres limites, celles que je me pose dans ma pratique.

jiminy-navigation

Le principe du reportage vidéo est excellent mais meriterait d’être paufiné sur le plan technique: il y a encore trop de tremblement de caméra ou de mouvements un peu rapides. Un stabilisateur de caméra serait un vrai plus et donnerait un côté plus pro. Pour une offre payante, c’est important de soigner la forme autant que le fond… et ce d’autant plus que le site est bien conçu et la navigation aisée.

Je me questionne aussi sur le modèle économique: faire payer un abonnement est inévitable (le gratuit financé par de la pub est en déclin) mais l’accès à toutes les ressources pour un montant donné pourrait donner envie d’attendre qu’il y ait plus de contenu disponible. Pourquoi payer 60€ pour 2 cours et ne pas attendre 10 mois de plus pour bénéficier de 12 cours pour le même prix (ou un peu plus si le tarif augmente). Peut-être qu’une offre avec un tarif dégressif : genre 10€ le cours, 15€ les 2… serait plus pertinente? J’imagine que l’équipe de studio Jiminy a pensé à ça mais je suis tout de même un peu « inquiet » pour ses débuts.

Au delà de ces petites considérations sur les premiers pas d’un nouveau projet, il faut reconnaitre que le concept est vraiment intéressant, surtout parce que les intervenants prévus sont des « pointures », des experts dans leur domaine. Pour qui veut progresser dans une discipline donnée, cette formule est idéale. Le contenu est bien réel (beaucoup de « formations » ne sont que du vent au final), accessible à tous ou presque (le niveau de départ pourrait être précisé) et de qualité!

Si cela est possible je vous ferai régulièrement un petit retour sur les prochains épisodes, surtout sur ceux qui m’auront enthousiasmé!

Et vous, chers visiteurs, seriez-vous intéressés par Studio Jiminy?

3 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge