Concours photo : pourquoi n’ai-je pas gagné ?

L’idée de cet article m’est venue assez rapidement, dès les premières photos reçues. J’ai remarqué que le meilleur côtoyait le pire et j’ai mis un peu de temps à comprendre pourquoi. Certains participants m’ont écrit en privé pour me demander mon avis sur leur photo et j’ai senti un peu de déception chez certains. Ils pensaient avoir une chance de gagner mais ils ont eu la mauvaise surprise de ne pas voir leur photo dans le classement final.
On pourrait « classer » les participants en plusieurs catégories. Il y a ceux qui débutent dans la photographie par exemple et qui ont besoin de se jauger, de savoir ce que d’autres photographes (le jury) pensent de leur photo. On trouve aussi les photographes experts ou pros qui envoient leur « meilleure photo » et qui visent la première place. On rencontre aussi quelques plaisantins, ou étourdis, qui envoient des photos hors sujet : j’ai même reçu une photo d’un lama. Et une catégorie très actuelle : ceux qui envoie des selfies !

B&W-1

En tant que juré on doit « noter » et critiquer toutes ces images et comme ce n’est pas évident à faire, on est bien obligé de se doter d’une petite grille de lecture…
Je vous propose quelques éléments sur ma méthode de sélection 😉

Les photos que je supprime directement :

  • Les photos floues : qu’elles soient prises avec un smartphone ou avec un reflex dernier cri, les photos doivent être nettes. Evidemment, si ce flou est un choix, c’est bien différent
  • Les photos mal cadrées : je ne parle pas d’une photo ou le modèle serait en plein centre mais plutôt les photos dont le cadrage n’a pas été réfléchi au moment de la prise de vue ou retravaillé en post-production
  • Les photos massivement sous ou surexposées, quand bien même ce serait un choix. Pour un portrait, ça gâche tout.

Celles que je garde provisoirement :

  • Toutes les autres !

Dans un deuxième temps, ma sélection est beaucoup plus subjective. Est-ce que j’aime cette photo ? Est-ce que je ressens une émotion particulière devant celle-ci? Est-ce que j’aurai aimé faire cette image moi-même ?

Je suis assez instinctif dans cette deuxième étape. Je m’intéresse moins à la technique qu’au sujet ou à l’émotion que je ressens. Du coup, je peux très bien éliminer une bonne photo si elle ne me « parle » pas. Un autre juré pourra faire un choix bien différent du mien et c’est tant mieux.

On a aussi un style de photo fétiche : personnellement, j’aime les photos avec des cadrages plutôt large, en décor naturel, avec des modèles « amateurs », le plus dépouillé possible avec le modèle qui regarde l’appareil « droit dans les yeux » ! Donc si on me présente une photo de ce type, elle a toute les chances d’être bien placée dans mon classement 😉
Mais attention, dans ce concours, j’ai attribué de très bonnes notes à des photos qui ne respectent pas du tout mes critères subjectifs ! Pour moi, l’émotion primera toujours sur le reste.

Comment sélectionner une photo ?

Au-delà de mes propres critères de juré, je me suis demandé pourquoi certains avaient envoyé des photos « ratées », en particulier certains photographes dont je connais par ailleurs le travail.
Plusieurs participants ont envoyé une photo qui les touche… mais qui aurait beaucoup de peine à toucher d’autres personnes. Par exemple, les photos de ses propres enfants : c’est quasiment impossible de choisir, sans avis extérieur, le plus beau portrait. J’ai fait des milliers de photo de mes enfants, mais je serai probablement le plus mal placé pour choisir la meilleure. Trop émotionnel, trop lié aux choses vécues avec eux… bref, ne jamais compter sur soi pour choisir la plus belle photo de ses enfants.
C’est pareil avec les photos des gens rencontrés en voyage : les photos prises à cette occasion sont des souvenirs exceptionnels aux yeux de ceux qui les ont vécus… mais ne touchent pas nécessairement celui qui n’aurait pas eu le plaisir de faire cette rencontre. Ce n’est donc pas évident d’avoir sa photo sélectionnée. Un bambin souriant, pris en photo à l’autre bout du monde n’aura pas le même impact sur celui qui a pris la photo, qui a joué avec, que sur celui qui la regarde. C’est dommage mais c’est comme ça…
Dernier cas de figure : le photographe chevronné qui a des dizaines de photos de qualité qui collent au thème… et qui choisit malheureusement une photo qui ne fait pas mouche. C’est ce qui s’est probablement passé pour certains des participants à ce concours. C’est un peu comme avec les photos de ses enfants. Le photographe face à ses œuvres peut avoir beaucoup de peine à faire le bon choix.

Comment faire alors ?

Je vous conseillerai de montrer votre photo favorite à d’autres. Si vous hésitez entre plusieurs, demandez autour de vous laquelle est la plus appréciée et surtout pourquoi elle est appréciée. Attention, ne prenez pas l’avis uniquement de vos proches, ils vous diront probablement ce que vous avez envie d’entendre 😉 Sondez plutôt vos « amis » sur Facebook, ou sur des forums, des sites de partage de photo. Par exemple, si votre photo devient « populaire » sur 500px, elle a des chances de rencontrer un certain succès dans un concours, les « votants » sur ce type de site sont devenus assez exigeants compte-tenu de la qualité des images postées.
Pour conclure, je vous inviterai simplement à prendre du recul par rapport aux images que vous proposez dans le cadre d’un concours : l’avis préalable d’autres personnes peut vous aider à faire le bon choix. Votre grand-mère est certainement fort sympathique, vous l’aimez… mais peut-elle être le sujet d’une photo qui gagne un concours ? Probablement… mais faites une photo d’elle comme si c’était un modèle qui posait pour vous : ce n’est plus « une photo de mamie »… mais un « portrait d’une femme de 70 ans » par exemple.

Si vous avez été juré à un concours ou participant heureux ou déçu, n’hésitez pas à donner votre avis sur le sujet !

2 réponses
  1. Alex De Morière
    Alex De Morière dit :

    Bonsoir Marc!

    Merci pour cet article très claire dans ta façon de sélectionner une photo. Personnellement, je n’ai eu aucune déception en voyant le résultat du concours, le jury à choisi trois belles photos. Après chaque personne à une sensibilité différente et sera touché par des photos et pas par d’autre.

    Il faut savoir prendre du recul sur son travail et comme tu le dis, ne pas trop se fier à ses proches! 😉 Et puis, il faut bien des gagnants et des perdants!

    Il faut être beau joueur et s’inspirer des trois gagnants pour s’améliorer! 🙂

    Répondre
  2. Ludivine
    Ludivine dit :

    Très bonne idée cet article, je me permet de donner ma méthode, puisque pour ce coucours tu m’a invité en tant que juge.
    Tout d’abord une fois le concours fini, je suis allée voir toutes les photos. Dans un premier temps j’ai fait une capture d’écran de toutes les photos que j’aimais, laissant celles qui me parlaient le moins de côté. J’ai créé un dossier pour pouvoir voir et revoir mes photos préfèrés. Ensuite, j’en ai sélectionné 5 préfèrés, je l’ai classé par ordre de préférence de la meilleure à la moins bonne ( elles étaient toutes bonne, attention!).
    Mine de rien j’ai tournée en rond sur les 3 premières, pourquoi celles la, qu’est ce qui me plaisait le plus etc etc. Et je les ai rangé sur mon bureau par ordre de préférence et noté sur un papier en même temps le numéro de la photo ( au passage merci marc, j’ai eu l’impression de jouer au loto, et eu une peur terrible de me tromper, mais qu’elle pression dites moi).
    Ensuite j’ai pris les 5 suivantes que j’aimais le plus, et ainsi de suite, jusqu’à la fin.
    Une fois tout terminé, j’ai visionné dans l’ordre de la numéro 1 à la derniere, pour être sûre de moi. J’ai attendu le lendemain, pour reverifier, oui notre état d’esprit du moment influence nos choix, et j’ai fait pareil le surlendemain.
    Voilà comment j’ai procédé. J’ai suivi mon instinct, mes goûts personnels aussi évidement, et dans le doute j’ai demandé avis autour de moi, quand j’étais coincé sur 2 photos, j’ai demandé qu’elle photo plaisait le plus et pourquoi pas l’autre. Bien sur l’avis n’étais pas le même que le miens, mais ça m’a permis de voir la photo sous un œil différent.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge