Marc Charbonnier

[La critique photo] Un train en hiver

Decrease Font Size Increase Font Size Text Size Print This Page

Après la dernière photo soumise à la critique (qui était l’oeuvre de Loïc Tripier – alias Pyrros), voici une nouvelle image que je vous propose de commenter. Pour l’occasion, et c’est de saison, des teintes plus froides!
20131206 153825 [La critique photo] Un train en hiver

Titre: Un train en hiver
Date de prise de vue: Prise le 2 février 2012
Lieu de prise de vue: Sur une passerelle, à la sortie d’un tunnel
Matériel utilisé: Canon 500D+ 70-300 VC de chez Tamron
Exifs: F5.6, 1/4000 secondes, 70mm, priorité à l’ouverture, ISO 3200
Post-traitement : basique modification du contraste, teinte et saturation et légère luminosité pour donner ce ton « ancien »
Idée de départ : la photo fait suite à l’achat de l’objectif, promenade photographique près d’une voie de chemin de fer. En fait, j’ai eu peu de contrôle sur la photo car prise sur le vif pas vraiment le temps de réfléchir sinon le train était parti. Challenge pour moi car sur une passerelle, le « vide d’un coté » et le train à toute allure à à peine 1mètre de l’autre coté. Donc beaucoup d’émotion en prenant la photo.
Ce qui aurait pu être amélioré: difficile à dire car pas facile de se critiquer soi même que ce soit bon ou mauvais.)

PS : petit commentaire d’une personne sur cette photo : « Joli cliché, il y a comme un ressenti de solitude, froideur, mais aussi soit une peur de l’avenir définit par le flou, ou bien un avenir incertain. En prenant ce cliché, tu as décidé de mettre la passerelle en flou, car pour toi la passerelle pourrait signifier un changement dans la vie, ou bien la continuité dans ton parcourt social. Mais celui-ci étant marquer par le flou, montre que tu as des choix à faire, ou bien tu avance mais sans vraiment savoir ou!!! »

Le RAW peut être éventuellement disponible pour les blogueurs. Bien sûr en respectant ma propriété « intellectuelle/ »artistique » de ma photo. Mais j’imagine que tout le monde part de ce principe.

Chers amis visiteurs, à vous de jouer! Que pensez-vous de cette image? Et si vous aussi, vous souhaitez proposer une photo à la critique, contactez-moi via le formulaire de contact!

12 Responses to [La critique photo] Un train en hiver

  1. David Steiner @_DSteiner_ 6 décembre 2013 at 16 h 02 min

    Bonjour,
    Pour ma part, je n’accroche pas trop, et je vais essayer de m’en expliquer :
    - Tout d’abord, on parle d’un train en hiver, mais j’avoue qu’il m’a fallu quelques secondes avant de repérer ce fameux train, caché par la séparation.
    - Ensuite pour la partie technique, si l’idée de départ était de valoriser le train, je n’aurai pas procédé ainsi, j’aurai surement baissé les ISO (3200 était vraiment utile alors que l’on semble être en plein jour ?), et j’aurai ralenti la pose (au lieu d’1/4000, je me serai rapproché du 1/80 voire + lent (selon la vitesse à laquelle était le train) pour que le mouvement du train soit perceptible, le train aurait alors était flou et on aurait vu des trainées et on aurait compris tout de suite que le train était en mouvement (de passage ou sur le départ).
    - En ce qui concerne le traitement, on est dans une situation délicate : une séparation foncée qui est légèrement sous exposée pour moi, et le flou qui est tout blanc…

    - Au final, j’aurai peut être laissé l’image avec ce traitement Sepia, mais une vitesse + lente, une sensibilité + basse et une ouverture légèrement inférieure (ƒ/8 ?) pour avoir une + grande partie du train non floue…

    Bref, j’aurai surement fait une photo complètement différente, mais c’est aussi ça, la photo :-)

    J’espère que ma critique est constructive et qu’elle n’est pas trop blessante, c’est jamais évident/sympa d’avoir quelqu’un qui passe sur nos photos…
    David Steiner @_DSteiner_ Articles récents..Street photo dans les rues d’Aix en ProvenceMy Profile

    Répondre
  2. Thomas Benezeth 6 décembre 2013 at 16 h 37 min

    Hello ! Ça faisait longtemps que je n’avais pas donné mon avis sur une critique photo :)

    Je suis de l’avis de David, je n’accroche pas trop pour à peu près les même raisons. La principale étant que comme David, il m’a fallut du temps pour voir le train. À vrai dire, je ne sais pas si je l’aurai vu sans le titre ^^

    Mon regard s’est tout de suite porté sur le bout de passerelle trop important à gauche de l’image, qui est d’ailleurs la seule partie nette. Du coup, j’aurai modifier la MAP, en la faisant plutôt sur le train, je pense que c’était faisable même si le temps était compté. Ensuite j’ai été guidé par la perspective, ça je trouve que c’est un bon point puisque ça nous fait rentrer dans la scène photographiée. D’autant plus que le point de fuite se trouve sur un point de force de l’image (croisement de deux lignes de force – 1/3), donc le cadrage n’a pas l’air d’avoir été fait à l’arrache mais plutôt pensé.

    « Un train en hiver », j’ai eu du mal à voir le train, et je ne vois pas l’hiver ^^ Peut être la teinte sépia ?

    Au final je trouve qu’il y a des choses positives et d’autre qui auraient pu être mieux, mais ça reste mon avis subjectif ;-)
    Thomas Benezeth Articles récents..#27 La sélection du mercredi midiMy Profile

    Répondre
  3. Pyrros 6 décembre 2013 at 16 h 45 min

    On trouve le coté hivernal du titre moins le train …

    Ce cheminement sans issue me fait plus penser à une voie de garage.

    Concernant la compo on a des lignes de fuites qui guident le regard dans le chemin, mais celui ci est bouché par les 2 barres verticales blanches

    Le train n’est pas visible sur la droite, du blanc sur un ciel blanc … ça aide pas.

    L’espace vide à droite crée une cascade de droite à gauche qui freine et complique la lecture de l’image.

    Je pense que lorsque l’on se déplace sans but précis pour faire des photos il faut rester très vigilant pour avoir le réflexe de construire l’image à chaque instant, on est pas obligé de déclencher ni même d’avoir l’œil dans le viseur mais on est prêt même pour l’imprévu.

    Ici le passage du train est prévisible il est donc à mon sens simple de l’anticiper pour construire une image en l’intégrant.

    Pourquoi de tels réglages ?
    Pyrros Articles récents..Idées cadeaux pour les photographesMy Profile

    Répondre
  4. Alex De Morière 6 décembre 2013 at 18 h 24 min

    Salut,

    Je suis un peux du même avis que les premiers commentaires, l’absence de visibilité du train me pose problème par rapport au titre du cliché.
    L’ambiance est bonne à mon sens car le coté nue des lignes et le traitement sépia donne vraiment un sentiment hivernale.
    J’aurais sans doute attendu q’une personne soit présente dans le cadre pour donner une dynamique à l’image.
    Dans l’absolue, une personne accoudée à la barrière coiffée d’un bonnet regardant le train passer et le tour était joué! Je sais, c’est plus de la photo prise sur le vif mais c’est l’idée du manque que j’ai en voyant ce cliché.
    Bonne continuation! ;-)
    Alex De Morière Articles récents..Sur le pont Bir-HakeimMy Profile

    Répondre
  5. ludiphoto 6 décembre 2013 at 20 h 42 min

    Je suis du même avis que tout le monde, j’ai même pas capté dans le titre qu’il y avait un train, c’est en lisant le descriptif. En fait en changeant le titre par « au bout de la passerelle » par exemple, cela change pas mal les choses et notre regard.
    Ensuite j’ai tilté sur la vitesse et les isos, mais je me suis dis que c’était dû au choix de figer le train. Le problème étant que ce fameux train est quand même assez caché.
    Toujours est-il que la photo n’est pas mauvaise, surtout au vue des exifs, et je rejoint le commentaire qui a été fait sur le ressenti de solitude.
    Le traitement sépia donne un air intemporel, ce qui pour moi facilite le point de vue, qui a mon avis n’est pas tip top. Mais ce point de vue est aussi en parti dû à la focale tout simplement.
    Bref, je n’accroche pas trop, mais moi aussi quand j’ai un nouveau cailloux je teste vite fait comme ça, histoire de voir.
    Donc en gros je fais la même chose, en changeant d’abord le titre de la photo, et en revenant sur le lieu avec une autre focale cet un autre objectif, il y a de quoi créer une belle ambiance.
    ludiphoto Articles récents..BeautyMy Profile

    Répondre
  6. Marie 6 décembre 2013 at 20 h 49 min

    Kikou, et bien je ne vais pas être aussi catégorique que mes compères. Cette photo, je pense, illustre parfaitement un sentiment je trouve, celui du spleen. Cette ambiance un peu tristoune dans le béton et la ferraille propre aux abords des lignes ferroviaires.
    Il est clair que si on devait y trouver un sujet concret, on en trouverait pas, car la seule chose que l’on voit bien, c’est la grille de séparation vu que même le train est caché. Mais c’est l’ambiance générale de la photo qui lui donne son sens.
    Donc en fait, c’est le titre qu’il faudrait changer. Un truc genre « spleen hivernal » ou même « spleen urbain » serait plus approprié.
    Cela manque aussi peut-être d’un sujet, une personne sur le passage au loin, une silhouette, bref, quelque chose qui accroche vraiment le regard.
    Mais si on s’en tient comme moi au fait que la photo en elle-même dégage bien un sentiment (celui du spleen, vous suivez ? lol), alors ça me suffit, ça prouve qu’elle me parle, puisqu’elle exprime malgré son imperfection, quelque chose.
    *je sais pas si je suis claire ? lol*
    Marie Articles récents..Photo-thérapie – Thème #6My Profile

    Répondre
  7. gitany jean-pierre 7 décembre 2013 at 17 h 52 min

    je partage le point de vue général. On ne sait pas en voyant cette image quel est le propos de l’auteur ni son esthétique. on dirait une image prise par erreur comme cela nous arrive souvent.
    gitany jean-pierre Articles récents..RefletsMy Profile

    Répondre
  8. ary 7 décembre 2013 at 21 h 18 min

    comme tout le monde ou presque, je ne voit pas le train. je me suis même demande si je voyais bien la photo en entier… en choisir d’en faire le titre est bizarre selon moi… ceci dit ça ne fait pas partie de la critique de la photo…
    malheureusement cette photo ne me fait rien ressentir. elle serai surement parfaite comme illustration d’un roman, au service d’un texte, mais toute seule elle ne m’apporte rien.

    Il manque surement un élément humain. peut être aurait-il mieux valu ne pas se focaliser sur le train (qui n’est pas important sur le cliche présente), mais au contraire attendre patiemment qu’un couple ou qu’une mère avec son bébé ou n’importe quel autre promeneur se pointe au bout de la passerelle. En gardant la même composition, avec cette passerelle sur la droite qui fait parfaitement rentrer le regard dans la photo ça aurai été parfait. La notre regard rentre, mais pour ne rien y rencontrer…
    ary Articles récents..Un lecteur de carte de qualité : soyntec Nexoos 552My Profile

    Répondre
  9. Laurence 8 décembre 2013 at 13 h 42 min

    Bon, j’y vais ou j’y vais pas ? Car je suis un peu confuse pour l’auteur que sa photo ne remporte pas le suffrage (peut-être ?) escompté. Je crois pour ma part que tout a été dit concernant les problèmes (train invisible, pas de point fort, paramètres techniques étranges, …) et il me semble, après avoir relu les motivations de l’auteur, que celui-ci s’est laissé « subjuguer » par l’émotion qu’il a ressentie au moment de la prise de vue. Et je peux tout à fait comprendre que ça doit être impressionnant d’avoir un train qui passe à toutes berzingues juste à côté de soi !!! Or, nous lecteurs/spectateurs n’étions pas là et il n’y a effectivement rien dans cette photo qui nous impressionne et/ou qui retienne notre attention. On cherche, on cherche et on ne trouve rien à part peut-être, comme le dit Marie, une ambiance. Mais ça ne suffit pas en soi, il lui faut un certain contenu, même minimaliste. Pour donner une image, ça serait comme une phrase où il manquerait le sujet ou le verbe ou le complément : dans cette photo, je ne trouve ni le sujet ni le verbe. Reste le complément (l’ambiance), mais c’est trop peu. Et le titre donné à cette photo ne change rien à la problématique de fond. Comme le suggère ludiphoto, renommer cette photo « la passerelle » par exemple n’aurait pas changé grand chose à mon avis

    On comprend bien que cette photo a été prise dans la précipitation et ça nous arrive à tous. Mes ces clichés « ratés » sont aussi le début d’une idée d’une autre image préparée cette fois-ci. J’aurais conseillé à l’auteur de rester sur place, de peaufiner ses réglages, de changer un peu son cadrage et sa composition et … d’attendre qu’un autre train passe.

    Chacun le sait, la photographie est une discipline paradoxalement loin d’être instantanée et qui demande au contraire beaucoup de patience !

    J’espère que l’auteur comprendra qu’il s’agit de critiques constructives !!!
    Laurence Articles récents..JE VAIS FAIRE DES JALOUXMy Profile

    Répondre
  10. Marc 9 décembre 2013 at 10 h 14 min

    Allez, je me lance aussi!
    Je ne vais pas vraiment avoir d’avis différent de celui de mes camarades: le titre n’est pas adapté et il manque un sujet, un point qui attire le regard. Une simple silhouette sur la passerelle, dans le tiers inférieur gauche et la photo était réussie. Et un titre plus explicite serait la cerise sur le gâteau.

    Je ne vois qu’une seule solution: y retourner et la refaire. Je suis certain qu’il y a du potentiel sur cette passerelle.
    Marc Articles récents..Quoi de neuf en ce lundi matin? [53]My Profile

    Répondre
  11. elpadawan 10 décembre 2013 at 1 h 42 min

    Bon, je ne vais pas redire ce qui a déjà été dit (ça m’apprendra à prendre du retard sur les blogs…). Le train, quand on sait qu’il y en a un, on le distingue facilement. Il ne saute pas aux yeux, mais il n’est pas particulièrement caché, ça ne me dérange pas tant que ça. J’aime l’aspect « vide » de la passerelle, et je comprends que la photo ait été prise sur le vif, pas le temps de penser aux réglages (ni au cadrage?). On a de belles lignes sur la photo, mais je n’accroche pas trop au point de convergence des ces lignes, justement. Je les aurais mieux vu converger vers le centre, tiers inférieur. Que le vide de gauche et le train de droite occupent autant de place de chaque côté d’un axe central.
    elpadawan Articles récents..Photo-Therapy: Ritual(s)My Profile

    Répondre
  12. Tintinophile 10 décembre 2013 at 11 h 58 min

    Merci pour tous vos commentaires. je tiens à préciser que c’est depuis la période de cette photo que je me suis plus « investi » dans la photo.
    Il est vrai que les réglages peuvent paraitre bizarre… je me rend compte avec le temps que de laisser l’appareil choisir les iso n’est pas souvent judicieux… ou alors je suis très mauvais. Les critiques sont constructives donc elles ne m’offensent pas. J’ai pris du plaisir à prendre cette photo et même si elle est loin d’être parfaite, je l’aime cette photo ;-). Avec du recul le titre n’est pas adapté. Merci à Marie pour son coté « spleen » puisque quelque part tu renforces la vision de la personne ajoutée en commentaire.
    Effectivement pas de personnage sur la passerelle mais bon à la période de la prise de vue pas grand monde au balcon… et puis en regardant la photo sur l’écran je me suis dit, et c’est là que me plait le point de vue de elpadawan, que après tout le bout de la passerelle est flou et qu’on peut se questionner sur le prolongement.
    Elpadawan : si j’ai bien compris ton point de vue tu aurais vu la photo avec plus de vide à gauche???

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *

CommentLuv badge

Avatar_Logo_Lovinpix_sur_fond_gris