[La critique photo] L’ascension

Après la photo “reportage” de la semaine dernière proposée par Thomas Benezeth, nous voici de retour dans la proxiphotographie avec une cette image proposée par l’un de mes visiteurs.

Pour cette édition, j’ai laissé tous les commentaires du photographes car je pense que cela peut aider à la compréhension de sa démarche 😉

[divider_title title=”La photo”]
20130524-115755.jpg

  1. Titre: Ascension
  2. Date: 09/05/2013, 7h42
  3. Lieu: Au bord d’un petit chemin dans un village perdu en Bohême…
  4. Matériel utilisé: Canon EOS 1100D, Canon EF-S 55-250mm f/4-5.6 IS, mes gambettes d’équilibriste un poil contorsionné pour se positionner comme je voulais.
  5. EXIF: 1/160s, ISO 100, F5.0, 131mm, Evaluative Metering, Auto White Balance, Center point focus
  6. Retouches en post-production: recadrage. (original dispo sur demande 🙂 )
  7. Idée de départ: Essayer de capturer au plus près des gouttes de rosées matinales.
  8. Votre avis: Il y a quelque chose qui me chiffonne sur cette photo. elle me plait, mais il y a quelque chose qui cloche. Je ne sais pas si ce sont les gouttes trop petites, la ligne prise par le brin d’herbe, le fait qu’il soit seul sur la photo… C’est un peu pour ça que je la soumet à la critique, d’ailleurs :).
  9. Ce que vous auriez pu améliorer: Tout bien réfléchi, peut-être qu’avec le 18-55 (Kit) j’aurais pu me rapprocher un peu plus du brin, pour mieux distinguer les gouttelettes. Avec le 55-250 j’aurais dû désactiver l’IS, car j’ai remarqué que quand il s’enclenche, l’IS fait “tressauter” un peu l’image avant de se stabiliser, et sur un sujet proche comme celui-là, ça peut décaler un peu la mise au point (je m’en suis rendu compte avec un lézard…)
  10. Commentaire: À l’origine, j’étais parti pour essayer une “astuce” avec mon 50mm, qui consiste à le retourner et prendre une photo en free-lensing pour en faire un objectif macro. Le résultat fut plus que mitigé, et c’est un peu dépité que je me suis mis à remettre mes optiques, prendre quelques photos un peu au hasard sur ce petit bord de chemin, en vitesse, un genre de “lot de consolation”, avant que le soleil ne fasse partir tout ça, et/ou que les passants commencent à me prendre pour un fou, accroupi dans les gravier à mirailler un brin d’herbe… Au final, cette photo fut une plutôt bonne surprise, une fois rentré chez moi.

Chers amis visiteurs, à vous de jouer! Que pensez-vous de cette photo? Et si vous aussi, vous souhaitez proposer une image à la critique, contactez-moi via le formulaire de contact!

Mise à jour: L’auteur de la photo nous propose de nouvelles versions basées sur les commentaires qui ont été postés.

IMG_9000base

L’image de base

IMG_9000_Pyrros
La version de Pyrros: format carré, sans le bas marron.

IMG_9000_Marie-1
Version de Marie n°1: renforcement des contrastes et couleurs, bas marron retiré

IMG_9000_Marie-2
Version de Marie n°2: La même en N&B

IMG_9000_Thomas
Version de Thomas: Inversée

IMG_9000_Laurence-1
Version de Laurence n°1: retournée + cadrage vertical + contrastes

IMG_9000_Laurence-2
Version de Laurence n°2: La même mais en N&B

IMG_9000 (redo)
Et pour finir, je joins une version “refaite”: retournement + rotation afin que le brin fasse une diagonale exacte + recadrage pour se placer en limite de la “bordure de terre”. Et je n’ai volontairement pas touché au contraste ni aux couleurs 🙂

23 réponses
  1. Pyrros
    Pyrros dit :

    Je sais pas vraiment quoi penser de cette photo.
    Le sujet ne me semble pas assez présent dans la photo, le format pourrait être carré mais je ne suis même pas sur que cela donne une meilleure dynamique à la photo.

    Il y a une espèce de croix entre la tige et le flare dans le bokeh.

    Par contre j’ai une certitude la partie basse qui change de couleur n’apporte rien à la photo
    Pyrros Articles récents..La photographie c’est un trio de réglagesMy Profile

    Répondre
  2. Marie
    Marie dit :

    Kikou, mais qui donc se cache derrière cette photo, suspeeeeeeeeenseuuuuuuh ! *ceci est ironique ! lol *
    Je trouve la photo très jolie, toute cette rangée de perles de rosée avec au bout, cette grosse goutte, c’est vraiment très beau et poétique, graphique et épuré. Oui, tout ça en même temps.
    Mais, effectivement, moi aussi, y a un truc qui me gêne, me concernant, il s’agit de l’énorme rond blanc formé par le bokeh en arrière fond. Je ne sais pas pourquoi mais mon oeil est sans cesse attiré par lui, mais je ne sais pas si c’est très objectif, peut-être que ça ne gêne que moi.
    Quoiqu’il en soit, c’est une très jolie photo, en noir et blanc elle doit être sympa aussi, à essayer.
    J’aurais un poil plus contrasté la photo, peut-être ajouté de la netteté et de la vibrance pour les couleurs, bref, un traitement classique (je crois). Concernant la compo, je l’aime bien comme ça, j’aurais juste fait en sorte de laisser un peu plus de hauteur en haut,
    Marie Articles récents..Zone griseMy Profile

    Répondre
  3. Thomas Benezeth
    Thomas Benezeth dit :

    Bonjour tout le monde !

    Tout d’abord, bravo au photographe pour cette photo. Peut être pas parfaite mais tout de même très jolie 😉

    Allons y pour la critique ^^: ce qui me gène le plus c’est le sens de lecture de l’image (merci Pyrros pour cet astuce ^^): mon oeil va directement sur la goulette du haut, la plus grosse. Et comme on lit de gauche à droite, me regard suis la tige jusqu’à arriver.. au bord de l’image, en bas 🙁 Du coup, ce n’est plus l’ascension mais la descente ! 😉 Il aurai peut être été préférable de se déplacer pour l’avoir dans le bon sens, ou au pire retourner cette image, pour que la brindille parte du coin inférieur gauche jusqu’au coin supérieur droit !

    Le bokeh est un peu bizarre, enfin surtout cette “tache” blanche assez prononcée. Et pareil pour le dégradé du bokeh (du vert au marron), personnellement je l’aurai mis à l’horizontale. Mais ça me gène moins que le sens de lecture 😉
    Thomas Benezeth Articles récents..[Architecture] Plafond de la Chapelle du Château d’EcouenMy Profile

    Répondre
  4. Marie
    Marie dit :

    Re-ps : pour répondre à thomas qui m’a posé la question ailleurs, non, ce n’est pas moi l’auteur de la photo.
    Par contre, vous me faites douter avec Pyrros, j’aime bien la compo telle qu’elle est (sauf, comme je l’ai dit, le fait qu’il manque de la hauteur en haut de la feuille et que le bas peut être coupé, je ne sais pas si je suis claire), mais il est vrai que ça manque un p’tit peu de dynamique, il faudrait ester en tournant la feuille, je ne sais pas. Toutefois, ça n’enlève en rien la beauté du sujet et l’idée de la photo.
    Marie Articles récents..Zone griseMy Profile

    Répondre
  5. Laurence
    Laurence dit :

    Bonsoir !

    Et bien l’auteur a raison de dire qu’il y a quelque chose qui le chiffonne dans cette image car à part une réalisation technique excellente (sauf peut-être légèrement sur-exposé), le cadrage et la composition sont à mon avis à revoir.

    Outre le fait que l’image aurait dû être retournée horizontalement pour donner cette idée de montée comme le soulignent d’autres commentateurs, il aurait surtout fallu que cette image soit verticale. A mon avis, ce format horizontal ne va pas du tout : il laisse plein d’espace vide et inintéressant autour de la tige, celle-ci est coupée en quelque sorte dans son élan par le bord du cadre en haut. En vertical, la tige aurait occupé bien plus d’espace et cela aurait été compatible avec l’idée de l’auteur. Je suis vraiment curieuse du cadrage original !

    Pour ma part, je crois que j’aurais vraiment joué sur le graphisme : des couleurs bien contrastées qui auraient fait ressortir les ronds du bokeh, la partie en terre (redressée) qui aurait servi de base et de ligne horizontale pour bien assoir l’image… et en noir et blanc pour la touche finale !

    Olala, je me rend compte encore une fois que je suis bien sévère et j’espère que l’auteur me pardonnera ! Mais je trouve tellement dommage que souvent on se concentre sur l’aspect technique en oubliant qu’il ne s’agit pas seulement d’une question d’exposition mais aussi de cadrage et de composition. J’ai bien compris que l’auteur aurait souhaité se rapprocher d’avantage et avoir un plus gros plan. Mais quand le matériel ne le permet pas, il faut absolument changer son fusil d’épaule et faire des images différentes de l’intention de départ. Et ici, on sent que l’auteur était fixé sur son idée de gros plan et qu’il en a oublié le reste. Le résultat est une photo entre deux, bien techniquement mais cassée dans son intention.

    En tout cas, je salue une fois encore le courage de l’auteur et je lui recommande vivement de se jeter par terre à nouveau pour photographier d’autres gouttes de rosées ! Et petit à petit, il nous en proposera de plus en plus belles !!

    Bonne soirée !!!
    Laurence Articles récents..LES 1001 FACETTES DU PORTRAIT EN PHOTOGRAPHIEMy Profile

    Répondre
  6. elpadawan
    elpadawan dit :

    Merci pour tous les retours :). Je n’ai pas le temps de répondre dans le détail, je ferai ça un peu plus tard. Et j’enverrai aussi à Marc l’original, + quelques retouchés en fonction de vos commentaires, pour que tout le monde puisse voir ce que ça donne, si vous voulez 🙂
    elpadawan Articles récents..Weekly photo challenge: EscapeMy Profile

    Répondre
  7. Darth
    Darth dit :

    En fait ce qui ne va pas avec cette photo, c’est son côté minimaliste pas assumé ^^

    Je traduis, cette photo est minimaliste, mais ne joue pas avec les règles du minimalisme, elle est composé et a été gérée comme une photo “normal”.

    De fait, tous les détails légèrement gênant qui aurait été transparent sur une photo moins minimaliste, devienne ici des phares dans la nuit.
    Darth Articles récents..La Boîte à Photos: Le portraitMy Profile

    Répondre
    • Seb F.
      Seb F. dit :

      J’arrive après la guerre, mais je suis d’accord avec la synthèse de Darth finalement 😉

      Pour moi si tu voulais exploiter plus le côté minimaliste, tu aurais pu effectivement t’affranchir du bout de rail, ensuite, et ca c’est personnel, j’aurais bien vu une mise au point / cadrage ne donnant que la grosse goutte d’eau au bout “nette”, le reste du brin se fondant peu à peu dans le flou d’arrière plan.
      Ce qui sous entend de ne pas avoir le brin d’herbe dans le plan du capteur.

      Après Franky pensait peut-être à autre chose, c’est juste ma vision que j’exprime ici 😉
      Seb F. Articles récents..Un matin (tôt) sur le Mt-SalèveMy Profile

      Répondre
      • elpadawan
        elpadawan dit :

        Bon, j’ai lu l’explication de M’sieur Darth lui-même sur la photo minimaliste, ça répond à ma question: http://blog.darth.ch/2010/12/07/la-photo-minimaliste/ 😀
        Seb: Je n’avais pas “minimalisme” en tête en prenant la photo. J’avais remarqué ce brin d’herbe, isolé, avec la rangée de perles de rosée, j’ai trouvé ça beau, j’ai voulu le capturer… Une MAP avec uniquement la grosse goutte nette, j’en ai une (je pourrais la montrer, à la limite). Mais c’est la rangée avec cette grosse goutte au bout et l’angle de brin qui me plaisaient sur le coup 🙂
        elpadawan Articles récents..Weekly photo challenge: In the backgroundMy Profile

        Répondre
  8. elpadawan
    elpadawan dit :

    Tout d’abord, merci à toutes et à tous d’avoir donné votre avis. Je vais faire une réponse groupée plutôt qu’individuelle. J’ai aussi essayé chacune de vos suggestions, et envoyé le tout à Marc s’il souhaite faire une MAJ du billet, pour voir.

    Déjà, sur le contexte: Le petit chemin se trouve en contrebas d’une voie ferrée. La partie marron, c’est les rails. Et les brins d’herbes poussent sur le remblai en pierre sur lequel est construite la voie ferrée. C’était un matin brumeux suite à une nuit bien chargée en eau.

    Alors, Pyrros: en effet, je trouvais aussi que le brin ne prenait pas assez de place. J’ai tenté le cadrage carré, du coup, pour voir. Ça n’aide pas trop, je trouve.

    Marie: en fait, repousser les contrastes, les couleurs, tout ça, je trouve que ça rend la photo trop artificielle. La lumière, et l’ambiance, était douce, feutrée, nuageuse, d’un petit matin où le soleil était caché derrière les nuages. Garder les couleurs d’origine reflète l’ambiance plus feutrée du jour, limite endormi… Pour le noir et blanc, à part faire cache-misère sur la goutte d’eau en gros bokeh derrière qui dérange, je ne suis pas convaincu.

    Thomas: Je ne lis pas toujours de gauche à droite, c’est un truc d’occidentaux, ça :p. Il m’arrive de lire des trucs de droite à gauche :D. Mais c’est vrai, le “gauche à droite” donne une impression de montée plus prononcée. Je ne comprends pas trop la remarque du “dégradé”. Un rail c’est un rail, je ne l’ai pas planté là, et je ne l’imagine pas trop en vertical :D. Se repositionner aurait été compliqué, puisque les brins d’herbes poussent sur un talus, à moins d’un mètre d’une voie ferrée en activité. Me mettre de l’autre côté, j’aurais sûrement fait tomber toutes les gouttes de rosée, et l’arrière plan serait devenu gravier et pierres. Mais c’est une très bonne idée, le retournement, du coup :).

    Laurence: pas de soucis, je n’aurais pas soumis ma photo à la critique si je n’en attendais que des bravos et des accolades :D. Donc les critiques sont les bienvenues, aussi sévères soient-elles :). J’ai déjà expliqué plus haut pourquoi je ne suis pas fan sur pousser le contraste. Je me suis posé la question du cadrage vertical, mais je ne l’avais pas essayé. Ça aide, un peu, mais au final, je pense qu’en mode paysage, en tournant un peu la chose, ça rend un peu mieux. Le noir et blanc, j’ai essayé, je ne suis pas fan sur ce cas précis.

    Toutes et tous: encore merci pour tous vos commentaires. En retournant et tournant un peu la photo, puis recadrant le tout pour éliminer le bas, je suis beaucoup plus satisfait du résultat.

    Et en effet, au niveau de la composition, je sais que le brin était trop limite. Si je pouvais la refaire, je laisserais sûrement plus d’espace au delà de la grosse goutte, ça laisserait aussi plus de liberté pour les recadrages…
    elpadawan Articles récents..Weekly photo challenge: EscapeMy Profile

    Répondre
  9. Marie
    Marie dit :

    Je suis curieuse de voir le résultat, et c’est chouette de voir que tu es satisfait après avoir pris en compte nos remarques, moi aussi, ça m’avait bien aidé quand j’avais soumis ma photo.
    En ce qui concerne le noir et blanc, ce n’était qu’une suggestion. Je pense encore sincèrement que ça peut le faire car ce genre de photo s’y prête bien, mais le post-traitement, les contrastes et compagnie doivent être soigneusement travaillés.
    En fait, je comprends tes doutes, te connaissant, je sais que tu aimes que les photos soient le plus naturelles possibles. Dans le cas du noir et blanc pour ce genre de photo, c’est clair qu’on est plus dans le naturel, mais plutôt dans le créatif. Et là, si ce n’est pas la vision que tu veux donner de ton sujet, c’est normal que ça ne te parle pas. Me concernant, je pense que les deux sont possibles : couleurs avec une vision des plus naturelles mais mettant en valeur le sujet, et un noir et blanc créatif ou artistique mettant en valeur le regard qu’on a sur un sujet, et non pas le sujet lui-même ( je m’excuse, je ne sais pas si je suis claire, j’ai toujours du mal à exprimer mes idées).
    Quand au contraste en couleurs, là aussi, je reste sur ma position, je ne pense pas que ça fasse artificiel, je pense que si c’est bien fait, donc en ayant la main légère sur le post-traitement, ça ne peut que sublimer la photo, en tirer le meilleur.
    Je sais que tu travailles avec DDP, c’est un bon logiciel mais on est très très très vite limité avec. Tu devrais télécharger la version d’essai (si elle est encore disponible) de Lightroom pour tester un peu, et à mon avis, je crois qu’après, tu ne pourras plus t’en passer. Les possibilités de post-traitement sont beaucoup plus subtiles et efficaces avec ce logiciel. 😉
    Bon, du coup, je suis par contre très curieuse de voir le résultat suite à nos remarques, vivement que Marc le mette en ligne. 🙂
    Marie Articles récents..Zone griseMy Profile

    Répondre
  10. Marc Charbonnier
    Marc Charbonnier dit :

    Voilà! J’ai modifié l’article avec les versions revues et corrigée d’Elpadawan selon les conseils des uns et des autres!

    Répondre
  11. Marie
    Marie dit :

    Super toutes ces versions ! Moi aussi, j’aime bien mes versions, pour une raison toute simple en fait. Je trouve que quand en recadre de plus près le sujet, on voit mieux effectivement les perles de rosée, malheureusement, on perd le côté fin et pointu, comme une fine lame, de la feuille. Ce côté-là était bien mis en valeur quand la feuille était “noyée” dans le fond. Par contre, je préfère ma version couleur qui, contrastée, est très sympa. En noir et blanc, elle est bien aussi, mais sur ce coup-là, je trouve que le noir et blanc se prête mieux à une version plus recadrée comme la version de Laurence.
    Par contre, je suis gauchère, mon œil est plus attirée par la gauche que par la droite, du coup, je n’aime pas quand c’est inversé. Je préfère donc le sens d’origine.
    Bref, pour résumer, j’aime ma version avec couleurs légèrement contrastées et coupe du bas. ^^
    Marie Articles récents..Une rose blanche pour toutes les mamans…My Profile

    Répondre
  12. Laurence
    Laurence dit :

    Bonjour !

    C’est très intéressant de voir ces différentes version et surtout, celle d’origine ! Car sans conteste aucun, c’est franchement celle que je préfère ! C’était vraiment intéressant ce jeu de lignes et la photo était graphique à souhait ! J’en reviens donc à ce que je disais : ton matériel ne te permettant pas de faire de la macro, il fallait que tu te concentres sur un autre type de photo ! Et c’était exactement ça qui était intéressant.

    On a tous l’oeil fixé sur la dernière goutte, c’est normal car c’est elle qui constitue ton point fort. Le gros gros gros problème c’est qu’elle est bien trop proche du cadre (y compris dans ta photo d’origine) et c’est son défaut dans toutes les versions (un peu moins dans la version carrée). En tout cas, ceci illustre que c’est dès la prise de vue que se pense une photo. Et quand le cadrage et/ou la composition sont ratés, il n’y a rien à faire, on peut retourner les choses dans tous les sens, ça ne colle pas !

    Allez, tu nous en refait une autre ?
    Laurence Articles récents..LES 1001 FACETTES DU PORTRAIT EN PHOTOGRAPHIEMy Profile

    Répondre
  13. Pyrros
    Pyrros dit :

    Je découvre toutes ces versions et je dois avouer que je ne suis pas mécontent du rendu du format carré.

    Le brin d’herbe est moins noyé dans son environnement, la lecture est plus simple (dans tous les sens). Le flare est moins présent et se trouve dans un zone ou il ne perturbe plus le regarde mais guide le regard.

    La goutte d’eau prend de l’importance et raconte une histoire que l’on ne voyait pas forcement sur la première version. On se concentre sur cette goutte et maintenant on attend qu’elle dévale ce brin d’herbe qui nous offre plus de détails même si le matériel limite un peu le piqué de l’image.

    A voir ce que cela donne avec plus de contrastes comme le version de Marie.

    Par contre je ne suis pas fan du retournement.

    Sur la version d’origine il y a beaucoup d’éléments parasites, et tu as bien fait de recadrer l’image.
    Pyrros Articles récents..Le dôme de Buckminster Fuller s’installe à ToulouseMy Profile

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Après la photo reportage de la semaine dernière proposée par Thomas Benezeth, nous voici de retour dans la proxiphotographie avec une cette image proposée  […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge