[Test] Le sac Pompidoo pour femme photographe

Après mon test du sac The Heralder 38 de Vanguard, changement d’univers avec un sac photo 100% fille, le sac Cologne de Pompidoo. Dans l’esprit d’Irina Kuzmina, photographe lettone, l’idée de ce sac est née d’un constat: pourquoi les sacs photo ressemblent tous à des sacs à dos de randonnée ou à des besaces sans style? Il est vrai qu’au delà des différences de qualité (conception, matériaux, fabrication), la plupart des sacs photo du marché possèdent d’évidentes similitudes!

Look:

Pour ce critère de test, je vais m’en remettre sagement à la gente féminine! J’invite donc toutes mes lectrices à donner leur avis sur cette question, dans les commentaires ci-dessous, ou sur ma page Facebook . Selon mon point de vue masculin, on a bien affaire à un sac de fille! Je me vois pas trop me balader avec dans les rues de Genève… encore que j’aurai probablement fait des envieuses. Je trouve intéressant les différentes couleurs disponibles du plus sobre au plus flashy selon les goûts et l’humeur. Et bien entendu, ce sac ne fait absolument pas sac photo, ce qui en soit est une réussite.

sac-pompidoo-9

Qualité de fabrication:

Le sac Pompidoo est tout en cuir, visiblement (visuellement et au toucher) de bonne qualité. L’intérieur du sac reprend le système habituel de séparations en tissu, amovibles et repositionnables selon les besoins grâce aux velcros. L’assemblage est parfait et les coutures sont également propres et bien finies. J’ai une petite crainte concernant les rivets qui maintiennent la sangle de portage. Un seul point me parait un peu juste, quand on connait le poids du matériel photo dès lors que l’on utilise du matériel expert avec un ou plusieurs objectifs lumineux. Et même si la plupart des sacs à main féminin donne l’impression de contenir une enclume ;-), on atteindra vite des poids conséquents avec ce type de sac. Un sangle de portage renforcée au niveau de la fixation, ou cousue me semble indispensable pour la longévité du sac.

sac-pompidoo-11 sac-pompidoo-10

Ergonomie du sac:

Le sac Cologne est composé d’un intérieur en mousse avec des séparations fixées à l’aide de velcro. De quoi donc permettre à son utilisatrice une multitude de combinaison: un sac “tout photo” avec un boitier amateur ou expert, plusieurs objectifs, un flash et d’autres accessoires ou alors un sac “pour aller au boulot” avec une partie photo (un appareil et son zoom transtandard) et une partie effets personnels: porte-monnaie, lunettes de soleil et une multitudes d’autres choses utiles ou futiles, ou bien un sac “sac à main classique”, sans aucun matériel photo à l’intérieur!

sac-pompidoo-8

Cette modularité dans un sac “mode” est sans doute le point fort de ce sac. On peut ainsi envisager l’achat de ce sac sans se dire qu’il restera tout le temps au fond du placard. Même si on ne l’utilise pas comme un sac photo… le sac Cologne restera un sac à main comme un autre!

Confort de portage:

J’ai testé ce sac quelques jours (ou plutôt ma femme l’a testé pour moi) et le confort est tout à fait correct pour ce type de sac. Il reste qu’un sac porté à l’épaule est moins confortable qu’un sac à dos, le poids de reposant que sur une seule épaule. D’autant plus que malgré la largeur raisonnable de la sangle, elle n’est pas particulièrement rembourrée comme elle peut l’être sur des sacs photo classiques. Il serait aussi judicieux de la prévoir réglable pour une meilleur adaptation à la morphologie de la personne qui le porte. Photographes au dos fragile, ce sac n’est pas fait pour vous si vous envisagez de longues promenades urbaines avec beaucoup de matos photo.

sac-pompidoo-1 sac-pompidoo-4 sac-pompidoo-3

Conclusion:

Le sac Pompidoo est un sac vraiment innovant et qui saura, je pense trouver une clientèle parmi les femmes photographes qui n’ont pas envie de ressembler à un reporter de guerre se promenant dans les rues de Paris! Un seul regret, le prix, très élevé même s’il parait justifié (utilisation du cuir, fabrication en europe…): 280€ n’est probablement pas dans le budget de la plupart des femmes photographes… à moins de considérer qu’acheter un sac Pompidoo est un alternative à l’achat d’un sac Longchamp ou Desigual!

Un dernier mot pour dire que Pompidoo a sorti un nouveau modèle, le Palermo et travaille également sur un modèle masculin! Une marque à suivre donc 😉 J’essaierai de vous proposer un test du sac version homme quand il sortira!

J’ai aimé:

  • le look très mode
  • les matériaux
  • la modularité

Je n’ai pas trop aimé:

  • le système d’attache de la sangle, trop fragile
  • le confort de portage, perfectible

Je n’ai pas aimé:

  • le prix… mais je suis un homme… ceci explique peut-être cela 😉

Note: Ce test a été réalisé en toute indépendance. Pompidoo m’a contacté et m’a proposé de tester le sac pendant quelques jours et n’a pas eu de droit de regard sur le contenu de cet article, ni a priori ni a posteriori.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge