Le matériel ne fait pas la photo… Vraiment?

Allez, je lance un nouveau débat cette semaine! On entend souvent cette phrase quand on parle de photographie, surtout quand les pros (ou amateurs experts) parlent au débutant: « Le matériel ne fait pas la photographie! » ou une variante du type « C’est l’oeil du photographe qui permet de faire une belle photo » ou encore  » Un bon matériel ne fait pas tout, c’est surtout le talent du photographe qui compte ». En général, le pro ou l’expert dira l’une de ces phrases à l’amateur, en le regardant de haut tout en chérissant secrètement son Canon EOS 5DmkIII, acheté dès sa sortie sur le marché!

Mettons tout de suite les choses au point! Il est évident que le talent du photographe compte, que sa connaissance de la photographie (composition, gestion de la luminosité ….) est primordiale, que son expérience est un atout indéniable. Mais annoncer comme une vérité: « Le matériel ne fait pas le photographe », c’est est un non-sens. Seuls les faux photographes (celui qui fait des photos avec son vieux compact en prenant bien soin de ne pas les montrer) ou les envieux (ceux qui n’ont qu’un Nikon D90 d’occas et qui rêvent du dernier D4 sorti) peuvent tenir ce discours.

Les autres, savent, eux, qu’un jour ou l’autre on touche la limite des possibilités offertes par notre matériel. Avez-vous déjà essayé de faire des photos de concerts potables avec un Canon 350D et un téléobjectif qui ouvre à F/5.6? Avez-vous fait de la photo sportive avec un Nikon D40 et sa rafale de 2.5 images/secondes et son autofocus hésitant? Avez-vous vous pu faire une vraie photo macro avec l’objectif fourni en kit avec votre appareil (en général un 18-50)? Avez-vous réussi une belle photo animalière (disons un marcassin au lever du jour) avec le zoom du kit (un 50-200 f/4,5) et votre Canon EOS 400D?

Certains d’entre vous répondront certainement oui à l’un ou l’autre de ces questions 😉 Mais sont-il vraiment sûrs de ce qu’ils affirment?
N’auraient-il pas obtenus de meilleurs résultats avec un matériel un peu plus qualitatif? Imaginez ne serait-ce qu’un NikonD300s muni d’un Nikkor 70-200mm f/2.8G EG VR II pour vos photos de concert… Vous réglez votre boitier sur 1600 iso, vous ouvrez à 2.8 et… ô bonheur, vous avez assez de lumière pour photographier votre artiste préféré. Certes il y a un peu de bruit numérique sur le tirage mais ça reste acceptable Et 12 mpix c’est un peu juste pour faire un tirage en A2 mais en A3 ça passe bien 😉

20121016-155024.jpg
Photo prise avec un Canon EOS 50D + Tamron 17-50mm f/2.8 VC

Et pour votre photo de marcassin, si vous aviez un Canon EOS 7D avec le nouveau Sigma 120-300mm f/2.8 EX DG OS APO et un doubleur Canon 2x, ce ne serait pas plus confortable? En plus d’éviter de trop vous approcher de votre sujet grâce à une focale résultante de 960mm (!), vous pourriez encore, grâce aux 18mpx du capteur, retailler la photo à votre convenance.

Et un Canon EOS 1DX avec sa rafale de 12 images/seconde? Ne serait-ce pas le boitier idéal pour shooter ce meeting d’athlétisme? Surtout couplé au Sigma 120-300 dont nous parlions ci-dessus!

20121016-155102.jpg
Photo prise avec un Canon EOS 50D + Canon EF-S 60mm f/2.8 macro USM

Attention, je n’ai pas dit que tous les amateurs devaient acheter un Nikon D4 et un Nikkor 400mm f/2.8! Je pense qu’il est sage de commencer la photographie avec du matériel modeste: les kits de base sont largement suffisant pour se lancer. Mais dès que l’on souhaite approfondir un domaine particulier (macro, portrait, sport…) on est tôt ou tard confronté à un choix: rester limité par son matériel ou aller plus loin en s’équipant! C’est à chacun de prendre une décision, le budget photo étant limité pour la majorité d’entre nous, il faut anticiper un peu et surtout faire des choix: acheter un objectif 100mm macro? Changer de boitier? Neuf ou occasion?

Il y a un avantage à s’équiper avec du matériel qualitatif: le durée de vie. Il peut évidemment tomber en panne, mais sinon, un bon objectif peut durer 10 ans sans souci. Un excellent objectif en 2012 sera au pire très bon en 2022. C’est un peu moins vrai pour les boitiers mais le Canon EOS 1D mkIII de 2007, par exemple, fait encore de magnifiques images! Sans compter que d’occasion le matériel « pro » en bon état, cote encore suffisamment pour en retirer quelque chose à la revente.

Toujours convaincu que le matériel ne fait pas la photographie? 😉

30 réponses
  1. Seb F.
    Seb F. dit :

    Raah, il y a tellement d’axes complémentaires à explorer :
    – les limitations techniques ne favorisent-elles pas la créativité ? (j’ai souvenir de cette phrase à l’école : « transformer les contraintes en opportunité de développement »)
    – avec du matériel « entrée de gamme » identique, peut-on distinguer un débutant d’un photographe averti ?
    – connaitre les limites de SON matériel et l’utiliser à potentiel maximum n’est-elle pas finalement la seule chose importante dans l’histoire ?
    – est-ce qu’en achetant du meilleur matériel on fait DE FACTO de meilleures photos ?
    – Plus de matériel amène-t-il plus de réflexion dans la prise de vue ?
    ==> Ce sont finalement ces choses là qui me font tenir à l’argument « le matériel ne fait pas la photographie »

    Maintenant, on est d’accord que c’est pas avec un appareil compact que l’on peut obtenir une pdc d’1mm sur une goutte d’eau en macro 😉
    Seb F. Articles récents..Dura lex… sed lex !My Profile

    Répondre
    • Marc Charbonnier
      Marc Charbonnier dit :

      Eh oui, tu as raison Seb! Je prends volontairement un point de vue pour mes articles « débat » et comme tout dans la vie… rien n’est blanc ou noir.. C’est comme en photo, y plein de nuances de gris au milieu. D’ailleurs en photo, on aime pas trop le noir ou le blanc (bouché/cramé), on aime bien les subtilités 😉

      ceci dit j’ai précisé en préambule: le talent, la connaissance et l’expérience sont un préalable. Donc avec un matos entrée de gamme, on verra quand même la différence entre un débutant et un averti. idem avec un 1Dx ou un D4, un débutant restera en mode tout auto (y a des chance en tout cas) et le pro saura faire les réglages nécessaires pour tirer la quintessence de son boitier!
      Je partage ton point de vue sur le maximum de son matériel. J’ai changé mon 50D contre un 7D à cause de son viseur étriqué et son AF à la ramasse. Par contre, je shoote peu en rafale donc ce n’était pas un critère de changement.
      En ce moment, j’atteins les limites du capteur APS-C concernant le bruit numérique (concert, photo de ciel….) donc je commence à lorgner sur le 6D et ses bons hauts « zizos » 😉 Mais sûrement pas parce que ça fait pro d’avoir un FF.

      A photo égale (moment, cadrage, réglages…), le matos de la gamme supérieure fera de toute façon de meilleures photos, ça ne fait aucun doute selon moi!.

      J’aime bien ton argument de la contrainte pour booster la créativité. Mais pas sûr que ce soit un plaisir quand elle est subie… J’ajouterai l’adage « la liberté c’est pouvoir choisir ses contraintes »: là c’est le bonheur! Tu as un D4 avec un super zoom 70-200 et tu te forces à prendre ton 135 f/2 pour un shooting avec un autre approche que si tu avait la souplesse de ton 70-200… Là, on devient créatif! Il me semble en tout cas 😉
      Marc Charbonnier Articles récents..Le matériel ne fait pas la photo… Vraiment?My Profile

      Répondre
      • Seb F.
        Seb F. dit :

        Les contraintes dans la vie, on ne les choisit pas forcément, mais qu’elles soient subies ou non, ca te force à te sortir les doigts du c**.
        Sinon il me semble que le 1Dx et le D4 n’ont pas de mode Auto ^^.
        Plus largement, et je suis étonné d’ailleurs de ne voir encore aucun commentaire dans ce sens : c’est quoi une meilleure photo ?
        C’est une photo avec moins de vignettage, moins de distorsions, moins de bruit, plus de piqué, moins d’aberrations chromatiques ?
        Ah bon ?
        C’est pas très masculin ca comme approche ? (rapport au billet de la semaine dernière !)
        Plus sérieusement, une meilleure photo pour moi c’est plutôt une photo qui raconte une histoire de manière plus claire, qui montre un moment naïf déclenché au bon moment (quel impact du matériel ???), etc etc ?
        Mais ca doit être parce que j’accepte mon côté féminin 😛
        😉
        Seb F. Articles récents..Sortie photo « orchidées » aux Teppes de la RepentanceMy Profile

        Répondre
        • Marc Charbonnier
          Marc Charbonnier dit :

          Bonne question! Qu’est ce qu’une meilleure photo? C’est un peu le graal du photographe, faire la photo parfaite!
          Je suis d’accord avec toi sur le principe de la photo qui raconte une histoire, c’est évidemment la base de toute photo réussie au delà des considérations techniques. Je donnerai 2 exemples en partant de mes photos:

          http://iphone365.niloo.fr/index.php/la-cabane-a-pizza/

          et

          http://fotoforom.free.fr/index.php/2011/07/26/photo-macro-insectes-dans-jardin/

          La première est faite avec un simple iphone et me semble réussie: composition, éclairage, traitement, paradoxe entre le panneau pizza… qui donne comme idée qu’on peut en déguster une en s’arrêtant au bord de la route… et la cabane en question toute délabrée qui laisse penser le contraire. Elle n’est pas parfaite techniquement par contre: piqué normal, manque de détails dans les hautes lumières…

          La deuxième est aussi réussie selon moi: ce n’est pas une simple macro de guêpe… J’ai vraiment eu l’impression qu’elle me regardait et c’est ce qui fait la force de cette photo. En plus de ça, elle est quasi parfaite sur le plan technique, en grande partie grâce à mon appareil et mon objectif: netteté, bokeh…

          Ces 2 photos me semblent réussies, en termes de message et d’émotion dégagée (encore que tout le monde ne peut pas recevoir le même message ou ressentir les mêmes émotions) mais une chose est sûre: je n’aurai jamais pu faire la photo de la guêpe avec mon iphone! Par contre, la photo de la cabane à pizza aurait très bien pu être faite avec mon reflex.

          Un bon matos donne quand même une grande marge de manoeuvre et rend certaines photos « possibles ». Je défie quiconque de prendre la voie lactée en photo avec un iphone!
          Marc Charbonnier Articles récents..Le matériel ne fait pas la photo… Vraiment?My Profile

          Répondre
  2. Pyrros
    Pyrros dit :

    Je ne suis que partiellement d’accord le matériel fait les photos mais c’est le photographe qui tient le matos et si il le tient mal il ne ferra rien de bon.

    Je préfère penser que le photographe et son matos ne font qu’un que l’un ne va pas sans l’autre. Car le photographe connait son matériel ses qualités et ses défauts, ses avantages et ses inconvénients.

    J’ai eu le plaisir de shooter du sport en nocturne, avec un 40D à 1600iso et un 70-200 2.8 et j’ai sorti de meilleures images que le type à coté de moi avec le 1D (mark truc) et le 300 2.8. A la fin ce sont mes photos qui furent choisies pas les siennes 😉
    Pyrros Articles récents..Revue de web de la photo octobre 2012My Profile

    Répondre
    • Marc Charbonnier
      Marc Charbonnier dit :

      Mais cher Pyrros… Imagine que tu aies possédé le matos de ce type… Avec ton coup d’oeil, tu aurais certainement fait encore mieux qu’avec ton 40D et ton 70-200 2.8. De plus, le 70-200 2.8 est un excellent objectif, autant que le 300 2.8 en tout cas. Alors tu avais un boitier correct mais un très, très bon objectif… qui avoisine les 2000€ dans sa version stabilisée 😉 Pas le zoom du kit, donc!

      Répondre
  3. Darth
    Darth dit :

    J’avais écris un truc sur le sujet sur un forum, je te remets ici la substance de ce topic (trop malade pour tout réécrire ^^)

    ——————–

    La matériel ne fait pas tout!

    Franchement, vous l’avez entendu combien de fois le coup du :

    Le matériel ne fait pas tout.
    Ce n’est pas le matériel qui fait le photographe.…et
    c

    On ne les compte même plus.

    Le pire, je le dis aussi tout le temps, souvent, et peut-être même trop souvent.

    C’est dans l’avion sur le retour de mon voyage en lisant le dernier Nat’Images (N°15) que je me suis rendu compte à quel point cette phrase devait être irritante pour ceux qui l’entende, mais aussi ceux qui la lise.

    Car soyons franc, ceux qui dise cette phrase ne sont qu’une petite bande de faux-culs (et j’en fais partie) !

    Prenons le dernier Nat’Image, on y voit quoi ?

    Page 6-7 500mm f/4 + 7D
    Page 21-23 21mm + EOS 1Ds MKIII
    Page 25-31 300/2,8 + Converter + Nikon D300
    Page 32-72 Paysage, macro, plongé, matériel spécifique (logique)
    Page 75-107 Dossier brame du cerf la plus petite focale du dossier étant un 500mm f/4
    …etc

    Je m’arrête là !

    Alors, c’est certain, quand un passionné, quelque soit son niveau, lit ça, quand il voit de superbes photos qu’il n’arrive pas à faire avec son matériel et qu’on lui dit : « Mais ce n’est pas le matériel, c’est le photographe » j’imagine qu’il doit avoir une subite envie de l’assommer avec ledit matériel qui ne fait pas le photographe !

    Alors, oui, on peut réussir les photos sans matérielles de haute volée. Pour le prouver, j’avais même fait un article ou j’avais posté cette photo :

    Grand angle
    APN : Canon EOS 550DVitesse : 1/100 s.Ouverture : ƒ/16.0Sensibilité : 400Focale : 10.0mm

    Si on regarde les exif on lira ceci :

    Modèle de l’appareil : Canon EOS 550D
    Objectif : 10-20mm
    Distance focale : 10 mm
    Distance de mise au point : 0.91 m

    Ouverture : f/16.0
    Durée d’exposition : 1/100s
    Équivalence ISO : 400
    Correction de l’exposition : aucune
    Mode de mesure : Matricielle
    Exposition : priorité vitesse (semi-automatique)
    Balance des blancs : automatique

    Donc, effectivement rien de pro, loin des gros télés !

    Mais vu l’effort pour l’approche, vu le résultat, avec une focale de 400mm et en étant bien plus loin j’aurai eu ça :

    400mm
    APN : Canon EOS-1D Mark IIIVitesse : 1/8000 s.Ouverture : ƒ/2.8Sensibilité : 100Focale : 400.0mm

    Et là les exif par d’elle-même :

    Modèle de l’appareil : Canon EOS-1D Mark III
    Objectif : EF400mm f/2.8L IS USM
    Distance de mise au point : 20.4 m

    Je me trouvais simplement 20 fois plus loin que celle prise en 10mm…

    Alors maintenant, comment faire croire à un débutant, un passionné qui n’a pas ce matériel qu’on peut faire aussi bien sans, que c’est juste le photographe qui doit « gérer » la photo, et non pas le matériel.

    Quand je lis dans Nat’Image qu’avec de l’entrainement, le savoir-faire et l’envie on arrive au même résultat, que le matériel n’a aucune influence, mais que toutes les photos sont faites avec des focales de plus de 300mm et qui ouvre toute entre 2,8 et 4… on peut se demander si on se moque pas un peu de vous.

    Pour ma part, PROMIS, JURÉ, plus jamais je ne dirais que c’est le photographe qui fait tout.

    Je vais nuancer mon discours.

    Ce n’est pas le matériel qui fait la photo, mais qu’est-ce qu’il aide bien !
    Darth Articles récents..Test Terrain: Nikon D4My Profile

    Répondre
    • Marc Charbonnier
      Marc Charbonnier dit :

      Merci pour ta participation même si c’est du plagiat de toi-même! Effectivement, le matos ne fait pas tout non plus mais ça aide bien. C’est comme l’argent finalement… ça ne fait pas le bonheur, mais si on en a c’est quand même plus facile de profiter du bonheur 😉
      PS: remets-toi bien!

      Répondre
  4. Oud's
    Oud's dit :

    C’est un peu dépassé comme débat. Moi je dis oui à tout et je fais des photos. Voilà 😉 Et si l’usage est ponctuel, en effet un matériel sera très bien utilisé par quelqu’un ayant de l’imagination.

    C’est à partir du moment ou un usage devient très régulier que la question de matériel peut être envisagée. Sinon pour une fois dans l’année on se débrouille.

    Répondre
  5. Charbonnier Dominique
    Charbonnier Dominique dit :

    Simple avis d’un non initié …
    J’ai un ami qui avec un simple compact Canon ixu ou truc du genre, et les 2000€ que vous mettez dans vos objectifs ou autres, voyage dans des contrées lointaines pendant 2 ou 3 mois et ramènes des photos qui m’ont strictement rien a envier à celles que l’on croise sur vos blogs ! Sélectionnées d’ailleur pour certaines dans le National Geographic …
    Donc pour moi c’est vraiment pas le matériel qui fait la photo … CQFD

    Répondre
  6. DCP
    DCP dit :

    À tous ceux qui disent que le matériel n’a pas d’importance, je les invite à me donner leur matériel, après tout, leur téléphone fait aussi appareil photo..-)
    Sinon, on a pas encore parlé du traitement sur l’ordinateur qui peut « améliorer » une image. Et le besoin en matériel dépend bcp du genre de photos que l’on pratique et de ce que l’on veut en faire ( les montrer sur le web en vignette, les imprimer en A4 ou A2…).
    Mais je suis d’accord qu’un même photographe réussira de meilleures images avec du meilleur matériel, après, l’essentiel est d’avoir du plaisir avec les outils à notre disposition.

    Répondre
    • Seb F.
      Seb F. dit :

      Attention, je ne dis pas que le matériel n’a pas d’importance (de la photo astro avec un portable, ce n’est pas (encore ?) gérable, on est d’accord).
      Je dis juste qu’il faut arrêter avec cette idée stupide :
      « j’achète du meilleur matériel » ==> « je fais forcément de meilleures photos »
      Cette relation de cause à conséquence n’est vraie UNIQUEMENT que si le meilleur matériel est un minimum maîtrisé par le photographe…
      .. Ce qui revient au point de départ : c’est pas l’appareil qui va prendre la photo, mais la personne qui appuie sur le déclencheur 😉
      Seb F. Articles récents..Workflow Photo : Etape 4 – Post-production « avancée »My Profile

      Répondre
  7. Thomas
    Thomas dit :

    Superbe article, effectivement, des fois, il faut savoir se remettre à sa place, même si l’ego de certain en prend un coup. Sans tous notre beau matériel, nos photos ne seraient pas aussi belles, c’est sûr.
    Le bokeh est moins bon sur les portraits effectués avec du matériel moins pro.
    Demandez à un photographe de mariage adepte de son 5DmII de travailler avec un bridge par exemple… on verra s’il ne se tape pas la tête contre les murs… 😉
    Utilisez le flash d’un compact pendant un concert ? Allez, juste pour rire.. Voir ce que ça donne…
    On apprécie beaucoup le bon matériel, nous ferions de la photo même sans, mais.. on en a pas envie!!
    Thomas Articles récents..Portraits en extérieurMy Profile

    Répondre
  8. RobinAngelo
    RobinAngelo dit :

    Je suis d’accord avec cet article, mais à mon sens il manque un thème qui n’a pas été abordé : c’est la post-production. En effet, la maîtrise de la post-production permet de donner plus de peps à nos photos, mais pour y arriver il faut déjà que le contenu du fichier soit bon. Et nous savons qu’un fichier RAW sera plus adapté qu’un fichier JPEG. Donc rien que ça, j’approuve l’article : le matériel fait la différence sur certains point

    Personnellement en tant qu’amateur, j’ai fait évolué mon matos en fonction des frustrations. Aujourd’hui , je suis content de ce que j’ai pour tous les jours, cependant je suis arrivé à un point où la sensibilité ISO de mon Canon 600D ne me suffit plus, donc je vais évoluer tranquillement vers un Full Frame, d’abord les objectifs et ensuite le boîtier.

    Je veux conclure que mon premier reflex que j’ai acquis était un Canon 1000D qui a coûté moins cher qu’un compact Sony Cybershot.
    Donc pas besoin de dépenser 2000€ , 350€ suffit déjà amplement pour améliorer la qualité de photos de vacances de monsieur tout le monde.

    Répondre
  9. Aymeric
    Aymeric dit :

    Bonjour,

    Encore un bon article de Marc qui, au-delà du débat qu’il peut ouvrir, nous montre bien les limites que l’on peut avoir sur certains types de prises de vue avec certains types d’appareils ou d’objectif.

    Il faut aussi se poser la question de ce que veut faire le photographe. Rien n’empeche de faire des photos de concert avec son smartphone, le resultat ne sera pas le même qu’avec un reflex et un objectif proposant une grande ouverture, mais si l’intention est de faire de la phoneographie, pourquoi pas ?

    Aujourd’hui la photographie ne se résume pas au choix d’un reflex. Le choix du matériel va aussi dépendre des moyens financiers, de l’encombrement, de choix personnels.

    Alors oui, le matériel peut contribuer a réussir ses photos, mais pour vous qu’est-ce qu’une photo réussie ?

    Personnellement, en travaillant essentiellement avec un reflex, j’utilise parfois un smartphone ou un compact, et je suis aussi parfois très satisfait des photos faites avec le smartphone. Elles ne se retrouveront pas sur les murs d’un hall d’expo, mais l’intention êtait de ramener un souvenir… Objectif atteint.

    Aymeric

    Répondre
  10. Javier
    Javier dit :

    Tout à fait d’accord.
    Et pour cause, je suis en plein dedans car j’ai changé mon 450D avec son objectif en kit le 18-55mm, pour être aujourd’jui l’heuerux propriètaire d’un 50D avec un sigma 17-70mm f/2.8/4.5 que j’adore!
    J’ai pu faire mes premiers pas dans la photo de concert et je suis persuadé que ça n’aurait pas été aussi « agréable » avec mon ancien matos!!!

    Répondre
  11. ary
    ary dit :

    en tout cas, c’est vrai que la nouvelle page d’accueil a ceci de bien qu’elle permet de découvrir d’anciens très bons articles. Celui ci, par exemple, paru avant que je découvre ton blog pour ma part.
    Totalement d’accord avec tout ce qui est écrit ici…
    je commence pour ma part a atteindre parfois les limites de mon matériel « de base » j’aimerai m’équiper d’un téléobjectif par exemple… tout de suite pour du matos correct ou dans un an pour de la meilleure qualité. Quel dilemme…
    ary Articles récents..Une photo, une histoire (12) : Fields of goldMy Profile

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge