Marc Charbonnier

Filmer avec un reflex numérique: le matériel

Decrease Font Size Increase Font Size Text Size Print This Page

Lorsque je me suis décidé à échanger mon Canon EOS 50 D contre le Canon EOS 7D, c’était pour ses performances supérieures en photographie (Capteur 18mpx, rafale à 8i/s, autofocus performant) mais aussi pour les fonctions vidéo dont il est pourvu (contrairement au 50D). Même si je ne vais pas me transformer en réalisateur, je « tourne » tout de même quelques vidéos familiales et je commence à réaliser quelques essais plus « créatifs ». Pour m’initier à la vidéo, j’ai pris le temps de lire quelques ouvrages et de faire des recherches approfondie sur le net. Je vous propose donc, en quelques articles, de faire le point sur l’art de filmer avec un reflex numérique!

Pour illustrer ces articles, je prendrai l’exemple de mon Canon EOS 7D même si la plupart des éléments et conseils généraux peuvent s’appliquer à n’importe quel modèle de reflex disposant de la fonction vidéo. Par contre, certains points particuliers comme le « réglage de style » (que nous aborderons dans un prochain article) ne s’appliquent qu’aux reflex Canon 550D, 600D, 60D, 7D et 5D markII.

Pourquoi filmer avec un reflex?

Depuis la naissance du Canon 5D premier du nom, le reflex est entré de manière fracassante dans le monde de la vidéo et même, avec le Canon 5D MarkII, dans celui du cinéma: En 2011, Tomboy par exemple a été tourné entièrement avec ce reflex tout comme l’un des épisodes de la saison 8 de Dr House. Alors pourquoi cet engouement?

Les reflex actuels ont plusieurs atouts à faire valoir:

  • des capteurs ultra-performants capables de filmer en Full HD (1080p) ou HD (720p) avec une qualité d’image exceptionnelle.
  • une gamme d’optique de haut niveau, avec des ouvertures importantes permettant d’obtenir des profondeurs de champ très courtes, ouvrant ainsi la porte à une créativité sans limite.
  • et surtout un poids et un prix extrêmement raisonnable en comparaison des caméras HD professionnelles comme celles de la marque RED (comptez 25000 euro)

L’utilisation de reflex est donc une bénédiction pour les projets à petit budget (court-métrages, pubs, 1ers films…) et pour tous les cinéastes/vidéastes amateurs qui ne vont pas dépenser 20000 euros pour faire des petits films « maison ».

Si le Canon 5D markII a toutes les faveurs des professionnels (pour son capteur grand-format notamment), le Canon 7D est tout aussi efficace dans la plupart des conditions de tournage (avec un bémol en basse lumière ou le capteur Full Frame du 5D mkII est plus performant). Petit plus : le 7D plus récent que le 5D MKIIe présente un avantage: un bouton dédié qui permet de filmer quasi instantanément en appuyant dessus.

7d Filmer avec un reflex numérique: le matériel

Tout n’est pas idéal pour autant: les boitiers reflex souffrent de quelques défauts lorsqu’il s’agit de filmer :

  • la plupart ne disposent pas d’un autofocus actif en cours de tournage
  • ceux qui en possèdent ne sont pas forcément mieux lotis: la mise au point sur un sujet mobile est délicate, les autofocus sont lents, bruyants et s’entendent sur la bande son du film.
  • faire la mise au point à la main est un exercice difficile qui demande de l’entrainement et les bagues de mise au point sur les objectifs reflex ne sont pas suffisamment fluides pour ne pas provoquer de saccade lorsque l’on zoome.
  • filmer en tenant le reflex à bout de bras pour voir l’écran n’est pas très ergonomique.
  • dans certains cas, la luminosité peut être trop forte pour filmer sans rajouter de filtre photo gris neutre (ND) pour baisser artificiellement la quantité de lumière qui arrive sur le capteur. On pourrait fermer beaucoup le diaphragme mais adieu les courtes profondeurs de champs et les jolis bokeh!

Il faut donc prévoir quelques accessoires si on veut se lancer dans de véritables productions vidéo de qualité.

Quel matériel prévoir?

Un appareil reflex bien entendu ! Tous les modèles ne disposent pas de la vidéo mais cette fonction tend à se généraliser sur tous les nouveaux appareils qui sortent.

  • Des optiques de bonne qualité
  • Des filtres « gris neutre » simple (plus qualitatif) ou variable (plus pratique) : hama, hoya ou B+W sont les marques les plus connues. Renseignez-vous bien sur leur qualité optique ! Sachez qu’un filtre dégrade de toute façon la qualité des images (voir l’article de Darth) et qu’en général prix et qualité vont de pair.
  • un trépied : indispensable pour ne pas donner le mal de mer à vos spectateurs. Autant la photo fige l’instant et donc le mouvement du photographe, autant la vidéo ne pardonne pas. Il est impossible de filmer correctement sans stabiliser le boitier. On peut bien entendu poser le boitier sur n’importe quel support fixe mais c’est encore le trépied le plus efficace car il permet de déplacer facilement l’appareil à chaque changement de plan. Privilégiez un modèle avec un niveau permettant de s’assurer que l’appareil est bien à l’horizontale. La plupart des marques feront l’affaire mais sachez que le monde du trépied est divisé en 2 marchés : les trépieds « amateurs » comme Hama, Velbon par exemple et les trépieds « pro » comme manfrotto, gitzo et dans une moindre mesure le trepied Cullman.
  • un micro pour remplacer celui du boitier, anémique et qui enregistre souvent très bien tous les bruits environnants mais très mal le sujet de votre film. De nombreux modèles, à tous les prix, existent dont certains se fixent sur la griffe porte-flash. L’idéal étant toujours d’avoir le micro le plus près possible de la source sonore. La marque RODE fabrique semble-t-il d’excellent micro, dont certains sont très directifs permettant de réaliser des interviews avec un son de haute-qualité. Attention ! Sur certains appareils comme le 7D, le réglage du niveau d’entrée est automatique et non-débrayable : le boitier amplifie les sons faibles de manière souvent exagérée. Même avec un bon micro, la bande son restera médiocre.
  • encore mieux, l’enregistreur numérique. On capte les images avec le reflex et le son avec l’enregistreur numérique: seule contrainte, la nécessité de synchroniser au montage les pistes audio et vidéo. C’est malgré tout la solution la plus efficace. On trouve de bons enregistreurs numériques à prix raisonnable chez Zoom (H1,H2 et H4N). Je ferai prochainement un test du Zoom H1.
zoomh1 Filmer avec un reflex numérique: le matériel

Enregistreur numérique Zoom H1

Les plus fortunés ou les pros peuvent rajouter à leur liste de course:

  • Un follow focus: il s’agit d’un mécanisme qui permet de manipuler la bague de mise au point de l’objectif de manière plus ergonomique et démultipliée. Le principe est simple mais ces accessoires sont coûteux, voire très coûteux !

kit follow focus jag35 dslr starter bundle Filmer avec un reflex numérique: le matériel

Source : http://www.reddotphotovideo.com/kits/1790-kit-follow-focus-jag35-dslr-starter-bundle.html

  • Un stabilisateur de caméra : Glidecam (à la main) ou Steadycam (à l’épaule). C’est un système qui permet grâce à des contrepoids de stabiliser l’appareil photo pendant que l’opérateur se déplace. On supprime ainsi la plupart des mouvements parasite de la caméra

Voilà pour l’équipement de base ! Dans un prochain article nous verrons comment filmer efficacement icon wink Filmer avec un reflex numérique: le matériel

2 Responses to Filmer avec un reflex numérique: le matériel

  1. VDeliere 5 mars 2014 at 16 h 18 min

    Article très complet même si tu as oublier l’un des must have lorsqu’on fait de la vidéo avec un dslr, c’est le viseur. Ce dernier ajoute un confort indispensable pour cadrer. Sinon est ce que tu sais si les filtres ND de chez Polaroïd sont de bonnes qualité ?

    Répondre
  2. Chris 19 septembre 2014 at 21 h 11 min

    Salut,

    Désolé de commenter un article aussi vieux mais je le trouve vraiment intéressant. Le sujet des vidéos que l’on peut faire avec un reflex n’est pas souvent abordé.
    Je possède moi-même un boitier canon 550D (déjà assez vieux) et je souhaite lancer une chaîne vidéo pour mon blog. Je souhaiterais simplement me filmer face à la caméra, ou alors filmer des séances d’exercice en plan fixe.
    J’aimerai bien obtenir des flous d’arrière plan (bokeh) et je pensais investir dans un filtre ND.
    Qu’en penses-tu ?

    J’ai déjà un trépied et un micro-cravate. Penses-tu que je puisse obtenir un résultat acceptable ?

    Merci de ta réponse.

    Bonne soirée.

    Chris
    Chris Articles récents..Comment perdre du ventre ? Ce qui a marché pour moi marchera pour vousMy Profile

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Avatar_Logo_Lovinpix_sur_fond_gris