Appareils photos numériques: Choisir entre le format RAW et le format JPEG

La plupart des appareils photos numériques reflex ainsi que certains bridges ou compacts « experts » disposent de 2 modes d’enregistrement des images sur la carte mémoire. Alors quel format choisir : RAW ou JPEG ?


1. Deux formats d’image différents

Un fichier RAW est au départ un simple fichier informatique qui contient les données brutes enregistrées par le capteur de l’appareil photo. C’est en quelque sorte l’équivalent numérique du négatif argentique. Il contient toutes les informations mais nécessite un traitement pour pouvoir être affiché sous forme d’image. On appelle cela le dématriçage.
Chaque fabricant à son propre standard RAW (CR2 chez Canon, NEF chez Nikon) mais le principe reste le même. Un grand nombre de photographe et d’éditeurs de logiciels souhaiterait un format commun à tous les fabricants pour plus de simplicité et de compatibilité. DNG d’Adobe est un format ouvert mais c’est surtout Openraw qui suscite le plus d’intérêt.

Le format JPEG, très utilisé sur Internet et dans les appareils photos compact est un format de compression. L’image est dématricée directement par le logiciel de l’appareil photo, retouchée, puis compressée pour prendre moins de place sur la carte mémoire.

2. Avantages et inconvénients des format RAW et JPEG

Avantages du RAW:

– on dispose du meilleur format possible car non compressée et non « interprétée » par un logiciel
– possibilité de faire des retouches pointues, notamment la balance des blancs, récupération des hautes et basses lumières, débruitage…
– Les logiciels de dématriçage fonctionnent tous avec le principe du fichier side-car. Le fichier RAW n’est pas affecté intrinsèquement par les changements, c’est le side-car qui contient les informations de dématriçage et de retouche.
– Pour prouver qu’on est l’auteur d’une photo, le RAW étant un négatif numérique impossible à obtenir depuis un fichier JPEG
– La qualité des logiciels de dématriçage augmente sans cesse et permet parfois de récupérer une photo qu’on croyait ratée (par exemple : meilleur algorithme de débruitage des logiciels actuels par rapport aux anciens)

Inconvénients du RAW :

– Taille des fichiers : souvent plusieurs Mo
– En général, ce format est incompatible avec les modes « scènes » de l’appareil.
– Les appareils amateurs et certains reflex sont ralentis par l’écriture du fichier RAW sur la carte mémoire (buffer trop petit)
– Nécessité de développer les fichiers (dématriçage) pour les visualiser sur l’ordinateur avec des logiciels spécialisés. Ils sont cependant souvent fournis avec l’appareil photo.

Avantages du JPEG:

– taille des fichiers raisonnable
– pas besoin de connaissances en photo et/ou en logiciel de traitement d’image pour profiter des ses photos
– images utilisables immédiatement après la prise de vue.
– Format reconnu par tous les logiciels de visualisation d’images, tous les système d’exploitations et tous les lecteurs multimédias.
– Les logiciels embarqués des appareils reflex de dernière génération, notamment les Nikon D3 et D300 sont très puissants et délivrent des JPEG de grande qualité.

Inconvénients du JPEG:

– image souvent trop compressée (perte de détails dûe au lissage, artéfacts)
– modifications de l’image plus délicate car certaines corrections sont trop destructrices (apparition de bruit notamment dans les zones sombres)
– plus difficile de prouver la paternité d’une image (ne jamais diffuser une image JPEG en plein format)

3. Conclusion : Quel format choisir ?

Nous avons vu que l’un et l’autre ont leur avantages et inconvénients. En fait, tout dépend de l’utilisation que l’on veut faire des images :

Publication sur un site web : JPEG (la taille et le format adapté au web n’est pas très exigeant)
Envoyer des photos souvenir par mail : JPEG (taille des pièces jointes)
Tirage papier de photo « souvenirs » en 10×15 cm : JPEG ou RAW suivant le temps dont on dispose pour le post-traitement
Tirage photo en grand format, poster : RAW (plus le tirage est grand plus le lissage et les artéfacts propres aux JPEG sont visible)
Tirage pour un concours : RAW (pour prouver qu’on est vraiment l’auteur et pour avoir la plus grande latitude de traitement)
Photo pour vente, publicité : RAW (idem concours et grand format)

Enfin, il faut se rappeler que qui peut le plus, peut le moins. Il est toujours possible de tirer un JPEG d’un RAW, mais un JPEG très compressé restera toujours un JPEG très compressé…

Pour ma part, je travaille uniquement en RAW. Je préfère passer un peu de temps à trier et à retoucher mes photos que de ne pas pouvoir sauver une image un peu sous-exposée ou renoncer à tirer une photo en grand format. En plus, le prix des cartes mémoire a bien baissé et sur une carte de 2 Go mon Canon EOS 350D peut enregistrer plus de 200 photos en RAW ; c’est déjà pas mal !

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] je vous invite à régler le format d’enregistrement des images en RAW sur votre appareil (voir cet article pour comprendre pourquoi). Ce format vous permettra de tirer la quintessence de vos images avec […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge